La dernière mise à jour de Google: Pingouin

 
Cet article vous intéresse ? Partagez le

 Dans l’article d’aujourd’hui nous allons aborder un sujet qui a fait beaucoup de bruit dans le monde du ecommerce et plus particulièrement dans les stratégies de référencement naturel.

Pour illustrer mon propos, vous trouverez une infographie réalisée par Attachmedia, une agence spécialisée dans le SEO et basée au Pérou. Cette infographie résume les points clés de Google Pingouin.

 

 

Qu’est ce que Google Pingouin ?

Google Pingouin a été lancée le 24 avril 2012 avec pour mission de chasser le « web spam », c’est-à-dire les techniques de sur-optimisation de sites internet pour arriver dans les premiers résultats de recherche. La mise à jour a été appliquée simultanément dans toutes les langues.

La mise à jour Google Pingouin est un filtre fonctionnant sur le même principe que Google Panda.

Selon Matt Cutts Pingouin favorisera plutôt les sites « White-hat », c’est-à-dire ceux pour lesquels le référencement naturel serait utilisé comme un moyen d’aide à la création de contenu de qualité ou pour faciliter le parcours des sites plus rapide.

A contrario les sites « black hat » qui utilisent des techniques abusives de SEO tel que le « web spam », seront pénalisés.

 

Qu’est ce que Pingouin combat ?

  • Le bourrage de mots clés : Google Pingouin chasse les pages dont le contenu est crée pour se positionner sur un mot clé. Puis lorsque l’internaute arrive sur la page, il soit amené sur quelque chose de complètement différent.
  • Les fermes de liens : souvent certains liens n’ont aucun sens au niveau de leurs thématiques. Par exemple une ONG vous redirigeant vers un site pour acheter du viagra. Aussi l’achat de liens sur des sites à la qualité discutable.
  • Le contenu caché : placer du contenu caché dans le but d’être mieux pris en compte par les robots d’indexation sans prendre en considération l’expérience utilisateur.
  • Le contenu dupliqué : dupliquer le contenu à partir logiciels de « scraping » (pratiques visant à extraire automatiquement du texte d’un site de manière automatique) et se faire passer pour celui qui l’a écrit.
Lire :   Conseil de la semaine : Misez tout sur le contenu & le consommateur !

 

 

Quels impacts ?

Google a indiqué que sa mise à jour impacterait environ 3.1% des requêtes, beaucoup moins que Panda qui en avait affecté 12%.

Par exemple le blog  wpmu.org  qui rassemble des spécialistes de Word Press a été frappé de plein fouet par la mise à jour de Google. L’auteur du site dans un article dévoile les statistiques de son site. On y observe très clairement qu’à partir du 24 avril, jour du déploiement de Pingouin le site qui faisait 10000 visites a vu ce chiffre divisé par 10 !

Selon l’auteur des liens qualifiés de « spammy » seraient la cause du problème, mais pas que. En effet une grande quantité de blogs également de nature « spammy » ont été conçus à partir de thèmes téléchargés sur wpmu.org avec des liens pointant  vers wpmu.org.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De plus Google Pingouin a tout l’air de favoriser les sites de grands groupes et semble pénaliser les « petits » sites d’éditeur qui vont avoir de plus en plus de mal à grimper dans les résultats de recherche de Google.

Comment s’y préparer ?

Vérifiez l’évolution de votre trafic depuis le 24 avril à l’aide d’outils tels que Google analytics.

Si vous avez perdu en trafic, et que vous souhaitez retrouver vos positions depuis le 24 avril, il est primordial de faire un peu de ménage dans votre netlinking :

  • Éliminez tout ce que vous pourriez considérer comme du spam.

Par exemple la répétition de mots clés dans les balises meta : <meta name= »keywords » content= »mp3,mp3,mp3,mp3,mp3,mp3>

Lire :   Définition du jour : W3C ou World Wide Web Consortium

L’idéal au niveau de vos balises meta, est de favoriser la qualité. Il faut écrire pour les internautes et non pour les moteurs d’indexation.

Par exemple pour la balise titre, il faut écrire une phrase descriptive et courte sans abuser des mots clés et de la répétition.

Si vous possédez un site offrant des formations dans le domaine du webmarketing. Votre balise sera : Organisme de formation (nom de votre société) spécialisé en webmarketing  basé à Béziers.

 

  • Au niveau du contenu Google donne comme exemple le code source d’un site surchargé en mots clés ou

«keyword stuffing ». Cette technique n’a d’ailleurs jamais prouvé son efficacité. Mieux vaut rédiger soi même son contenu.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les textes qui n’ont pas de sens  avec des liens sans rapport avec le contenu comme l’illustre Google dans l’exemple ci-dessous sont aussi chassés par Pingouin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Supprimez les liens jugés artificiels par Google : liens achetés, mais aussi liens issus de sites de CP (communiqués de presse), de digg-like, les liens provenant de footers wordpress.
  • Favorisez l’aspect réseau social et essayez de vous créer une communauté virtuelle.

 

Qu’est ce que ça change pour l’internaute ?

La mise à jour de Google doit permettre aux internautes d’obtenir des résultats plus pertinents au niveau de leurs recherches. Il est vrai que l’internaute est souvent confronté à des résultats de recherche qui n’ont aucun rapport avec leurs recherches initiales.

Pour le moment, par manque de données précises, il n’est pas possible de déterminer si l’objectif de Google a été respecté.

Lire :   Infographie : Référencement naturel VS Référencement payant sur le marché UK

 

Et vous, avez-vous observé une baisse significative de votre site ou avez-vous remarqué une amélioration au niveau de vos résultats de recherche en tant qu’internaute? Venez partager avec nous vos expériences sur le blog.

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Total des avis :

Pas de vote à ce jour, soyez le premier à donner votre avis

A propos AudreyPortes

Audrey est en thèse de doctorat #marketing et monitrice d'enseignement à l'IAE de Montpellier. Elle a en poche un master 2 spécialisé #emarketing et a passé une année aux USA. Elle travaille plus particulièrement sur l'omni-canal, les parcours d'achat, le #CRM, la relation client, la transparence des entreprises et le dilemme de privacy paradox dans un contexte hyper-connecté. Passionnée par de nombreux sujets : recherche en marketing, psychologie du consommateur... et surtout de running ! Egalement blogueuse #ecommerce, #communitymanager au quotidien et sur des événements spécialisés comme #connecsud. Try to follow her : @AudreyPortes

4 réflexions au sujet de « La dernière mise à jour de Google: Pingouin »
  1. Pingback: SEO : Mise à jour « Rachat-Crédit » lancée & Panda 4.0 en marche ! | Window on Web | Formations webmarketing

  2. Annuaire Francophone

    Sans tomber dans la paranoïa avec Google Pingouin, je me contente de varier mes textes de liens, et les sites ou je place ces liens. Est ce suffisant ? Les visites de mon site semble stagner depuis un mois, est-ce du à Google Pingouin ?

  3. Pingback: Google Panda - La dernière mise à jour de Google: Pingouin | Le Blog Cible web

Comments are closed.