Google et le référencement naturel : Je t’aime moi non plus !

 
Cet article vous intéresse ? Partagez le

Google et le référencement naturel : Je t’aime moi non plus! Quel titre accrocheur allez vous dire !

Et bien oui, le géant du Web Google enchaîne les mises à jour ce qui rend difficile le travail des référenceurs, nous en conviendrons tous ! Il semble que le moteur de recherche souhaite faire disparaître peu à peu les métiers du référencement, c’est indéniable…

Aujourd’hui, nous vous présentons dans cet article un petit tour d’horizon du référencement naturel avec Google tel qu’il est aujourd’hui.

A savoir que Google reste l’acteur incontournable en matière de moteur de recherche, avec son quasi monopole, 9 recherches sur 10 y sont faites. Google reste donc très important pour les sites e-commerce car c’est de par un moteur de recherche que la majorité des internautes se rendront sur la boutique en ligne.

 référencement ecommerce google

La première bataille de Google : la pertinence des résultats

Google est très à cheval sur la pertinence de ses résultats. Qu’est ce que c’est exactement ? C’est l’adéquation entre les mots cléés tapés par l’internaute et les affichages des sites dans le moteur de recherche. Cet affichage est très important car il permet de répondre aux attentes des internautes. Si l’internaute ne trouve pas les résultats de recherche pertinents, il ne sera pas satisfait. Voilà toute la responsabilité de Google.

Lire :   Conseil de la semaine : Optimisez le référencement de vos images

Ainsi, pour arriver sur première page de Google, il ne suffit pas de le vouloir. C’est un travail de longue haleine. Les référenceurs utilisent de nombreuses « techniques » comme une stratégie de mot clé efficace, une stratégie de linking optimisée etc…

Mais attention, Google pénalise de plus en plus tous les contenus optimisés artificiellement. En effet, de nombreux mauvais contenus mais optimisés arriveraient en première page Google. Or le moteur de recherche veut absolument éviter cela. Il veut que les contenus affichès soient pertinents. De ce fait, s’ils sont pertinents ils seront naturellement mieux référencés que les autres (soyons logiques).

Maintenir la pertinence des SERPs : les mises à jour Google

Depuis 2012, Google a fait de nombreuses modifications sur son algorythme d’indexation des résultats de recherche (autrement dit : des SERPs). Le but de ces mises à jour Google Panda puis Pinguin en 2011 et 2012? Seulement améliorer la qualité des résultats pour l’internaute.

  • Google Panda (février 2011) visait la qualité du contenu des sites web. En d’autres termes, la mise à jour s’intéressait à la densité de mots clés, la publicité etc… De la même façon, Google a pénalisé les sites qui ne proposaient que des contenus copiés et collés sans une certaine valeur ajoutée.
  • Google Pingouin (avril 2012) visait quant à lui les sites qui trichaient avec le référencement. C’est à dire que les sites qui utilisaient toujours les mêmes ancres, les mêmes liens etc… ont été pénalisés.

Les sites e-commerce passés au crible…

Le secteur de la vente en ligne n’est pas en reste avec Google. En effet, le moteur de recherche a décidé début 2013 de la mise en place d’un « correctif ciblant spécifiquement les sites e-commerce« . Cette mise à jour pénaliserait les mauvais marchands du web.

Lire :   Définition du jour : Niveau de qualité des mots-clés Adwords

Qu’est-ce qui serait pris en compte ? Par exemple, les options de commande, de paiement en ligne, la présence d’une adresse postale, la gestion des retours, la possibilité de créer un compte client etc…

Seraient également pris en compte : la réputation générale d’un site marchand grâce aux notes des internautes, les commentaires, les partages faient sur les réseaux sociaux. Tout ces éléments seraient pris en compte pour attribuer une note de confiance aux e-commerçants et par la suite cela serait pris en compte pour l’affichage des résultats de recherche sur Google.

Conclusion

La relation compliquée entre Google et le référencement naturel pousse de plus en plus d’entreprises comme les TPE et PME à se pencher sur la publicité Adwords. Or même si ces entreprises souhaitent se lancer dans des campagnes de liens sponsorisés, leur budget est toujours plus restreint que celui des « gros » du web. Une concurrence assez déloyale donc…

Affaire à suivre !

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Total des avis :

Pas de vote à ce jour, soyez le premier à donner votre avis

A propos AudreyPortes

Audrey est en thèse de doctorat #marketing et monitrice d'enseignement à l'IAE de Montpellier. Elle a en poche un master 2 spécialisé #emarketing et a passé une année aux USA. Elle travaille plus particulièrement sur l'omni-canal, les parcours d'achat, le #CRM, la relation client, la transparence des entreprises et le dilemme de privacy paradox dans un contexte hyper-connecté. Passionnée par de nombreux sujets : recherche en marketing, psychologie du consommateur... et surtout de running ! Egalement blogueuse #ecommerce, #communitymanager au quotidien et sur des événements spécialisés comme #connecsud. Try to follow her : @AudreyPortes

5 réflexions au sujet de « Google et le référencement naturel : Je t’aime moi non plus ! »
  1. Logiciel Centre d'appel

    et y a pas que Google qui est contre les référenceurs! l’avènement du social marketing est en train de tuer à petit feu le métier, c’est révoltant mais c’est la loi de la « nature »

  2. www.Optique-Solaire.com

    Je ne suis pas tout à fait d’accord avec Said. Par exemple, une boutiaue ayant pignon sur rue dans une artère commerçante reçoit beaucoup de visiteurs. C’est un peu pareil pour les sites web très bien référencés.

    Pour les autres, effectivement, il reste la pub… payante.
    Maintenant, certains sites que Google place dans le top 10 sont une vaste plaisanterie et ce dans tous les domaines. Sites qui n’apportent rien ou des contenus scrappés et caduques.
    Plus aucun référenceurs ne sait réellement ce qui marche ou non. Eteffectivement, il teste des « trucs » différents sur chaque site de leur client, et ce qui marche est réadapté au suivant. Et effectivement, les forums spécialisés sont une vaste blague, les choses sont toujours dites à demi-mot.

    Bref, ce sont quelaue part des apprentis sorcier, tous autant qu’ils sont. Pour moi, l’avantage de la pub payante, c’est d’apparaître sur des termes ultra-ciblé qui génère un vrai traffic de qualité, encore faut-il configurer proprement ses annonces publicitaires.

  3. makeonlineshop

    Cela fait longtemps que les propriétaires de site de commerce un peu intelligents on laissé tombé l’ « aide » des référenceurs qui se prennent pour Dieu alors qu’ils ne servent à rien.

    Les boutiques optimisées par ces voleurs doivent être punies et ceux qui n’ont jamais triché doivent être récompensés.

    Quel est l’intérêt d’un excès de référencement si ce n’est tricher et aller plus vite ? Aucun, donc comme le but est de vendre plus et plus rapidement, ce qui n’est pas possible dans la vie réelle sans payer pour de la publicité, c’est ce qui arrivera aussi sur internet.

  4. Pingback: Google et le référencement nature...

  5. Pingback: Google et le référencement naturel : Je t’aime moi non plus ! | Cibleweb formations

Comments are closed.