Un an après le COVID, quel impact sur le e-commerce ?

Covid impact sur le travail
Cet article vous intéresse ? Partagez le

C’est incontestable, la crise sanitaire a influencé significativement tous les secteurs d’activités de manière, certes, plus souvent négative que positive. Notamment le domaine sanitaire en entraînant plusieurs décès et d’innombrables cas de contamination. En revanche, elle a eu des impacts positifs sur le e-commerce. Elle a incité les entreprises à créer leur propre plateforme web et a favorisé le développement de la vente en ligne.

Augmentation des achats et des paiements en ligne

Puisque la pandémie a entraîné la fermeture des frontières et des commerces, et puisque personne ne pouvait sortir de la maison pour aller faire des courses en raison des risques de contamination, il a fallu trouver une alternative, il a donc fallu trouver une solution pour parvenir à subvenir aux besoins. Très vite, les consommateurs se sont rués vers les magasins en ligne afin de passer leurs commandes sans quitter leur canapé. D’où l’augmentation des achats en ligne et des paiements sur Internet : cartes de crédit, virements bancaires, monnaies électroniques, …

ecommerce

Engouement pour les services des professionnels du web

Par ailleurs, il est à savoir que la crise sanitaire a également favorisé la rentabilité des professionnels qui œuvrent dans le domaine digital, notamment les agences web, les consultants et les freelances.

Elle a occasionné de nouveaux besoins chez les entreprises et les commerces, puisqu’il a fallu créer des sites, faire du référencement, lancer des campagnes publicitaires sur les réseaux sociaux et marquer une véritable présence en ligne pour pouvoir continuer à vendre des produits et à proposer des prestations de services.

Sans l’intervention de ces travailleurs du web, il est impossible pour certaines entreprises de poursuivre leur activité et de maintenir ou d’augmenter leur chiffre d’affaires.

Mise en place de mesures et de stratégies nationales bien définies

Toutefois, il convient de noter que même si le coronavirus a des impacts positifs sur le e-commerce, les entreprises demandent toujours la mise en place de mesures et de stratégies nationales bien définies. Elles suggèrent, par exemple, la réduction des coûts d’accès à Internet et au haut débit. Puis, elles demandent aussi la diminution des tarifs des paiements mobiles et des autres paiements électroniques.

Jusque-là, seuls les pays qui sont soutenus par la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) ont pu concevoir une stratégie nationale de e-commerce pertinente, notamment une stratégie qui permet de faire un diagnostic complet de leur capacité à tirer parti des opportunités de l’économie numérique mondiale. Ces derniers ont bénéficié d’une évaluation de la préparation au e-commerce et ils ont aussi profité de la collaboration de la CNUCED avec ses partenaires.

Cibleweb s’occupe de la création votre site ecommerce :

Monpetitcommercelocal