SEO : Se préparer pour le référencement en 2020

Êtes-vous prêt pour le référencement en 2020 ? Ce n’est que dans quelques mois mais cela se prépare dès aujourd’hui ! Pourquoi devez-vous vous inquiéter de ça maintenant ? Eh bien parce-que les choses vont beaucoup changer et si vous ne vous préparez pas tout de suite, vous allez rater le coche !

Le plus grand changement SEO qui aura lieu l’année prochaine va être lié à la croissance de la recherche vocale. En effet :

  • 31 % des utilisateurs de smartphones dans le monde utilisent la technologie vocale au moins une fois par semaine
  • 50% de toutes les recherches en ligne seront basées sur la voix d’ici 2020
  • 55 % des ménages américains auront un device vocal intelligent d’ici 2022

La question est alors de savoir comment être visible via ces devices ? Faut-il changer sa façon de faire du référencement ?

Lorsqu’il est question de recherche vocale, un seul résultat de recherche compte. C’est en effet seulement le premier résultat qui sera énoncé. Les résultats suivants n’auront pas d’importance.

Boostez votre stratégie de visibilité pour les résultats « vocaux »

Dans Google, vous devez chercher à apparaître dans ce fameux « extrait enrichi » qui possède une forte visibilité dans les résultats de recherche. Ce résultat est en effet mis en valeur par le moteur de recherche dans les SERP via un extrait dans lequel habituellement une réponse est affichée à la requête réalisée par un internaute. Cela peut prendre la forme d’un paragraphe, d’une liste, d’un tableau.

Afin d’apparaître à cet endroit, il s’agit d’être positionné dans les 10 premiers résultats de recherche pour une requête en particulier. Environ 40% des résultats de Google Home proviennent de cet extrait. Voilà pourquoi il est important d’œuvrer pour se positionner à cet endroit.

Par exemple, si vous réalisez une recherche vocale sur « comment méditer », vous pourrez obtenir des informations provenant d’un site Web bien classé sur cette requête. L’extrait enrichi proposé par Google va alors proposer un guide de méditation en 4 étapes pour débutants avec des images. Cet extrait peut être très complet et pousser les autres résultats de recherche vers le bas, en dessous des résultats vidéo YouTube par exemple.

Les éléments affichés dans les extraits enrichis permettent d’avoir des informations importantes qui répondent aux requêtes des individus mais l’idée est que vous devez cliquer sur ce résultat pour lire le reste de l’information.

A noter que pour compliquer les choses, les enceintes intelligentes n’utilisent pas toutes les mêmes algorithmes pour répondre aux questions. En fonction de l’assistant que vous utilisez pour réaliser la requête, vous n’allez pas avoir le même résultat.

Les devices de ce type utilisent les résultats fournis par les moteurs de recherche en fonction de ce qui est le mieux pour la lecture à voix haute.

Voilà donc quelques conseils afin de dominer la recherche vocale :

  • Concentrez-vous sur les mots-clés de la longue traîne. Chaque fois que vous créez un contenu, pensez aux questions que vos lecteurs se posent et à la façon dont ils les posent. Ce sont les phrases et les mots-clés que vous devriez utiliser lors de la rédaction de vos contenus.
  • Assurez-vous que vos balises (titres, sous-titres, etc.) posent la question exacte que pourrait se poser un internaute et utilisez les mots-clés exacts déterminés auparavant. Ensuite répondez clairement à la question posée dans le paragraphe suivant.
  • Répondez succinctement à la question posée. La longueur moyenne d’un paragraphe dans un extrait Google mis en avant est de 40 à 60 mots. Assurez-vous de répondre à la question aussi clairement et aussi succinctement que possible.

Ces quelques conseils sont à appliquer lorsque vous créer du contenu nouveau. Pensez par ailleurs aussi à optimiser vos anciens contenus, en particulier ceux qui sont les plus populaires. Encore une fois, réfléchissez à la question principale à laquelle chaque article répond, et optimisez-le en gardant cela en tête.

Si vous arrivez à faire apparaître votre contenu dans ces extraits de Google, ne pensez pas que votre travail est terminé pour autant. En effet, vous devez vérifier et être certain que votre contenu réponde aux éléments cités ci-dessous. Si cela n’est pas parfait, il y a fort à parier qu’un de vos concurrents vous passe devant à un moment ou à un autre avec un contenu encore mieux optimisé.

Vous concentrer sur votre marque

Beaucoup d’entre nous ne pensent pas que le renforcement de sa propre marque a un impact positif sur le référencement, mais c’est le cas ! L’image de marque vous donne de l’autorité et crée de la confiance : deux éléments que les moteurs de recherche prennent en compte pour déterminer votre positionnement.

Vous devez adopter une approche omnicanale en utilisant plusieurs plateformes différentes pour votre marketing, comme les blogs, les médias sociaux, les podcasts, etc. Vous renforcerez la notoriété de votre marque et donnerez également à Google plus de liens à indexer concernant votre marque.

Construire une marque forte signifie également que vous devez obtenir plus de liens, qui représentent l’un des facteurs de classement les plus importants sur Google. Les liens provenant de sites Web avec une forte autorité comptent pour beaucoup dans votre positionnement sur les moteurs de recherche.

Commencez à établir des relations avec des clients potentiels et à approfondir les relations avec les clients existants, mais faites également appel à des influenceurs et à des experts dans votre secteur. Si vous pouvez les amener à partager votre contenu, vous bâtirez votre marque beaucoup plus rapidement.

Optimisez votre site Web pour mobile (encore et toujours)

Rappelez-vous cette statistique selon laquelle 31% des utilisateurs de smartphones dans le monde utilisent la recherche vocale au moins une fois par semaine… Pensez-vous que Google va leur proposer un résultat qui n’est pas compatible avec les mobiles ? Impossible…

Vous pouvez vérifier si votre site Web est entièrement optimisé pour les mobiles avec le test Google « Mobile-Friendly ».

Si votre site ne passe pas le test de Google, vous devrez faire quelques ajustements. Si vous utilisez un CMS comme WordPress pour votre site Web, essayez de passer sur un nouveau thème responsive – ce qui signifie qu’il aura une mise en page ajustable qui lui permettra de se reconfigurer pour différentes tailles d’écran tout en gardant un aspect esthétique et agréable.

Créer du contenu facilement lisible sur mobile implique :

  • L’écriture de paragraphes courts : idéalement deux ou trois phrases.
  • L’intégration d’en-têtes : tous les 2-3 paragraphes, introduisez l’idée suivante avec un en-tête
  • L’utilisation de puces et de listes numérotées : cela permet de décomposer des blocs de texte en affichant plusieurs idées liées

Lors de l’optimisation pour la recherche vocale, il est important d’avoir le meilleur contenu, pas le plus de contenus possibles. Un article d’une longueur de 2 500 mots sera beaucoup plus intéressant pour votre stratégie de visibilité que quatre billets de blog de 500 mots qui ne font qu’effleurer la surface d’un sujet.