Emailing et RGPD : Ce que vous devez faire pour vous conformer au nouveau règlement

Le RGPD entre en vigueur cette semaine. Afin d’être en conformité avec ce nouveau réglement, vous devez respecter un certain nombre de règles que cela soit en ce qui concerne votre site e-commerce ou bien votre stratégie e-mailing.

Nous vous proposons aujourd’hui de nous intéresser aux nouveautés concernant les emails marketing. Vous allez par exemple devoir adapter vos formulaires d’inscription et respecter de façon plus consciencieuse les nouveaux droits de vos utilisateurs.

Emailing et RGPD : ce qu’il faut savoir

Premier élément important : pour recevoir vos emails, vos contacts doivent donner leur consentement à travers un « acte positif éclairé, spécifique et univoque ». Cela implique plusieurs éléments en termes d’usage :

  • L’opt-out est interdit. En d’autres termes, vous ne pouvez absolument pas inscrire d’office un utilisateur à vos emails après son inscription sur votre site en lui laissant la charge de se désinscrire.
  • L’opt-in passif est également interdit. Vous ne pouvez donc pas non plus pré-cocher les cases correspondant au souhait de recevoir des emails.
  • L’opt-in est la seule pratique valable pour récolter le consentement. Ainsi, l’utilisateur doit cocher une case qui est décochée par défaut.
  • Chaque case à cocher doit être accompagnée d’une phrase claire exprimant le consentement de l’utilisateur pour une utilisation spécifique de ses données (comme par exemple recevoir votre newsletter, recevoir des offres ciblées, etc).

Adaptez votre formulaire d’inscription au RGPD

Le formulaire d’inscription à votre newsletter doit tenir compte de toutes les utilisations que vous souhaitez faire des informations que vous récoltez.

  • Inscription à la newsletter

Ainsi, pour une newsletter qui ne réalise pas de profilage, vous devez seulement spécifier que vos contacts acceptent de recevoir votre newsletter. Vous pouvez toutefois ajouter la fréquence et la thématique de vos envois pour plus de clarté dans l’esprit des consommateurs. Attention, ne demandez pas d’informations personnelles qui ne pas nécessaires pour la mise en place du service pour lequel votre contact s’est inscrit.

  • Inscription à la newsletter et marketing automation

Si vous souhaitez pouvoir envoyer des emails ciblés à vos contacts à l’aide du marketing automation, vous devez en plus récolter cette autorisation spécifique à l’aide d’un opt-in en plus, séparé. Ainsi, vous ne pouvez pas utiliser une seule case pour recueillir tous les consentements.

  • Création de compte client

Attention, jusqu’à présent, inscrire vos nouveaux utilisateurs à votre newsletter et à vos pratiques de marketing automation lors de la création de compte était assez courant. Toutefois, maintenant, vous devez vous assurer de récolter une autorisation spéciale pour chaque élément.Une case laissée décochée par un utilisateur n’est pas un acte de consentement.

  • Téléchargement d’un livre blanc

Pour terminer, avec le RGPD vous ne pouvez plus inscrire d’office sur vos listes des personnes qui souhaitent télécharger votre livre blanc. Chaque permission doit faire l’objet d’un opt-in spécifique. Le RGPD indique qu’un consentement n’est pas librement donné s’il est demandé comme condition à un service de contrat.

Découvrez des exemples de formulaires adaptés au RGPD dans l’infographie ci-dessous réalisée par Sendinblue.

Pour conclure, le RGPD modifie un grand nombre de pratiques côté entreprise puisqu’elles doivent s’adapter au nouveau règlement. Il est vrai que le RGPD représente un certain nombre de contraintes, toutefois, à vous de le voir comme une véritable opportunité de créer plus de confiance envers votre entreprise côté utilisateur !