Optimisez l’objet de vos emails pour un meilleur taux d’ouverture

 
Cet article vous intéresse ? Partagez le

Recevoir des emails est très courant, pourtant le plus souvent, ces emails ne sont même pas ouverts par les destinataires. De ce fait, votre objectif est de donner envie à vos lecteurs d’ouvrir vos emails pour qu’ils puissent profiter de vos offres.

Le challenge est grand. En effet, vous n’avez que 50 caractères pour écrire l’objet de vos campagnes emailing. Ces 50 caractères sont donc primordiaux et doivent d’une certaine façon capter l’attention de vos lecteurs! C’est en effet cette petite ligne qui fait décider l’internaute d’ouvrir (ou pas) ses emails.

Aïe aïe aïe le casse tête : trouver les bons mots pour la bonne personne n’est pas chose aisée. Une faute d’orthographe, un objet qui ressemble trop à un spam sont autant de choses qui feront que votre email passera directement dans la corbeille sans être lu.

Aujourd’hui, nous vous conseillons donc sur la façon d’écrire les objets de vos campagnes emailing.

e-mail

1- Soyez clair, précis et accrocheur !

  • Afin d’intéresser les destinataires de vos emails marketing, inspirez vous de l’actualité et faites passer un message clair, incitant à l’action et signifiant exactement votre offre. Un individu doit penser que si il n’ouvre pas votre email, il passera à côté de quelque chose.
Lire :   Conseils pour améliorer le design d'une newsletter HTML

2- N’utilisez pas deux fois le même objet

  • N’utilisez jamais le même objet pour différents emailing. En effet, même si vous reproposez une même offre il vous faut changer le titre de votre email afin de promouvoir au mieux ce que vous proposez. Une offre promotionnelle et une offre de produit par exemple ne doivent certainement pas avoir les même objets.

3- Testez différentes objets pour le même email

  • Le mieux pour savoir si un objet fonctionne ou pas est d’en tester plusieurs. De ce fait, tester plusieurs titres d’emailing vous permettra de savoir lesquels induisent un meilleur taux d’ouverture que les autres. Vous pourrez par la suite adapter votre stratégie emailing par rapport aux résultats obtenus.

4- Soignez la case expéditeur

  • Même si l’objet de votre emailing est important, la plupart des internautes vérifient avant toute chose qui en est l’expéditeur. C’est aussi cela qui permettra ou non l’ouverture de  vos newsletters.
  • La confiance est donc un élément important entre l’expéditeur de l’email et le destinataire.

5- Utilisez la stratégie de l’entonnoir

  • Vu que la case « objet » d’un email est très restreinte en nombre de caractères, il est très important que vous mettiez les informations les plus importantes au début.
  • De la même façon dans votre newsletter, les informations ayant un caractère crucial doivent être évoquées au début de l’email sous peine de ne pas êtres lues par l’internaute.

6- Ne vous fiez pas simplement au taux d’ouverture

  • Même si le taux d’ouverture est important pour mesurer le succès de vos campagnes emailing, d’autres mesures sont de la même façon à ne pas négliger.
  • Donnez donc de l’importance au nombre de clics dans vos emails, les abonnements à votre newsletters, le nombre de téléchargement, de ventes etc…
  • Souvenez-vous que même si votre taux d’ouverture est élevé, ce n’est ce qui va vous permettre de gagner votre vie
Lire :   Campagne emailing soldes d'hiver 2014 : il n'est pas encore trop tard !

7- Personnalisez les objets en fonction des clients

  • La personnalisation des emails en fonction des préférences, des centres d’intérêt de vos abonnés ou même des liens cliqués est très intéressante. En effet, ces derniers se sentiront uniques aux yeux de la marque et privilégieront cette relation lors de leurs prochains achats.

8- Imposez une situation d’urgence

  • Le fait d’ajouter une situation d’urgence dans l’objet de vos emails va pousser l’internaute à agir. En effet, il souhaitera profiter d’une offre qui se termine sous peu avant les autres et donc se décidera plus rapidemment.
  • Utilisez des formules telles que « Plus que 3 jours pour profiter de … », « Achetez avant 14h pour… »

9- N’utilisez pas de mots clés spam

  • Certains mots clefs sont très souvent assimilés à du spam, il convient de ne pas les utiliser au risque de retrouver ses emails dans la corbeille.
  • Vous pouvez utiliser le mot « gratuit » car il permet d’attirer du trafic. Mais n’en abusez pas sinon vous serrez maltraité par les filtres anti-spam !

10- Analysez la performance globale de vos emails

  • Il est très important que vous analysiez les retours obtenus via vos campagnes emailing : conversions, taux de vente, taux de clic… Cela vous permettra de savoir quels contenus emailing vous rapporte le plus. 
  • Le fait d’instaurer un « dialogue » avec vos internautes vous permettra de connaître leurs habitudes, ce qu’ils préfèrent, ce à quoi ils sont réceptifs… Vous pourrez de ce fait adapter votre stratégie.emailing.

Maintenant que l’optimisation des campagnes emailing n’a plus de secret pour vous, à vous de jouer !

Lire :   Usages et perceptions de l'e-mailing en 2015

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Total des avis :

Pas de vote à ce jour, soyez le premier à donner votre avis