Infographie : Les règles non-écrites de l’emailing marketing

Le marketing par email demeure une méthode très efficace de génération de leads. Malgré son efficacité d’ores et déjà largement prouvée, les campagnes emailing nécessitent la compréhension d’un certain nombre de règles et de bonnes pratiques.

Les campagnes de marketing par e-mail lancées à la hâte ne seront jamais très efficaces. Les internautes reçoivent énormément d’emails tous les jours. Pour que vos emails se démarquent de la concurrence, ils doivent être professionnels et respecter un certain nombre de bonnes pratiques.

L’e-mailing : un outil marketing ROIste

Si vous suivez les taux de retour de vos différentes campagnes marketing, vous remarquez peut-être que votre plus grand retour sur investissement provient de l’e-mail. Le courrier électronique est aussi le principal générateur de prospects et de revenus pour les spécialistes du marketing B2B En outre, le courrier électronique est 40 fois plus efficace pour l’acquisition de clients que les réseaux sociaux.

La clé est de ne pas inonder la boîte de réception de vos prospects avec des emails qui ont peu ou pas de valeur pour eux. Au lieu de cela, vous devez vous démarquer des concurrents en attirant l’attention de vos prospects car les internautes sont devenus beaucoup plus sélectifs lorsqu’ils parcourent leur boîte de réception.

Les 5 erreurs e-mailing les plus courantes

La liste ci-dessous contient des exemples d’erreurs courantes commises lors de la création de campagnes emailing, qui se traduisent généralement par des niveaux d’engagement peu satisfaisants.

#1. Lignes « objets » mal conçues

Tout commence par la ligne d’objet. C’est la première chose que vos prospects voient, il est donc logique d’écrire quelque chose de vraiment convaincant, et plus important encore, pertinent. Si votre ligne d’objet n’attire pas immédiatement leur attention, il est peu probable que votre email soit lu. Si le sujet est vague, inintéressant ou mal formaté, celui-ci peut supprimer l’e-mail sans le lire. Ainsi, une ligne d’objet devrait être attrayante et surtout pertinente pour ses destinataires.

#2. L’envoi d’emails qui ne sont pas sollicités

Personne n’aime recevoir des emails non sollicités (que l’on appelle souvent « spam »). Une entreprise devrait toujours, en premier lieu, obtenir la permission d’envoyer les emails auprès des internautes.

En outre, n’oubliez pas que les e-mails doivent obligatoirement comporter un lien de désabonnement.

#3. Les erreurs, oublis et autres bugs

Pour que vos envois soient perçus comme professionnels ils doivent avoir l’air professionnel ! Avant de les envoyer, vérifiez les fautes de frappe, les liens qui ne fonctionnent pas, la ligne objet, bref tout ce qui pourrait montrer une image non professionnelle de votre business.

#4. Oublier la personnalisation

La personnalisation est extrêmement importante pour obtenir de meilleurs taux d’engagement. Pour éviter de ressembler à un robot, la plupart des outils d’automatisation e-mailing permettent la personnalisation des messages.

Par ailleurs, pensez à segmenter votre base de données et ainsi à toucher de façon adaptée chacune des catégories.

#5. Images manquantes ou non cliquables

Dans vos emails marketing, les images sont très importantes car elles sont utilisées non seulement pour illustrer vos messages, mais aussi pour diriger les leads vers une page de destination sur votre site.

Il va sans dire que lorsque les images manquent ou ne sont pas cliquables, vous perdez la possibilité d’interagir avec vos prospects et de prolonger leur engagement.

Découvrez d’autres bonnes pratiques emailing dans l’infographie ci-dessous.

Source de l’infographie

Retrouvez nos formations webmarketing
Le webmarketing, définir sa stratégie, les supports et les bons indicateurs
Web-marketing et web 2.0
Promouvoir votre site Internet
Retrouvez le programme détaillé de nos formations webmarketing sur
formations.cibleweb.com