Les choses à faire et ne pas faire pour la déliverabilité de vos campagnes emailing

 
Cet article vous intéresse ? Partagez le

5  moyens pour que vos emailings soient placés dans la corbeille

1 Un objet non optimisé

Vous vous devez d’être transparent dans votre message. Si votre titre d’objet correspond au message, il aura beaucoup plus d’impact et un taux d’ouverture plus grand. De plus  l’objet de vos e-mails joue un rôle capital pour captiver l’intérêt de vos destinataires.

2 Un envoi d’email sans opt-in

Envoyez uniquement des e-mails aux personnes qui ont donné leur accord en opt-in sur votre site. Dans le cas contraire le destinataire trouvera l’e-mail suspect. Pour obtenir l’accord de vos destinataires, utilisez des formulaires d’inscription. Par exemple lors d’une transaction.

3 Une erreur dans la personnalisation

L’erreur de personnalisation donne une mauvaise première impression. Par exemple : une inversion de la civilité (Mme pour Monsieur), une conservation de l’ancienne adresse etc…

Personnalisez au maximum vos destinataires, ainsi ils se sentiront valorisés.

La personnalisation de vos destinataires se fait en amont lors de la collection des informations. Vous vous devez de nettoyer votre base de prospects avant tout envoi.

Par exemple dans les formulaires, certaines personnes laissent le statut par défaut « Monsieur ». Et si la personne se prénomme Mme Sophie Trucmuche, vous pouvez vous rendre compte qu’il ne s’agit pas d’un « Monsieur ».

Lire :   B2B : L'emailing est le levier le plus rentable !

Les changements qui interviennent dans la vie de vos prospects sont aussi des choses à prendre en considération (naissance, situation professionnelle…).

Ci-dessous une erreur de personnalisation d’Ebay.

4° Un message illisible

Divers facteurs peuvent affecter la lisibilité de vos emails.

L’Iso-8859-1 et l’UFT-B sont les deux formats d’encodage du texte de vos emails.    Ils présentent chacun leurs avantages et leurs inconvénients.

Par exemple le format UFT-B gère plusieurs langues étrangères mais est mal interprété par les logiciels de messagerie. Tandis que le format Iso-8859-1 est l’encodage par défaut et est déjà mis en place par les FAI et les webmails.

Enfin dans l’objet et le corps du texte l’utilisation de caractères spéciaux (£,€, !!, ?#…) est à proscrire car le mail peut être considéré comme un spam. En plus, les caractères deviennent illisibles dans la messagerie du destinataire.

5° Ventes, ventes et ventes

Construisez d’abord un rapport avec vos prospects avant la vente. Mettez d’abord en avant le rapport relationnel que le transactionnel. C’est ce qui vous permettra de créer de la relation. L’objectif va être de favoriser une préférence pour la marque, d’afficher une reconnaissance client et de travailler la proximité ressentie par le client ou prospect.

Par exemple les emails relationnels concernent souvent des emails d’anniversaire ou vœux de remerciements.

5 moyens pour être placés dans la corbeille par un filtre

1° Le phishing

Le phishing ou hameçonnage (sont de faux e-mails pour escroquer les mots de passe) est une menace qui peut impacter de manière négative vos campagnes d’emailing et l’image de votre entreprise par la même occasion.

Si par exemple vous insérez un lien dans votre e-mail et qu’il redirige vers une URL différente. Le filtre anti phising des boites mails des récepteurs  peuvent signaler vos emails comme une tentative de phishing. Donc assurez-vous que les liens présents dans l’e-mail soient en rapport avec vos landing pages.

Lire :   Les Chiffres de l'Emailing en France et dans le monde

2° Le spam

Certains e-mails sont jugés indésirables par les internautes qui sont de plus en plus méfiants. Les emails qu’ils considèrent comme des spam, sont marqués et redirigés automatiquement vers la boite à spam. Il est donc important de ne pas envoyer d’emails aux personnes qui n’ont pas donné leur accord comme évoqué au dessus. La fréquence des envois est aussi un point important. Les destinataires ne doivent pas se sentir ‘‘harcelés’’ par la réception d’un trop grand nombre de mails.

L’objet a également son importance et doit absolument correspondre au contenu de l’email.

Limitez le nombre d’images, car les messageries web (G mail, Hotmail, Yahoo) bloquent le chargement des images donc il est conseillé d’utiliser un email html avec une utilisation modérée d’images.

3° Les mots spamy

Évitez dans vos emails certains mots souvent utilisés par les spameurs tels que : gratuit, cash, viagra, gagnez, economisez… qui pourraient être considérés comme du spam.

4° Les versions en texte brut

A moins d’être sûr à 100% que vos emails soient tous réceptionnés. Il est conseillé que vos emails aient une version texte. Ainsi ils pourront être visibles et correctement interprétés par tous les outils de messagerie.

Ci-dessous une version texte brut d’une newsletter du Kinépolis, c’est un mauvais exemple à suivre parce qu’on y trouve du code HTML.

5° Problèmes d’images

L’extensibilité du contenu peut déformer le design et rendre le mail illisible. Donc il faut rester dans les normes, 500 à 600 pixels de large en moyenne. Placez le contenu important en haut dans les 400 premiers pixels.

5 indicateurs pour améliorer sa réputation technique

1° Le taux de clics

C’est une mesure de performance. On le calcule par le nombre de clics uniques (individu) divisé par le nombre de courriels livrés. Pour vous aider à augmenter votre taux de clic. Il est conseillé de :

Lire :   Banniere-online : vos bannières animées à partir de 40 euros

-Placer des liens sur vos images, car on constate que les internautes ont plus tendance à cliquer sur une image que sur un texte.

-Insérer un call to action, c’est un chemin clair et précis pour poursuivre le processus d’achat.

Par exemple pour une de nos créations avec notre solution de création de newsletter Besonews, nous proposons plusieurs possibilités de cliquer sur le mail afin de poursuivre sur le site.

Si vous le souhaitez vous pouvez aussi consulter notre article sur les 10 étapes d’une campagne emailing

2° La liste sure

Ne pas être considéré comme spameur par les FAI est un gage d’assurance pour la délivrabilité de votre campagne emailing. Ceci indique que vous êtes un contact de confiance. Etre marqué comme « ceci n’est pas un spam » est un véritable plus.

3° Le taux d’ouverture

Misez sur une relation à long terme entre le récepteur et l’envoyeur. C’est un indicateur intéressant au niveau de l’engagement et de la fidélité de vos clients.

4° Le taux de réponse

Le taux de réponse indique la qualité de la relation entre vous et le destinataire et la mise en place d’une véritable conversation.

5° Le taux de déliverabilité

C’est un indicateur qui permet de connaitre le nombre de mails arrivés dans la boite de réception. L’objectif est d’atteindre les 100% ou de s’en approcher.

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Total des avis :

Pas de vote à ce jour, soyez le premier à donner votre avis

Une réflexion au sujet de « Les choses à faire et ne pas faire pour la déliverabilité de vos campagnes emailing »

Comments are closed.