Conseil de la semaine : 5 idées reçues e-commerce à oublier!

26 mars 2013

Aujourd’hui, nous nous intéressons à 5 idées reçues liées au e-commerce et qui ont réellement la vie dure.

Les données de cet article sont extraites d’une étude PwC sur l’analyse du comportement des cyber-acheteurs.

idée reçue e-commerce

Idée reçue 1 : Les réseaux sociaux permettent d’augmenter ses ventes e-commerce

  • Même si de très nombreuses personnes utilisent les réseaux sociaux, très peu les utilise afin de réaliser un achat (seulement 24% des cyber-acheteurs utilisent les médias sociaux pour faire un achat quelconque).
  • Par ailleurs, les individus utilisent la plupart du temps les réseaux sociaux afin de profiter d’offres spéciales, de promotions et de nouveaux produits. Ils sont aussi très nombreux à utiliser les réseaux sociaux pour recevoir des conseils d’amis / d’experts sur les produits.
Sur le même sujet :   SEO vs Marketplaces : Un duel sans merci... Quelle solution choisir afin de vendre plus ?

 

réseaux sociaux et e-commerce

Idée reçue 2 : Les magasins physiques n’ont plus d’avenir

  • Les magasins physiques ne risquent pas de disparaître. En effet, les individus ne sont pas encore prêts à réaliser leurs achats alimentaires sur internet. Cette tendance est confirmée par d’autres secteurs comme le prêt-à-porter, l’ameublement ou le secteur de la santé&beauté. Pour ces produits, les individus préfèrent se rendre en magasin physique.
  • Il est également à noter que parfois, les individus allient les deux canaux (online et offline) pour réaliser leurs achats. Par exemple, ils recherchent les caractéristiques des produits sur internet puis ils se rendent en magasin afin de concrétiser leur achat.

 

e-commerce et magasins physiques

Idée reçue 3 : Les e-commerçants internationaux devancent les acteurs e-commerce locaux

  • On remarque sur le graphique suivant que les grands acteurs e-commerce jouant la carte du pure player sont des acteurs incontournables dans de nombreux pays. Ces acteurs font leur entrée directe dans différents pays.
  • Amazon, Ebay, Groupon sont les 3 plus grands acteurs les plus présents au niveau international. Un seul acteur local détenu par un étranger apparaît ici : c’est Play.com en Grande Bretagne

e-commerce et pure players

Idée reçue 4 : Avoir des prix très bas est le seul moyen pour faire augmenter les dépenses des consommateurs sur sa boutique e-commerce

  • Même si à l’heure actuelle, ce qui apportera du trafic sur votre site c’est l’appât du prix bas, il vous faut noter que ce sont en réalité la qualité de service et l’innovation qui font augmenter les dépenses des consommateurs sur une boutique e-commerce à long terme.
  • Car en effet, les personnes venant chercher du prix bas sur votre site ne vous sera pas fidèle à partir du moment où il trouvera moins cher ailleurs. Par contre, un internaute qui apprécie vos produits et la qualité de vos services aura plus tendance à revenir acheter vos produits.
Sur le même sujet :   Conseil de la semaine : Réussir sur le web en définissant ses KPI

e-commerce et prix

Idée reçue 5 :  Les comportements des consommateurs sont uniformes dans tous les pays

  • Dans le domaine du e-commerce, certains pensent que tous les consommateurs dans tous les pays ont les même comportements, or le tableau présenté ci-dessous laisse à penser le contraire.
  • On remarque que certains sont plus branchés bonnes affaires tandis que d’autres sont plus branché praticité etc…
  • Il s’agit donc ici d’adapter ses pratiques aux différents pays que vous souhaitez conquérir en tant que e-commerçant!

e-commerce dans le monde

Ainsi donc, pour conclure, nous pouvons dire que parfois certaines idées reçues nous amènent à faire des erreurs stratégiques. Il s’agit donc avant de se lancer dans le e-commerce de connaître son environnement de travail en faisant confiance à des faits avérés et prouvés et non pas à des rumeurs et des idées reçues.

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. Total des avis : 0

Pas de vote à ce jour, soyez le premier à donner votre avis