5 conseils emailing à ne surtout pas prendre au pied de la lettre !

 
Cet article vous intéresse ? Partagez le

Bien souvent nous parlons sur notre blog de conseils et de mises en pratique afin de construire une campagne emailing réussie. Aujourd’hui nous vous donnons 5 conseils à ne surtout pas prendre en compte. En bref, un petit article sur ce qu’il ne faut surtout pas faire en matière d’emailing !

Ces erreurs… certains les ont déjà faites mais au moins vous pouvez apprendre de ces petits faux pas !
conseil emailing

 

1. Envoyer un emailing à des personnes qui n’ont pas opté pour

Votre devoir est de n’envoyer vos newsletters et autres emailing qu’aux personnes qui ont choisi de les recevoir. Les individus qui n’ont pas opté pour (opt in) ne doivent pas les recevoir. Si vous vous obstinez à leur envoyer vos communications quand même, vous vous trouvez dans l’illégalité ! Vous allez également être déclaré « spammeur » ce qui rend votre adresse email indésirable.

Lire :   Optimiser ses emails marketing, de notification et transactionnels

2. Utiliser des mots tels que : « gratuit »; « promo » etc…

Utiliser de tels mots clefs est une très mauvaise idée ! Si vous pensez que cela va aider votre taux d’ouverture détrompez-vous. Vous allez être directement catégorisé « spammeur » par le système anti-spam de toutes les boîtes mail et vous n’allez donc jamais être lu par vos destinataires.

3. Utiliser votre propre adresse mail

N’utilisez pas votre propre adresse email pour envoyer des centaines de newsletters. Bien souvent les FAI limitent le nombre d’envois d’emails et les envois d’emails commerciaux ne sont pas autorisés. Vous risquez de rendre votre adresse emailing inutilisable.

4. Acheter une base de donnée non qualifiée pour quelques centaines d’euros

Même si vous pensez que c’est une bonne idée… Oubliez de suite !! Des dizaines de milliers d’adresses emails à un prix ridicule c’est attractif… mais pensez que ces dernières ne sont certainement pas qualifiées et surtout que la plupart ne sont pas en opt in ! Aïe oui… Vous risquez beaucoup avec cette pratique.

5. Oublier (comme par hasard) le lien de désabonnement

Notez que l’oubli du lien de désabonnement est sanctionné. Parfois ce lien est caché pour empêcher l’internaute de se désabonner… Très mauvaise pratique ! Vous allez être déclaré spammeur par l’internaute qui voudra se désabonner puis tous vos emails se retrouveront dans la boîte à spams et à partir de là, cela nuira gravement à votre délivrabilité. Un désabonnement à votre emailing par l’internaute n’aura quant à lui aucune conséquence sur votre performance.

A propos Caroline Granal

Etudiante en Marketing, médias et communication à Montpellier. J'essaye de vous faire partager toutes les bonnes infos que je trouve pendant ma veille ! Si vous vous intéressez à l'eCommerce, les réseaux sociaux ou encore le webmarketing n'hésitez pas à me suivre sur Twitter (@Caroline_Granal)