Breaking News : Vous avez du contenu dupliqué et vous ne le savez pas encore !

Vous le savez, Google sanctionne les contenus dupliqués afin de proposer du contenu de qualité et non redondant aux internautes. De votre côté, il est certain que depuis quelques temps déjà vous attachez une importance toute particulière à la rédaction de contenus originaux. Toutefois, de manière non intentionnelle et sans en avoir vraiment conscience vous pouvez vous retrouver avec du contenu dupliqué. Nous vous donnons quelques exemples dans cet articles et surtout, nous vous donnons les solutions pour y remédier.

Les types de contenus dupliqués auxquels vous n’avez surement pas pensé…

Ci-dessous, retrouvez une liste non-exhaustive de contenus qui pourraient potentiellement avoir la dénomination « contenu dupliqué » pour Google.

Vos fiches produits sont-elles uniques ?

Prenez l’exemple où vous avez un site e-commerce, que vous y vendez vos produits en y détaillant leurs fonctionnalités. Si vous avez choisi de vendre ces mêmes produits sur une place de marché, vous devez fournir à la plateforme une description produit différente de celle de votre site web. En effet, si la fiche produit de votre site et celle de la marketplace sont les mêmes, cela sera considéré comme du contenu dupliqué. Vous vous tirez une balle dans le pied vous-même.

Vos URLs ne sont-elles pas similaires ?

Le moteur de recherche est très clair sur ce point : les URLs comme http ou https par exemple sont considérées comme différentes. Attention donc si elles pointent vers la même page ! En effet, si deux URLs différentes pointent vers la même page, cela sera perçu par Google comme du contenu dupliqué. Portez une attention toute particulière à vos trackings. En effet, ils peuvent créer des URLs différentes et amener les internautes vers les mêmes pages web.

Vos filtres et catégories sont-ils bien pensés ?

Votre site e-commerce contient des filtres et des catégories, c’est certain. Cela facilité la navigation et optimise l’ergonomie. Lors de la création de ces filtres et catégories, attention à ce que cela génère des URLs uniques et que cela redirige vers des contenus différents. Des URLs qui dirigent vers un même contenu sera considéré comme du contenu dupliqué.

Mettez-vous en avant des informations issues d’autres sites ?

Attention si vous mettez en avant des citations ou bien des éléments issus d’autres sites. Même si cela part d’une bonne intention : informer les consommateurs sur une actualité, cela peut être mal perçu par le moteur de recherche.

Supprimer le contenu dupliqué : quelques solutions à mettre en place

  • Afin que votre contenu ne soit pas perçu comme dupliqué, vous pouvez par exemple utiliser les « redirections 301 », la balise canonique ou des paramétrages spécifiques Google. En bref, la redirection 301 vous permet d’indiquer à Google quelle URL indexer (version originale) et quelles sont les URLs qui y sont liées (versions dupliquées). L’ensemble de ces URLs seront liées à une même page web mais cela ne sera pas considéré comme du contenu dupliqué et vos pages ne se feront pas concurrence entre elles.
  • Bien que la redirection 301 soit une bonne solution, une autre solution plus simple peut être utilisée : la balise canonique. Vous indiquez de cette façon à Google que votre contenu n’est pas celui original.
  • De la même façon, vous pouvez utiliser la balise « noindex, nofollow ».
  • Dernier élément des plus important, attachez-vous à créer des fiches produits uniques et à fournir du contenu unique aux markteplaces et autres plateformes e-commerce.

Petite astuce : utilisez des outils gratuits qui vous permettent de voir si votre contenu est dupliqué : siteliner, onecrawl ou encore copyscape.

A propos AudreyPortes

Audrey est en thèse de doctorat #marketing et monitrice d'enseignement à l'IAE de Montpellier. Elle a en poche un master 2 spécialisé #emarketing et a passé une année aux USA. Elle travaille plus particulièrement sur l'omni-canal, les parcours d'achat, le #CRM, la relation client, la transparence des entreprises et le dilemme de privacy paradox dans un contexte hyper-connecté. Passionnée par de nombreux sujets : recherche en marketing, psychologie du consommateur... et surtout de running ! Egalement blogueuse #ecommerce, #communitymanager au quotidien et sur des événements spécialisés comme #connecsud. Try to follow her : @AudreyPortes

,