« No-reply », cette erreur que vous faites peut-être dans vos emails marketing

Utilisez-vous une adresse « no-reply » pour les réponses à vos emails marketing ? Si oui… ce n’est peut-être pas une si bonne idée ! On vous explique pourquoi en quelques minutes.

Le « no-reply » en emailing

Vous le savez, lors de la réalisation de vos campagnes d’email marketing, certaines bonnes pratiques sont à respecter et certaines habitudes sont réellement à bannir pour réussir vos objectifs. Aujourd’hui, nous discutons d’une pratique encore répondue (malheureusement pour la relation client), qui est celle de l’utilisation d’une adresser « no-reply ».

Ce type d’adresse est bien souvent utilisé afin d’éviter de recevoir des emails de la part des internautes. Quoi de plus simple que de mettre une adresse « no-reply » si l’on ne veut pas être embêté par des questions ou des demandes ? Vous pensiez avoir trouvé la bonne solution ? Eh bien non… Cette pratique n’est pas une réelle bonne idée ! C’est peut-être même la pire des idées que vous ayez eu jusque-là.

Utiliser un email en « no-reply »est une erreur dans votre stratégie. En effet, bien que cela vous évite à avoir à traiter des retours d’emails, des demandes et des questions, cela entache votre relation client, c’est certain. Vous envoyez un message négatif. Vous fuyez tout dialogue.

Nous verrons ici en quoi le « no-reply » constitue une grave erreur lorsque l’on communique par email, quelles sont les alternatives et comment traiter rapidement de nombreuses réponses pas forcément désirables suite à une campagne.

L’utilisation du « no-reply » est contraire à vos principes de relation client et de proximité

Les emails marketing que vous envoyez ont pour vocation première de communiquer des informations à vos clients, d’instaurer un contact avec eux et de créer à terme une relation durable. Pourquoi alors stopper le dialogue à ses prémices ? Si un internaute répond à vos emails c’est qu’il ressent le besoin de discuter avec vous afin d’éclaircir un point. Ne le privez pas de vos réponses.

Ce petit message « Ceci est un email automatique, merci de ne pas répondre » est également à oublier d’urgence ! Au lieu d’inciter les internautes à s’éloigner de vous, poussez-les à garder le dialogue avec votre entreprise.

Bien que les réseaux sociaux représentent un moyen privilégié de contacter les marques, l’emailing est à ne surtout pas laisser de côté !

Conseil : Créez une vraie adresse de réponse

Si vous souhaitez réussir à construire une relation durable avec les internautes, à vous de faire en sorte de ne pas couper le dialogue. Pour cela, vous devez absolument configurer une adresse de réponse fonctionnelle. Celle-ci devra renvoyer les emails vers une personne dans votre entreprise qui sera en charge de les trier et d’y répondre. Voilà la base d’une relation client qui fonctionne !

Vous n’êtes pas obligé d’utiliser la même adresse email que pour l’envoi. Toutefois, il est recommandé d’utiliser les deux mêmes pour éviter les confusions.

Vos emails marketing sont de véritables incitations à l’action. En ce sens, pensez à la fin, à proposer une prise de contact : « Contactez-nous pour plus de renseignements », « Nous sommes à votre disposition pour répondre à vos questions »,…

Gérez sans stress les réponses à vos emails

Il est évident que si vous utilisez une adresse en « no-reply » c’est parce-que vous n’avez pas le temps de répondre aux emails. Or, ce n’est pas de cette façon qu’il faut traiter le problème. L’éviter ne résout rien et vous porte préjudice. Comment faire pour optimiser votre temps de traitement des réponses ?

Première solution : arrêtez d’envoyer des emails en masse. Pensez à cibler correctement vos campagnes !

Par ailleurs, vous recevez souvent des emails de réponse du type « congés » ou « absences ». Créez une règle automatique qui renvoie ce type de messages (avec des mots-clés prédéfinis comme « auto », « vacances », etc.) dans un dossier. Vous gérerez le traitement de ces emails plus tard.

Ces petites astuces vous facilite le traitement des réponses. A vous de jouer ensuite afin de répondre aux vraies demandes et questions de vos abonnés !

Création newsletter