Facebook : nouveau ciblage, stories sur le bureau, pénalisation des sites non optimisés mobile

Possibilité de cibler les personnes qui interagissent avec vos événements

Il est possible pour certains professionnels (pas encore tous) de créer une audience personnalisée grâce aux internautes qui ont répondu aux événements. Actuellement, la création d’une audience personnalisée était basée sur les interactions avec la vidéo, le formulaire de prospect, canvas et la page Facebook.

Facebook propose une nouvelle option et vous permet ainsi de cibler des individus qui ont répondu à un événement spécifique de votre page. En ce sens, vous pouvez cibler les internautes qui ont répondu « être intéressés » par l’événement ou qui ont indiquer « y aller ».

Facebook prend en compte les interactions réalisées avec votre événement jusqu’à 180 jours. Au-delà, les individus qui ont interagi avec votre événement ne peuvent plus être ciblés.

Ainsi, lorsque vous souhaitez réaliser ce genre de promotions, vous avez le choix entre deux types d’objectifs publicitaires : soit la promotion de l’événement pour augmenter la notoriété et ainsi avoir plus de réponses, soit, la vente de billets en renvoyant directement les individus vers votre site web.

Source des informations

Facebook propose ses stories sur le bureau

Depuis Mars 2017, les stories Facebook sont disponibles sur mobiles. Il est possible d’y enregistrer des photos et des vidéos de la même façon que sur Snapchat. Elles seront ensuite effacées au bout de 24 heures.

Facebook est actuellement en train de tester l’affichage des stories sur le bureau. Les stories s’affichent alors dans la colonne de droite de la page d’accueil du réseau social.

Bien que les stories soient très populaires sur Snapchat et sur Instagram, elles ont encore du mal à trouver preneur sur Facebook. Affaire à suivre !

Source des informations

L’algorithme de Facebook  pénalise les sites web non optimisés mobile

Facebook change une nouvelle fois son algorithme. Il favorise les pages des sites web qui se chargent rapidement. Ce contenu gagnera en visibilité et sera affiché en haut du fil d’actualité des utilisateurs. Les pages non optimisées pour le mobile perdront de précieuses places dans ce fil d’actualité.

Facebook désire améliorer l’expérience des internautes avec ce changement d’algorithme. Un temps de chargement supérieur à 3 secondes fait quitter le site à l’internaute. Ces sites-là ne seront alors pas mis en avant par Facebook dans les fils d’actualité des individus.

A noter que le temps de chargement pris en compte est celui d’une page Web sur laquelle un utilisateur clique à partir d’un lien dans le fil d’actualité depuis l’application mobile Facebook.

Source des informations

Retrouvez nos formations réseaux sociaux
Community manager comment ça marche ?
Bien utiliser Facebook et twitter
Personal branding et eRéputation
Retrouvez le programme détaillé de nos formations réseaux sociaux sur
http://formations.cibleweb.com/category/catalogue/formation-reseaux-sociaux