2018 : Tous les mauvais comportements emailing… à ne pas suivre !

Si vos campagnes emailing ne fonctionnent pas comme vous le souhaitez, vous faites certainement quelques petites (ou grosses) erreurs… Nous proposons dans cet article de passer en revue un certain nombre de ces erreurs afin que évitiez de les faire !

Les comportements qui desservent votre stratégie emailing

  • Envoyer des emails à ceux qui ne l’ont pas choisi. Vous envoyez des emails à des personnes qui n’ont jamais fait partie de votre liste de diffusion ? Vous avez obtenu leurs coordonnées en collectant des adresses e-mail, en achetant des listes, etc. Peu importe comment vous les avez obtenues… celles-ci ne doivent pas être utilisées. Vous devez développer votre propre liste d’emails, de personnes qui ont réellement choisi de s’abonner à vos newsletters. Le nombre de ces abonnés est forcément plus maigre… mais au moins ils sont bien plus qualifiés !

 

  • Ne pas respecter le choix de ceux qui se désinscrivent. 
    Vous ignorez les demandes de désinscription ? Vous envoyez toujours des emails aux personnes qui se sont déjà retirées de votre liste en espérant qu’elles réaliseront ce qu’elles manquent ? Vous leur dites également que le processus de désabonnement prend quelques jours ? Mais tout le monde sait que cette tâche est automatisée !. Donc, si quelqu’un veut sortir de cette relation avec vous, laissez-le partir dès que possible. Sinon, vos emails seront simplement signalés comme spam.

 

  • Rendre difficile la tâche de se désinscrire. Vous avez créé un processus compliqué pour les consommateurs afin qu’ils se désinscrivent de votre noewsletter ? Les utilisateurs doivent cocher plusieurs cases et répondre à de nombreuses questions avant de pouvoir partir officiellement ? Aïe, ce n’est vraiment pas une bonne idée. Le bouton de désabonnement est obligatoire et même si vous avez du mal à comprendre pourquoi les internautes se désabonnent de vos emails, vous ne pouvez pas les en empêcher. Les personnes forcées à rester ne vont pas devenir de futurs clients…

 

  • Envoyer trop d’emails. Proposer des newsletters trop fréquemment lasse le consommateur qui ne vous lira plus. Vous prenez le risque d’être placé en spam et que les internautes ne voient plus la valeur ajoutée de vos communications.

 

  • Envoyer des emails négligés. Vos emails doivent être parfaits : vérifiez la syntaxe, la grammaire, l’orthographe, etc. Pensez également à vérifier que les liens fonctionnent tous bien, que les dates de vos promotions sont exactes, etc.

 

  • Envoyer des emails avec trop d’images. Trop de design, de couleurs et d’images perdent les consommateurs. Ils ne savent pas ce que vous attendez d’eux concrètement : visiter votre site web, s’abonner à votre page facebook, découvrir votre nouvelle collection, lire un article sur le blog, etc. Le texte de votre email doit être accompagné d’images mais ne doit pas être noyé dans les images.

 

  • Envoyer des emails non-optimisés pour le mobile. Nul besoin de s’étaler sur cette erreur fatale !

 

  • Utiliser des objets trop vagues. Dès l’objet de votre email, soyez clair. Que proposez-vous à l’intérieur de votre message ? Annoncez un peu… pas tout. Donnez l’envie de vous découvrir.

 

  • « Faire du bait ». Si l’objet de votre email n’est pas en accord avec le texte de votre message… Aïe. Évitez les objets du type « cela va changer votre vie » !

Évitez également d’employer un ton trop sympathique avec vos abonnés. Soyez proche d’eux sans que votre langage et votre ton ne soient trop négligés.

Alors, êtes-vous coupable de l’un de ces comportements ? Si oui, arrêtez tout de suite !

Source de l’infographie : Reachmail