5 étapes stratégiques pour réussir vos campagnes payantes social media

Les réseaux sociaux modifient fréquemment leurs algorithmes afin d’offrir aux utilisateurs une meilleure expérience, avec moins de contenu promotionnel et des contenus plus pertinents (comprenez : personnalisés). Par ailleurs, la concurrence est de plus en plus importante sur ces plateformes. Pas facile de faire apparaître votre contenu aux yeux des individus avant le concurrent et cela sans payer !

Ainsi, les spécialistes du marketing ont tendance à dépenser de plus en plus sur les plateformes sociales. Ce qui ne facilite pas le gain de visibilité pour vos contenus organiques. Pourquoi ne pas tester le lancement d’une campagne publicitaire social media ? Bien entendu en étant très rigoureux et en ne se lançant pas à l’aveugle. Cela risquerait d’avoir des conséquences désastreuses sur votre budget.

Il est ainsi plus important que jamais d’avoir la bonne stratégie en place afin de comprendre le retour sur investissement publicitaire de vos campagnes.

Voici donc cinq étapes stratégiques pour réussir vos campagnes sociales payantes. Comme pour toute stratégie, elle débute par la fixation d’objectifs et se termine par le contrôle des KPIs.

1. Définissez vos objectifs

Il est important de savoir quels seront vos objectifs pour chaque campagne sociale payante dès le départ. Pourquoi ? Simplement car votre stratégie et vos indicateurs de performance clés varieront en fonction des objectifs que vous souhaitez atteindre. La fixation de ces objectifs vous aidera à définir les offres et le contenu les plus pertinents qu’il s’agisse par exemple de développement de la notoriété de la marque, de création d’engagement, de génération de prospects, d’acquisition de clients, de fidélisation, de promotion ou d’une combinaison de certains de ces éléments.

Par exemple, si votre objectif est d’acquérir plus de prospects, vous allez probablement partager des livres blancs ou d’autres contenus « protégés » pour lesquels les internautes devront remplir un formulaire afin que vous puissiez recueillir leurs informations. Mais si votre objectif est la notoriété de votre marque, vous pourrez partager du contenu du type infographie ou une vidéo « sympa ».

2. Identifiez votre public

Tout comme vous le feriez avec n’importe quelle campagne de marketing, vous avez besoin de savoir qui vous essayez d’atteindre avec chacune de vos annonces. Il se peut que vous ayez déjà établi des cibles ou même créé des personas. Si cela n’est pas fait, vous devez vous en préoccuper. Une fois cette étape réalisée, vous devrez décider qui sera votre public cible exact pour vos campagnes sociales. Il existe de nombreuses façons de cibler des publics spécifiques sur les plateformes sociales. Toutefois, si vous ne savez pas qui vous ciblez au préalable, vous ne pourrez pas profiter des options de ciblage (ciblage socio-démographiques, ciblage comportemental, ciblage psychographique, etc.)

3. Choisissez le bon canal et le bon contenu

Les audiences sur chaque réseau social sont différentes. Bien que certains se chevauchent d’un canal à l’autre, leurs attentes quant au type de contenu qu’ils verront sur chaque canal sont également différentes. Ainsi, vous devez non seulement comprendre « l’utilité » perçue par les internautes de chacun des réseaux sur lesquels votre audience se trouve, comment atteindre ces individus, mais aussi comprendre comment faire en sorte qu’ils s’engagent avec votre contenu.

Par exemple, les publicités axées sur les événements de votre secteur d’activité auront probablement du succès sur LinkedIn si elles ciblent des acteurs de ce secteur d’activité en particulier, mais pourraient ne pas être aussi efficaces sur Facebook.

4. Sélectionnez les options de ciblage

Une fois que vous avez déterminé sur quels canaux sociaux vous allez faire de la publicité, il est temps de vous familiariser avec les options de ciblage sur chacun d’entre eux. Les réseaux sociaux sont de plus en plus sophistiqués avec leurs options de ciblage. En effet, vous pouvez cibler en fonction de très nombreux critères : intérêts, compétences, noms d’entreprises. Vous pouvez même cibler les personnes de votre base de données avec certaines caractéristiques. LinkedIn, par exemple, vous permet de cibler les individus en fonction de leurs titres, de leurs compétences, de leur entreprise et même de leur diplôme, tandis que Facebook vous permet de cibler les internautes en fonction de leurs caractéristiques démographiques, de leurs comportements et de leur niveau d’intérêt pour certains sujets ou produits.

En plus de cibler des groupes spécifiques, vous pouvez également exclure certains publics auquel vous ne souhaitez pas diffuser un contenu ou des publicités. Les exclure vous aidera à tirer le meilleur parti de votre budget marketing en ne faisant apparaître vos publicités qu’auprès du bon public. Vous pouvez exclure des personnes en fonction de leur adresse e-mail, de leurs intérêts, des actions qu’elles ont entreprises, et plus encore. C’est pratique lorsque vous ne voulez pas mettre en avant un produit ou un service à un client qui l’a déjà acheté.

5. Créez et mesurez vos campagnes

Une bonne structure concernant vos campagnes vous aidera à mesurer spécifiquement ce qui fonctionne ou pas. Vous pouvez construire des campagnes distinctes concernant tous les produits et services que vous vendez. Cela vous permettra de réaliser des rapports statistiques précis qui vous aideront à identifier l’audience la plus susceptible de répondre favorablement à un certain produit.

Si vous réalisez une seule campagne, vous ne pourrez pas comprendre la performance des annonces spécifiques à chaque produit. Attention donc à bien structurer vos campagnes afin d’avoir une granularité adéquate.

La stratégie marketing est un processus ! Une fois que vous avez contrôlé la performance de vos actions, à vous d’en fixer de nouveaux s’ils ont été atteints ou bien de comprendre ce qui n’a pas fonctionné pour en fixer des différents ! A vous de jouer.