Google Core Web Vitals ou la prise en compte de l’UX dans le ranking SEO

Google a franchi une nouvelle étape importante dernièrement concernant le ranking des résultats de recherche. Il donne maintenant la priorité à l’expérience utilisateur sur le web.

Le titan de la recherche a récemment annoncé trois nouvelles mesures axées sur l’interface / l’expérience utilisateur qui devraient devenir des éléments essentiels quant au classement des résultats.

Ces facteurs de classement sont : l’interactivité, le temps de chargement et la stabilité visuelle des pages web. Ces trois nouveaux facteurs sont regroupés sous le nom de « Core Web Vitals ».

Intégration de nouveaux critères de ranking dans l’algorithme Google en 2021

Google a prévu d’intégrer de nouveaux éléments dans son algorithme en 2021. Pour certains sites web pour lesquels l’expérience utilisateur est déjà un élément clé, prendre en compte ces mesures peut ne nécessiter qu’une révision mineure, tandis que pour d’autres, l’optimisation peut représenter un changement monumental.

Dans l’évaluation de l’expérience globale des pages, Google prendra également en compte la compatibilité avec les smartphones, le nombre de pop-ups, la sécurité générale du site, etc.

L’UX devient un élément vital de votre SEO

Google Core Web Vitals est une consolidation de ce que Google a déjà mis en place ces dernières années. Il met clairement l’accent sur l’expérience utilisateur et souhaite que cette dernière soit : super rapide, super sécurisé, super mobile.

Alors que des mises à jour d’algorithmes de moindre envergure ont déjà commencé ces dernières années à mesurer ces paramètres individuellement, Core Web Vitals de Google offre une vision considérablement améliorée à tous les propriétaires de sites web.

En 2018, à l’occasion de son 20e anniversaire, Google avait d’ailleurs annoncé que toutes les futures mises à jour seraient axées sur l’amélioration de l’expérience utilisateur, encourageant les sites web à rendre leur contenu plus « complet » et plus convivial pour les mobinautes.

Que mesure Google Core Web Vitals ?

Google utilise plusieurs paramètres de base pour déterminer votre rapport « Core Web Vitals » et, par conséquent, le classement de votre site.

La première mesure, le Largest Contentful Paint (LCP), évalue la vitesse à laquelle le plus grand élément visible sur la page se charge pour les utilisateurs. Ce temps de chargement doit être inférieur à 2,5 secondes. Au-delà de 4 secondes, vous risquez de perdre du ranking.

Le First Input Delay (FID) correspond au délai entre le moment où un internaute interagit pour la première fois avec votre page (moment où il clique sur un lien, appuie sur un bouton ou autre) et le moment où le navigateur répond à cette interaction. L’objectif est que ce délai soit inférieur à 100 ms.

Le Cumulative Layout Shift (CLS) quant à lui est un indicateur de la stabilité visuelle de votre site. Cela correspond au nombre de fois que la mise en page est décalée pendant la phase de chargement. C’est un score compris entre 0 (aucun décalage) et 1 (le plus grand décalage). Votre objectif est d’avoir un score inférieur à 0.1. Car sinon cela signifie que ces décalages empêchent les internautes d’interagir correctement avec votre page.

Voilà donc les nouveaux critères que Google prend en considération pour le classement des pages Web.

Evidemment, le contenu reste roi sur le Web. Vous devez encore et toujours continuer à écrire du contenu de grande qualité et à forte valeur ajoutée pour être bien référencé. Toutefois, Google indique que pour des contenus similaires, il favorisera celui proposé par un site Web avec une meilleure UX.