Baromètre 2017 de l’expérience utilisateur – Personnalisation prédictive & A/B Testing

Kameleoon a dernièrement publié son 4ème baromètre de l’expérience utilisateur. Cette étude a été réalisée par Converteo en partenariat avec le HUB Institute. Que retenir ? Voilà un résumé des éléments à prendre en compte avant la fin de l’année 2017 !

L’A/B testing, une pratiques toujours aussi utilisée

Comme l’année passée, en 2016, 60% des sites analysés dans l’étude de Kameleoon font de l’A/B testing. Toutefois, les sites à +5 millions de visiteurs uniques sont plus nombreux de 4 points que l’année passée à en réaliser. En pratiques, 50% des sites lancent 10 A/B test par an.

Et vous ? Utilisez-vous cette technique permettant de comparer deux pages web par exemple ? Cette technique est très utile afin d’améliorer votre taux de conversion. Elle vous permet d’optimiser vos supports en testant différents visuels, call-to-action, etc.

La personnalisation, pierre angulaire de l’année 2017

4 marketers sur 5 considèrent la personnalisation de l’expérience utilisateur comme indispensable. Bien que la personnalisation ne soit pas encore une habitude dans toutes les entreprises (seulement 50% des entreprises personnalisent l’expérience de leurs visiteurs), la tendance évolue largement. Le nombre d’entreprises qui personnalisent l’expérience client a fait un bon de +38% par rapport à 2016. En outre, parmi les entreprises qui personnalisent l’expérience de leurs clients, 90% d’entre elles mènent plusieurs personnalisations en parallèle et en continu.

Pour les entreprises, personnaliser l’expérience des visiteurs répond à plusieurs objectifs :

  • La fidélisation et l’augmentation de la valeur des visiteurs (61%)
  • La génération de leads (51%)
  • La réactivation des clients qui « dorment » (47%)
  • La conquête de nouveaux clients (40%)

Personnalisez-vous le parcours de vos visiteurs ? Proposez-vous des offres personnalisées à vos clients ?

La segmentation, un indispensable de la personnalisation

La segmentation est la première étape de la démarche STP (Segmentation Targeting Positioning) bien connue en marketing. Elle est indispensable à la création d’une campagne de personnalisation et est ainsi décrite comme « critique » par les entreprise interrogées (43%). Les trois autres étapes critiques sont quant à elles le paramétrage de la pression marketing (26%), la définition des messages (23%) et la définition de l’emplacement de la personnalisation (8%).

En outre, moins de 10% des entreprises utilisent aujourd’hui le machine learning pour réaliser la segmentation de leur base de données clients alors que cette technique permet de faciliter certaines tâches. Par exemple, le machine learning permet d’identifier l’appartenance des visiteurs à un segment professionnel ou particulier ou encore de calculer la probabilité de conversion sur un objectif donné.

A noter que les principaux critères de segmentation utilisés par les entreprises sont :

  • 68% : les données comportementales (historique de navigation, pages vues,…).
  • 50% : les données CRM (âge, CSP,…)
  • 36% : les données techniques (sources de trafic, devices,…)
  • 26% : les données contextuelles (géolocalisation, météo,…)
  • 17% : les données provenant d’une DMP, d’un TMS ou d’un ERP

Finalement, 62% des entreprises interrogées qui font de l’A/B testing et de la personnalisation ont développé une forte culture de l’optimisation en interne. Et vous, où en êtes-vous ?

Retrouvez nos formations webmarketing
Le webmarketing, définir sa stratégie, les supports et les bons indicateurs
Web-marketing et web 2.0
Promouvoir votre site Internet
Retrouvez le programme détaillé de nos formations webmarketing sur
formations.cibleweb.com