Le M-commerce croit 200% fois plus rapidement que l’E-commerce en 2017

Les prévisions l’ont annoncé : en 2017 le m-commerce va croître 200% plus rapidement que l’e-commerce. Lorsque l’on parle de m-commerce, sachez qu’il est question de conversions réalisées sur smartphones mais aussi sur tablettes.

dr-discount nous présente une infographie sur les derniers chiffres du e-commerce dans le monde. A lire sans modération !

Le marché du M-commerce

Le commerce mobile représente actuellement 34% de toutes les transactions e-commerce dans le monde. En 2017, la tendance à la croissance se confirmerait avec une prévision de +31%.

Ce qui est impressionnant est le fait que le m-commerce puisse augmenter de 31% tandis que l’e-commerce lui n’augmenterait « que » de 15% en 2017.

En ce qui concerne l’international, certains pays grandissent plus rapidement que d’autres en terme de m-commerce.

  • JAPON : croissance de 50%
  • ROYAUME-UNI : croissance de 45%
  • COREE DU SUD : croissance de 44%
  • AUSTRALIE : croissance de 35%
  • PAYS-BAS : croissance de 34%

En ce qui concerne les pays émergents, ce sont l’Inde, Taïwan et la Malaisie qui évoluent le plus vite.

M-commerce et retailing

Selon internet retailer 2016 Mobile 500, certains acteurs du web ont une croissance mobile impressionnante :

  • Gome Electrical : +634%
  • Nebraska Furniture Mart : +500%
  • Yihaodian : +456%
  • VIPShop Holdings : +451%
  • HappiGo : +389%
  • Suning Appliance : +363%

Peu étonnant de voir autant de sociétés chinoise dans ce classement sachant que le TOP 3 des pays où les acheteurs par mobile sont les plus nombreux est :

  • La Chine avec 68%
  • Les Emirats arabes unis avec 57%
  • La turquie avec 53%

Valeur moyenne d’une transaction mobile en fonction du type de commande

  • Ordinateurs, TV, multimedia : 212$
  • Livres, musiques, jeux : 198$
  • Intérieur et ameublement : 148$
  • Automobile et équipements : 143$
  • Matériel de bureau : 142$
  • Bijoux : 113$.

La valeur du panier moyen mobile chez les femmes étant de 96$ et chez les hommes de 120$. Par ailleurs, la valeur du panier moyen sur smartphone est de 85$ tandis qu’il est de 10$ pour les tablettes.

Il est évident que la catégorie des achats effectués en ligne dépend fortement du genre de l’acheteur. Les femmes sont plus nombreuses que les hommes à acheter de l’habillement et accessoires. Elles achètent également plus que les hommes sur le secteur de la santé et beauté, pour les fournitures pour animaux, courses, produits pour bébés, enfants et jouets.

En ce qui concerne les hommes, ce sont les fournitures de sport, le mobilier, le secteur de l’électronique-ordinateur, ainsi que les équipements automobile qui sont plus achetés via smartphones.

Achat sur navigateur ou bien via une application ?

64% des utilisateurs achètent depuis une application mobile et 52% depuis leur navigateur web. Faut-il alors choisir plutôt l’une ou l’autre solution ? Parfois, certaines entreprises choisissent de se positionner sur les deux créneaux afin de ne rater aucune vente.

Dans certains pays, les achats sont même le plus souvent réalisés sur application. Par exemple, en Chine, les applications représente 84% des achats contre 50% via le navigateur. Au Mexique et aux Etats-Unis, ce sont aussi les applications qui ont la préférence des acheteurs.

Un Top 10 des raisons pour lesquelles un utilisateur préfère l’application a été réalisée dans l’infographie ci-dessous. Les cinq raisons principales sont ci-dessous :

  • C’est plus pratiques pour payer
  • C’est plus rapide pour payer
  • C’est plus simple que de payer en liquide ou par carte
  • Pas besoin d’emporter un portefeuille car les données sont sauvegardées
  • Il y a la possibilité d’avoir immédiatement un accusé de paiement

Comme vous avez pu le remarquer tout au long de l’article, l’infographie nous dévoile des prévisions de croissance époustouflante pour l’avenir du m-commerce.

Même si l’e-commerce reste en croissance, le m-commerce rattrape son retard et affiche des taux de croissance bien supérieur aux taux de croissance de l’e-commerce. Alors à se demander si le m-commerce est l’avenir de l’e-commerce, nous pouvons penser que oui, même si seul l’avenir nous le dira.

Découvrez plus d’informations m-commerce dans l’infographie de dr-discount.nl 

mcommercechiffres2016

Retrouvez nos formations ecommerce
Comment élaborer son site ecommerce en cohérence avec ses objectifs commerciaux ?
Quelle solution ecommerce choisir ?
Open source (prestashop, magento) ou en mode location (oxatis, wizishop, etc...)
Retrouvez le programme détaillé de nos formations ecommerce sur
formations.cibleweb.com

A propos AudreyPortes

Audrey est en thèse de doctorat #marketing et monitrice d’enseignement à l’IAE de Montpellier. Elle a en poche un master 2 spécialisé #emarketing et a passé une année aux USA. Elle travaille plus particulièrement sur l’omni-canal, les parcours d’achat, le #CRM, la relation client, la transparence des entreprises et le dilemme de privacy paradox dans un contexte hyper-connecté. Passionnée par de nombreux sujets : recherche en marketing, psychologie du consommateur… et surtout de running ! Egalement blogueuse #ecommerce, #communitymanager au quotidien et sur des événements spécialisés comme #connecsud. Try to follow her : @AudreyPortes

,