Audit SEO de votre site web : Faites-le vous-même en 30 minutes !

Que vous soyez propriétaire d’une petite entreprise effectuant quelques tâches de référencement entre la gestion de vos commandes et de votre comptabilité ou que vous soyez une grande entreprise, vous devez réaliser à plusieurs étapes clés de votre développement un audit SEO de votre site web. Que celui-ci soit d’ailleurs un site vitrine ou bien un site e-commerce.

Il est possible de réaliser un audit SEO en 30 minutes afin de voir quelles sont les grandes lignes d’amélioration de votre stratégie. Faire une vérification rapide de ces différents points vous aidera à déterminer quels éléments nécessitent plus d’optimisation et plus d’attention.

Ce n’est en aucun cas une liste exhaustive, mais c’est un bon début pour vous aider à démarrer, sans vous embourber dans des éléments SEO trop techniques.

  • Présence de votre marque dans Google

Le premier élément à vérifier concerne la présence de votre marque dans les résultats de recherche de Google. Le fait de ne pas être classé sur votre propre nom de marque envoi un signal assez négatif. Cela retransmet par ailleurs l’idée que vous avez des problèmes assez profonds avec votre site. Vous devriez être en mesure de voir votre site au sommet de toutes les recherches qui contiennent le nom de votre marque, de votre entreprise ou les noms de vos produits « uniques ». Si ce n’est pas le cas, vous devez examiner l’architecture de votre site Web.

  • Balises de titre

Faites défiler rapidement vos pages pour voir si vos balises de titre sont uniques et convaincantes. La plupart des navigateurs rendent cela plus difficile, donc à moins que vous ne souhaitiez voir le code source de chaque page, vous pouvez investir dans des outils de recherche. Pour rapide et facile, je suggère Xenu Link Sleuth, mais si vous voulez quelque chose de plus robuste (et pas gratuit), vous pouvez aller avec Screaming Frog. Chaque page de votre site devrait avoir une étiquette de titre unique et convaincante qui utilise de manière appropriée des mots-clés.

  • Méta Descriptions

Comme vos balises de titre, vos méta descriptions devraient également être convaincantes et uniques. Vous disposez d’un peu plus d’espace que la balise de titre, ce qui vous permet d’utiliser les informations pour encourager les internautes à cliquer sur votre site.

  • Balise H1

Agence Google Adwords
Développer sa stratégie de visibilité avec Google Adwords
Confiez votre Campagne Adwords à nos experts
www.cibleweb.com/adwords

Chaque page de votre site doit avoir une (et une seule) étiquette H1. Cela sert de titre en haut de votre contenu, donnant essentiellement un titre à votre contenu. C’est ce que les visiteurs voient en premier, et cela leur indique si la page contient ou non le contenu qu’ils recherchent.

  • Nom du fichier image / Texte alt

Les images sont une partie importante, mais souvent négligée, de l’optimisation on-page. Commencez par les noms de fichiers, en vous assurant qu’ils sont lisibles et descriptifs. En d’autres termes n’utilisez pas : image1.jpg, image2.jpg mais de mots-clés précis. Chaque image doit également utiliser un texte alternatif. C’est le contenu que les moteurs de recherche lisent pour les aider à comprendre ce qu’est l’image. Sur WordPress, il est facile d’ajouter du texte alt à une image. Cliquez simplement sur l’image, cliquez sur l’icône en forme de crayon et remplissez le champ « Texte alternatif ».

  • Optimisation d’URL

Comme vos noms de fichiers d’images, vos URL doivent également être lisibles et descriptives. Les URL s’affichent dans les résultats de recherche et parfois sous forme de liens vers vos pages. Un lecteur devrait être capable de comprendre la page en regardant uniquement l’URL. Pensez à y placer vos mots-clés.

  • HTTPs

Si vous êtes déjà sur https, vous devez vérifier que cela est efficace pour toutes vos URL. Toute URL http doit être redirigée vers son homologue https. Si vous n’êtes pas sur https, vous devez vous atteler à la tâche. À partir de juillet 2018, tous les sites qui ne sont pas HTTPS s’afficheront comme « non sécurisés » dans le champ URL de Chrome.

  • Robots.txt

Jetez un coup d’œil à votre fichier robots.txt pour vous assurer qu’il est correctement formaté et que vous ne bloquez pas accidentellement la visite de vos pages importantes aux robots. Cela peut avoir un effet désastreux sur le référencement de votre site web.

  • Broken Links

Le web change assez rapidement, et il n’est pas rare que les pages disparaissent. La plupart des pages que vous liez à certains articles que vous écrivez seront supprimées ou déplacées dans un délai d’un an. Qu’il s’agisse d’un site externe ou d’une de vos propres pages, les liens brisés créent souvent une mauvaise expérience utilisateur. La vérification et la réparation des liens brisés sur votre site est quelque chose que vous devriez faire (très) régulièrement.

Avec les bons outils, l’examen des points ci-dessus ne devrait pas vous prendre plus de trente minutes. Cela vous donnera une idée de la « santé » SEO » de votre site Web. Evidemment, il y a de nombreux autres points de contrôle plus techniques à effectuer, mais ceci est un bon début pour commencer à optimiser votre référencement naturel.