5 Conseils pour améliorer le design de votre site web (partie 2)

9 octobre 2007

Lors de la création d’un site internet, il y a un certain nombre de choses qu’un web designer doit prendre en considération si son objectif est de produire un site internet de grande qualité et en adéquation avec les utilisateurs (utilisabilité).

La première partie, les 2 premiers conseils, traitait du choix des couleurs pour votre site et l’utilisation desanimations en Flash. Les trois suivants concernent l’amélioration de l’information fournie sur un site web, l’emploi du texte dans les images et de la mise en page du site. Chacun de ces 5 conseils réunis permettent à l’utilisateur d’avoir la meilleure expérience de votre site web possible. A suivre donc.

Lire la première partie >>

 

La surcharge d’information

Avoir trop peu d’information sur les pages de votre site lui donne un effet de nudité et le rend peu crédible ; en revanche, avoir une montagne d’informations peut littéralement écraser l’utilisateur, ce que vous ne voulez surtout pas faire, en toute logique. Des annonces publicitaires, des images, du texte, encore des des publicités, la navigation principale, la navigation secondaire, le contenu, encore de la pub… Tout cela s’ajoute et surcharge la page.

Bien qu’il n’existe aucune règle sur la quantité idéale d’information sur une page web, vous devez essayer de limiter le contenu de vos pages web à cela :

 

Header / Logo

Tous les sites web ont besoin d’un header/logo pour identifier qui ils sont. Dans un objectif d’utilisabilité, essayez d’avoir une taille modérée pour la hauteur de ce header (bandeau du haut – en-tête de page). La plupart des headers ne sont pas plus haut que 200 à 300 pixels. S’il est plus haut que 300 pixels, vous risquez de forcer l’utilisateur à devoir faire défiler la page pour qu’il puisse voir la navigation principale et le contenu de votre page web. Et ce que nous voulons, c’est bien que l’utilisateur ait accès à la barre de navigation et au contenu de votre site, mais en limitant le scrolling (le défilement de la page) pour lui rendre la visite la plus facile et la plus agréable possible.

Sur le même sujet :   Expérience d'achat, personnalisation & données personnelles : les mots-clés à retenir en 2015 !

 

La navigation

Tous les sites web doivent avoir un système de navigation fonctionnelle pour permettre aux utilisateurs de trouver leur chemin sur votre site. Employer des menus horizontaux ou verticaux est une préférence personnelle. Bien qu’un menu soit nécessaire, essayez de ne pas en proposer plus d’un. Les menus de navigation multiples peuvent facilement semer la confusion. Si vous avez un grand nombre de sections dans votre site, employez des menus déroulants en CSS qui vous permettront de fournir un grand nombre de sous-menus en un minimum de place.

 

Les annonces publicitaires

Un grand nombre de sites web fournissent un service gratuit à leurs visiteurs. Et c’est grâce aux publicités que la plupart de ces services sont gratuits. Lorsque vous utilisez des annonces publicitaires, essayez de ne pas en abuser. Google AdSense par exemple ne vous permet pas d’afficher plus de 3 blocs d’annonces par page pour la simple et bonne raison que votre site peut ressembler au final à du sp@m. La disposition des annonces est également très importante. N’essayez pas de tricher avec vos visiteurs en plaçant vos annonces dans des secteurs où elles ressembleraient au contenu réel de votre page. Les gens ne sont pas dupes et n’aiment pas être dupés non plus. S’ils veulent visiter votre sponsor publicitaire, ils cliqueront sur l’annonce.

 

Le contenu

Chaque page web doit posséder une section de contenu. Cette section principale doit être le point de focalisation de chaque page web. Avoir beaucoup d’information sur le sujet pour chaque page web est absolument excellent. Assurez-vous cependant de ne pas inclure trop de sujets différents sur une seule page. Au lieu de cela, partagez les sujets et fournissez une page web dédiée pour chacun d’entre eux.

 

Les images

Utilisez les images de manière modérée et seulement quand c’est nécessaire dans le contenu de votre page. Les images sont plus longues à charger que le texte. Assurez-vous que vos images soient correctement optimisées pour que le temps de chargement de vos pages web ne soit pas compromis en raison d’images trop lourdes.

Sur le même sujet :   Conseil de la semaine : Misez sur les infographies pour votre stratégie de content marketing

 

Le footer (pied de page)

L’information contenu dans les footers varie selon les sites web. Essayez de ne pas fournir trop d’information dans vos pieds de pages, surtout les informations importantes. Tous les utilisateurs ne font pas défiler les pages jusqu’en bas pour voir le footer, et certains s’arrêtent à la fin du contenu. Si vous avez des informations importantes à fournir dans celui-ci, alors essayez de commencer le footer très tôt, juste après la fin du contenu. Placer les liens principaux d’un site (répétition de la navigation principale) dans un footer est une pratique courante chez les webdesigners.

Il existe d’autres éléments additionnels qui peuvent être requis pour un site web selon son activité. Quoiqu’il en soit, tous les sites web doivent posséder au moins ces 6 éléments. Le développement d’une navigation etd’une stratégie d’architecture du contenu avant la conception du site webest essentiel pour garantir que votre site ne souffrira pas d’une surcharge d’information.

 

Les images texte

Le texte n’appartient pas à une image. Le texte reste du texte. La seule exception pour voir du texte dans une image reste pour le logo. Il n’est pas rare de voir l’emploi de d’images pour le texte parce la police de caractères est plus « fun ». Mais au final, d’autres sites web peuvent employer cette même police, alors qu’est devenue votre originalité ? De plus, vous pouvez tout à fait faire de très beaux sites web sans avoir recours à du texte dans les images.

Il y a quelques raisons à ne pas utiliser de texte dans une image :

 

Le fichier image est plus lourd

Chaque information contenue dans une image s’ajoute au poids total de la page. Comme nous l’avons dit plus haut, plus votre page se compose d’éléments, plus le temps de chargement de celle-ci est long et pourrait faire en sorte de faire partir les utilisateurs les plus impatients en raison du temps d’attente.

 

Non compatible avec la SEO (optimisation pour les moteurs de recherche)

De la même manière que les animations Flash, les robots d’indexation ne peuvent pas lire le contenu textuel d’une image.

Sur le même sujet :   SEO: Les rich snippets perdraient de la visibilité Google !

Si vous avez une image qui requiert du texte, alors employez une méthode alternative avec le CSS. Non seulement cette méthode assez simple à mettre en place, mais elle contribue également à alléger le fichier image.C’est aussi une méthode entièrement compatible avec la SEO.

 

L’Attaque des Colonnes

Non, ce n’est pas le nouveau titre du prochain Star Wars. L’Attaque des Colonnes est une expression que nous utilisons quand un webdesigner emploie un trop grand nombre de colonnes dans sa mise en page. Beaucoup de webdesigners croient qu’en utilisant beaucoup de colonnes, ils pourront mieux organiser et diffuser l’information sur leur page web. Mais le problème, tout comme la surcharge d’information, est qu’employer trop de colonnes écraserait l’utilisateur.

Lorsque plus de 2 ou 3 colonnes sont empoyées, le point de focalisation sur une page web est en général amoindri. Sans ce point de focalisation, l’utilisateur ne sait plus où regarder. Au lieu de cela, les yeux de l’utilisateur errent sans but partout dans la page. Cela causera sa confusion et l’impression d’écrasement, il risquerait de partir sur un autre site web similaire (au niveau de l’information donnée), mais plus clair et plus limpide, où ces sensations s’envoleraient.

Même s’il y a un point de focalisation, il va probablement y avoir beaucoup trop d’information sur une mise en page à 4 colonnes. Si des sites très volumineux avec énormément d’information (comme Amazon) sont capables de travailler avec une mise en page à 3 colonnes, alors il n’y a aucune raison qu’un autre site web ne puisse pas faire de même. Projetez votre mise en page avant que vous ne commenciez à construire votre site web et vous constaterez vous-même que même si vous disposez d’un grand nombre d’informations à fournir, une disposition à 3 colonnes est largement suffisante.

 

Satisfaire les utilisateurs

Ces 5 conseils pour améliorer le design de votre site web sont très importants. Peut-être les éléments les plus importants qu’un webdesigner doit prendre en considération lorsqu’il bâtit un site web. Chacun de ces 5 conseils ont une chose en commun : s’ils sont suivis, l’utilisateur aura une expérience facile, rapide et agréable de votre site web. Que pourraient-ils vous demander de plus ? Peut-être moins de publicité ;o).

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. Total des avis : 0

Pas de vote à ce jour, soyez le premier à donner votre avis