Conseil de la semaine : Adaptez-vous aux logiques d’achat cross-canal !

24 septembre 2013

Contexte e-commerce et logiques cross-canal

Actuellement, des nouvelles tendances d’achat sont en train d’émerger chez les individus. En effet, de plus en plus d’acheteurs réalisent leur processus de décision sur plusieurs canaux de distribution en même temps. Cela, afin de réaliser le meilleur achat au meilleur prix.

C’est dans cette logique de smart-shopping que d’autres tendances voient également le jour. Par exemple, il faut ajouter au fait que les individus comparent et deviennent acteurs de leur propre consommation, la nouvelle émergence du nomadisme et des achats sur les devices mobiles.

De plus, le rapport au temps chez les individus est complètement modifié. Il s’agit pour eux de toujours faire le meilleur achat mais également le plus rapidement possible car ces derniers n’ont plus le temps de passer un temps fou à comparer toutes les offres disponibles via tous les canaux de distribution.

cross-canal

Infographie : les français et la consommation cross-canal

L’infographie ci-dessous réalisée par générix group met en avant les logiques cross-canal des individus. Ces derniers passent maintenant aisément d’un canal online à un canal offline et inversement lors d’un achat.

Deux logiques particulières sont à prendre en compte : 

  • Le web-to-store
  • Le store-to-web

Certains faits et éléments sont également notables dans un contexte e-commerce

  • 47% des français se renseignent sur internet d’acheter un article en magasin : les individus cherchent de l’information sur un canal pratique et permettant de n’engager que très peu d’effort de leur part pour ensuite se rendre en magasin afin de payer et retirer le produit. Cela permettant pour l’individu d’éviter les risques liés à internet en termes de transaction et de livraison.
  • 30% des français font leur liste de choix sur internet avant d’aller en magasin : une fois encore les individus sont très friands de recherche d’information sur le canal online car cela leur permet d’évaluer le produit en fonction de nombreux critères et de comparer de nombreux éléments.
  • 18% des français achètent un article sur internet et le retire dans un magasin de la même enseigne : cela leur permet, comme énoncé ci-dessus, d’éviter les risques liés à la transactions en ligne et la livraison.
  • 12% des français font leur liste de choix sur leur smartphone ou tablette avant d’aller en magasin. Notons la tendance au nomadisme des individus qui réalisent de plus en plus de phases du processus décisionnel sur internet et sur devices mobiles.
  • 25% des français pratiquent le showrooming : c’est à dire qu’ils vont voir un produit en magasin puis ils l’achète en ligne. Pourquoi? Simplement parce que par exemple le produit qui les intéresse à des attributs sensoriels qu’ils ne peuvent pas évaluer via le canal online (comme pour les parfums). Les individus vont donc sentir le parfum en magasin et vont l’acheter en ligne afin de bénéficier d’un meilleur prix par exemple.
  • 26% des français ont le réflexe de réaliser leur achat sur internet lorsqu’un produit n’est plus disponible en magasin : internet est donc un canal de distribution permettant de faciliter un achat.
Sur le même sujet :   E-commerce : Les essentiels à savoir pour les soldes d'été 2013 !

cross-canal

 

Pour conclure, les marchands ont donc tout intérêt à créer leur site e-commerce en complément d’un canal de distribution offline. En effet, il s’agit de s’adapter aux logiques cross-canal des individus. Le plus important étant d’avoir une stratégie cohérente entre ses différents canaux de distribution. Par exemple le site internet doit avoir quelques éléments qui rappellent l’ambiance du point de vente physique.

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. Total des avis : 0

Pas de vote à ce jour, soyez le premier à donner votre avis