Les indicateurs de performance de l’emailing

19 février 2013

Les indicateurs de performances de votre stratégie emailing sont très importants. Dans cet article nous allons lister ceux les plus utiles à surveiller pour optimiser vos campagnes.

Avant toute chose il convient de constater 3 choses :

? Des objectifs doivent toujours être fixés en amont.
? Il faut travailler les indicateurs pour qu’ils aient de la valeur.
? Lorsque vous réalisez une campagne emailing, notez tout ce qui n’est pas satisfaisant et gardez des trace sde vos actions pour mesurer l’évolution au fil du temps

indicateur performance email
Taux d’ouverture

  • C’est un indicateur que l’on appelle à double tranchant. En effet, il est incontournable pour mesurer le succès de votre campagne emailing mais il peut aussi être trompeur.
  • A noter que ce taux se calcule par rapport à l’ensemble des emails acceptés par le destinataire.
  • De plus, certains clients email permettent aux utilisateurs de scanner les contenus sans les ouvrir pour une réelle visualisation… Attention donc à la tromperie!
  • Enfin, le taux d’ouverture réel ne doit pas être confondu avec le taux de rendu, c’est-à-dire le taux d’emails dont les images ont été chargées : les internautes peuvent lire l’email sans afficher les images.
  • Le taux d’ouverture est un indicateur relatif : efficace pour faire des comparaisons. Mais c’est avant tout dans la durée et en mesurant l’évolution de ce taux que vous en tirerez des informations utiles pour votre business.
Sur le même sujet :   Infographie : Créez un email marketing comme un vrai pro !

Taux de clic

  • Le taux de clic est calculé par rapport au nombre d’emails acceptés.
  • Dans votre entonnoir des ventes, c’est une seconde étape : la cible prend connaissance du message, c’est ensuite qu’elle peut manifester un intérêt.
  • Le taux de clic est donc très important car il mesure la réactivité de votre audience.
  • De plus, contrairement au taux d’ouverture, un clic peut toujours être suivi avec précision.

Taux de rebond (soft & hard)

  • Ce taux est exprimé par rapport au nombre total d’emails envoyés.
  • Il y a deux types de rebonds : le soft et le hard.
  • Le rebond «hard» signifie en effet que le problème est définitif : soit l’adresse n’existe plus ou est incorrecte, soit le receveur refuse tout requête.
  • Le rebond « soft » est lui quelque chose de temporaire. Cela peut être dû à un problème technique ou à une boîte pleine : ce n’est pas définitif mais préoccupant.
  • Ces indicateurs sont calculés par rapport au nombre total d’emails.

Taux de spam / plainte

  • Ce taux doit bien sûr à tout prix être maintenu le plus bas possible : sur tous les emails envoyés il correspond au nombre de fois où des personnes ont cliqué sur le bouton “Signaler comme spam”.
  • Dans l’ensemble, cet indicateur ne trompe pas : s’il dépasse 0,1%, vous pouvez être certain qu’il y a un problème dans vos envois.
  • Comme nous allons le voir, cela peut provenir soit de la liste, soit du contenu ou de la forme de l’email.

Taux de désinscription

  • Le taux de désinscription se rapporte au nombre d’emails ouverts.
  • Apparaissant souvent comme un auto-nettoyage douloureux, il ne faut cependant pas réduire cet indicateur à un point négatif sur lequel on refuserait de s’attarder.
  • Au contraire, il en dit long sur la perception de l’email par le destinataire. C’est l’occasion d’un questionnement.
  • Demandez-vous toujours : est-ce mon message ou mes cibles qui sont inadaptées ? Ce n’est pas forcément tout l’un ou tout l’autre, mais cela permet de dégager des axes de travail. Si le message apparait comme optimisable, on testera de nouveaux contenus. Si ce sont les cibles, on testera de nouveaux segments.
Sur le même sujet :   Conseil de la semaine : Gérez votre BDD afin d'optimiser votre efficacité marketing !

Conclusion

Les taux d’ouverture et de clic doivent viser d’être au plus haut tandis que les taux de rebond, de spam et de désinscription doivent être maintenus le plus bas possible.

Dans l’ensemble, chacun de ces indicateurs révèle sa richesse dans la durée. Même négatifs, les indicateurs vous apprennent toujours quelque chose d’utile !

Alors ne négligez pas vos indicateurs de performance en matière d’emailing marketing !

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. Total des avis : 0

Pas de vote à ce jour, soyez le premier à donner votre avis