L’emailing a de l’avenir…à condition que les campagnes soient optimisées !

Cet article vous intéresse ? Partagez le
Voilà une étude réalisée par Mailjet du 17 septembre au 9 octobre 2014 qui mérite un tant soit peu d’attention.

Cette étude a été réalisée en interrogeant 300 consommateurs ayant un pouvoir décisionnel sur le marketing électronique de leur société et ayant envoyé plus de 500 000 emails par mois à des clients actuels / potentiels. Les répondants étaient originaires des USA, de la France et de l’Allemagne.

La tendance à l’emailing… où en est-on ?

L’emailing est utilisé largement en entreprise, toutefois, d’autres canaux de contacts sont également présents : les réseaux sociaux, les messages sms sur les portables, etc…

Sur l’ensemble des personnes interrogées, il semble que plus d’emails marketing soient envoyés bien que l’emailing transactionnel soit également au cœur des pratiques.

Au cours des 5 prochaines années, les décideurs voient l’utilisation de l’emailing au sein de l’entreprise, augmenter fortement ou modérément.

Des habitudes qui ont la vie dure : peu d’optimisation emailing par les entreprises !

En France, 98% des entreprises utilisent l’emailing afin de toucher des clients actuels et potentiels. 95 % de ces entreprises interrogées disent analyser les résultats de leur campagne emailing afin d’pour optimiser les campagnes futures.

Lire :   Burn-out : Quand le digital et les emails sont en cause !

Bien que 75% des entreprises considèrent l’e-mailing comme un élément majeur dans leur stratégie marketing, très peu d’entre elles optimisent réellement leur campagnes. Que signifie « optimiser une campagne emailing »? C’est simple : supprimer les doublons de la base de données, segmenter le base de données, etc…

Avec ces chiffres quelque peu impressionnants sur l’emailing, il est impensable que les entreprises n’optimisent pas leurs campagnes… et pourtant !

  • Seulement 33% des entreprises suppriment les adresses inactives ou erronées après que les campagnes aient été réalisées
  • Seulement 25% des sociétés segmentent leurs bases de contact afin de proposer des offres plus ou moins personnalisées
  • Seulement 13% des interrogés utilisent sur les comportements passés pour adapter leurs futures campagnes d’emails.

La logique est dure à comprendre. En effet, les entreprises croient en l’emailing et en son potentiel mais n’optimisent que peu leurs campagnes. A voir si à l’avenir les habitudes changent. Le ROI de ce canal de contact en serait impacté positivement, un plus pour les entreprises !

optimisation-emailing-newsletter

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Total des avis :

Pas de vote à ce jour, soyez le premier à donner votre avis

A propos AudreyPortes

Audrey est en thèse de doctorat #marketing et monitrice d'enseignement à l'IAE de Montpellier. Elle a en poche un master 2 spécialisé #emarketing et a passé une année aux USA. Elle travaille plus particulièrement sur l'omni-canal, les parcours d'achat, le #CRM, la relation client, la transparence des entreprises et le dilemme de privacy paradox dans un contexte hyper-connecté. Passionnée par de nombreux sujets : recherche en marketing, psychologie du consommateur... et surtout de running ! Egalement blogueuse #ecommerce, #communitymanager au quotidien et sur des événements spécialisés comme #connecsud. Try to follow her : @AudreyPortes