Marketing B2B et B2C : Mêmes problématiques mais solutions différentes !

D’après Loyalty Company, le marketing B2B et B2C répond aux mêmes problématiques avec des solutions différentes. Voilà dans cette infographie 5 axes de réflexion qui marqueront certainement 2016.

  • Marketing Collaboratif

80% des lancements de nouveautés échouent parce-que les consommateurs n’ont pas été impliqués dans le processus de création (Le Monde). Les approches collaboratives semblent donc être la solution.

En B2C : un nouveau modèle. L’intérêt est largement compris. Capitaliser sur de telles approches permet de s’ouvrir à la co-création pour développer de nouvelles idées tout en engageant durablement l’ensemble des parties prenantes.

En B2B : un nouveau défi. Le digital a aussi ouvert de nouvelles opportunités de collaboration sur ce secteur : développer des plateformes collaboratives où capter des insights n’est désormais plus réservé aux marchés grand public.

  • Connaissance Client

16% des responsables CRM intègrent les données sociales dans leurs BDD (observatoire du marketing client)

En B2C, l’objectif est une vision à 360° alors qu’en B2B, l’objectif est le PRM. L’analyse de flux massifs et hétérogènes de données est désormais indispensable pour générer une certaine valeur ajoutée. Le travail sur la connaissance client démarre bien avant l’acte d’achat et suit le contact sur l’ensemble de son parcours. L’enjeu est une interconnexion de toutes les données et le décloisonnement de l’information afin de créer un référentiel client unique.

  • Marketing Individualisé

90% des marketeurs estiments que le marketing individualisé est une priorité (Teradata).

En B2C, c’est effectivement une priorité tandis qu’n B2B c’est réellement un prérequis. L’individualisation de la relation est devenue un passage obligé pour tous les acteurs. C’est une source de différenciation et c’est l’occasion de créer plus de proximité et d’engagement. Une façon de nourrir une relation pérenne. L’enjeu réside dans le fait de personnaliser l’ensemble du parcours client, sur tous les points de contact.

  • Stratégie de Contenus

86% des entreprises utilisent aujourd’hui le marketing de contenu -ZenContent). L’objectif pour le B2C est d’aller vers plus d’originalité et pour le secteur B2B d’aller vers plus de professionnalisme.

Trois mots d’ordre sont à retenir pour le B2C : originalité, divertissement et émotion. En B2B, l’enjeu est d’être professionnel dans la stratégie éditoriale.

  • Social Media

55% des directeurs marketing reconnaissent que les campagnes social marketing ont permis de générer des leads.

En B2C, l’heure est à la maturité tandis qu’en B2B, l’heure est à l’apprentissage. Si les réseaux sociaux ont été très longtemps considérés comme l’élément réservé au B2C, en B2B ils deviennent de plus ne plus des moyens de travailler la présence et la visibilité de la marque. Même Facebook en B2B n’est pas une hérésie.

B2BetB2Cmarketing2016

Retrouvez nos formations webmarketing
Le webmarketing, définir sa stratégie, les supports et les bons indicateurs
Web-marketing et web 2.0
Promouvoir votre site Internet
Retrouvez le programme détaillé de nos formations webmarketing sur
formations.cibleweb.com

A propos AudreyPortes

Audrey est en thèse de doctorat #marketing et monitrice d’enseignement à l’IAE de Montpellier. Elle a en poche un master 2 spécialisé #emarketing et a passé une année aux USA. Elle travaille plus particulièrement sur l’omni-canal, les parcours d’achat, le #CRM, la relation client, la transparence des entreprises et le dilemme de privacy paradox dans un contexte hyper-connecté. Passionnée par de nombreux sujets : recherche en marketing, psychologie du consommateur… et surtout de running ! Egalement blogueuse #ecommerce, #communitymanager au quotidien et sur des événements spécialisés comme #connecsud. Try to follow her : @AudreyPortes

,