Les conséquences de la COVID sur les achats publicitaires

Achats covid
Cet article vous intéresse ? Partagez le

La crise sanitaire et le confinement ont fortement impacté les stratégies de communication des entreprises. Ils ont effectivement troublé le secteur de la publicité. Pendant les semaines de confinement, la baisse des revenus publicitaires a été évaluée à 50% pour la télévision et la radio et à 99% pour les affichages, soit une baisse annuelle de 10% pour la télévision et la radio et de 20% pour les affichages.

Pendant la phase de confinement

D’après les derniers rapports, 75% des annonceurs ont limité leurs investissements publicitaires pendant la phase de confinement. Les agences, quant à elles, ont perdu jusqu’à 91% de leur billing. Et la baisse des investissements publicitaires est estimée à environ 20%.

Il convient de noter que cette baisse des recettes publicitaires touche presque tous les médias, aussi bien les affichages, que la télévision, la radio et les réseaux sociaux. Et elle peut être expliquée par les campagnes reportées ou les engagements pris en début d’année auprès des médias qui n’ont pas pu être respectés.

Par ailleurs, les contenus publicitaires ont dû être adaptés à la situation. Les marques connaissent justement une absence d’activités économiques, elles se trouvent donc obligées de revoir les messages à faire passer pour leur donner du sens dans un contexte particulier. D’où l’apparition de nouvelles tendances dans les messages publicitaires telles que : les remerciements adressés au personnel soignant, aux employés ou aux clients ou encore la préoccupation de la marque pour la santé des clients et des employés.

Pendant la phase de reconfinement

Pendant la phase de reconfinement, les impacts sur le marché publicitaire sont inférieurs à ceux du premier confinement. Les recettes publicitaires nettes des médias ont, en effet, baissé de – 23,3% par rapport à celles du mois de Septembre 2019 et le marché des 5 médias, c’est-à-dire de la télévision, du cinéma, de la radio, de la presse et de la publicité extérieure, a régressé de – 22,2%.

Mis à part cela, une baisse de 11% d’annonceurs a également été décelée au troisième trimestre 2020. Pour la télévision, les volumes publicitaires flanchent d’environ ¼ en durée publicitaire et en nombre de spots. Pour la radio, ils sont aussi inférieurs à ceux de septembre 2019 avec une perte plus marquée pour les stations musicales et les stations IDF. Pour la presse, les volumes publicitaires connaissent aussi un mois de septembre négatif et en cinéma, près de la moitié du portefeuille annonceurs est perdu. Enfin, la publicité extérieure, les résultats prouvent encore les forts impacts de la crise sanitaire avec – 33% de volume publicitaire depuis le mois de janvier.

Notre agence Cibleweb est experte en visibilité payante. Nos experts SEA vous proposent un accompagnement au lancement et à l’optimisation de vos campagnes sponsorisées Google Ads.

Gestion de campagnes Google Adwords, Facebook Ads Bing Ads