10 bonnes questions à se poser avant de se lancer dans l’e-commerce

14 avril 2014

Voilà, ça y est, vous souhaitez faire le grand saut. Vous voulez monter votre e-boutique afin de vendre des produits en ligne. Mais vous êtes-vous posé les bonnes questions avant de vous lancer dans l’e-commerce? Savez-vous quels sont les éléments essentiels à prendre en compte dans votre stratégie ? N’avez-vous pas oublié de vous intéresser à un élément primordial pour votre business ? Nous vous proposons aujourd’hui 10 questions auxquelles vous devrez avoir réfléchi avant de vous lancer dans l’e-commerce.

Prêt ? Partez !

se lancer dans l'e-commerce

1. Quel est votre marché ? Quelle en est la taille ?

La première question est de savoir quel est votre marché et surtout quelle en est sa taille. En effet, si vous vous lancez sur un marché très large vous risquez d’être perdu dès le début. Au contraire, si vous vous lancez sur un marché trop étroit, dit de niche, vous risquez de faire l’objet de peu de recherches et donc de peu de ventes.

Sur le même sujet :   Iziflux reçoit 2 prix la même semaine

2. Connaissez-vous vos concurrents ? Qui sont-ils ? Que font-ils ?

Deuxième question très importante en ce qui concerne votre projet de vente en ligne : celle relative à vos concurrents. En effet, savez-vous si vous êtes sur un marché hyper-concurrentiel ? Qui sont les acteurs les plus gros de votre secteur d’activité ?

Si vous proposez des produits qui sont déjà en vente sur le web, pensez bien à mettre en valeur vos avantages. Vous devez avoir une valeur ajoutée par rapport à vos concurrents sinon vous allez vous casser la figure…

3. Quelle est la disponibilité de vos produits ?

C’est une questions primordiale pour votre activité ! En effet, si vos produits sont disponibles un peu partout, pourquoi viendrait-on les acheter sur votre site e-commerce ? Vous devez une fois de plus proposer un prix plus bas que la concurrence ou un meilleur niveau de service ou bien encore une valeur ajoutée propre.

Ainsi donc, pensez bien à vous renseigner sur la disponibilité des produits que vous vendez dans tous les différents points de vente pouvant exister.

4. Qui sont vos clients ? Quel est leur profil type ?

Nous savons vous comme moi que vos futurs clients ont le pouvoir. Oui ce sont eux qui vont vous acheter vos produits. Ce sont eux qui vont venir et revenir sur votre site internet. Bref, vous vous devez de les connaître afin de cerner leurs habitudes, leurs besoins et leurs attentes et afin de vous y adapter.

5. Quelle sera votre stratégie de prix ?

Votre stratégie de prix est réellement importante pour votre survie sur le web. En effet, elle déterminera votre sucés ou votre échec. Petit conseil, choisissez des produits à vendre entre à moins de 150€. En effet, pour des produits de valeur ayant un prix de plus de 150€ les individus ont besoin d’un grand temps de réflexion avant achat. Le cycle d’achat sera donc plus long et cela en sera d’autant plus dur de faire du CA et de garder une bonne trésorerie.

Sur le même sujet :   E-commerce : générer du trafic pour 2013 grâce à une stratégie contenu

6. Quelle va être votre marge ? Avez-vous pensé à tous vos coûts ?

Lorsque votre stratégie de prix est fixée vous vous devez de savoir quelle sera votre marge afin de prévoir votre plan financier. En effet, savoir quelles seront vos marges vous permettra de vous situer plus facilement dans votre planning de développement. Cela vous aidera également à juger le succès de votre activité.

7. Avez-vous pensé aux moyens de livraison ? Quels sont le poids et la taille de vos produits ?

La taille et le poids de votre produit va déterminer vos frais de livraison. Attention car les frais de livraison peuvent vous faire perdre des clients. De plus en plus d’acheteurs en ligne s’attendent à se faire offrir les frais de port. sinon ils rechignent à commander. Le prix des frais de port est la première raison  pour laquelle les gens abandonnent leur panier… Ayez donc une stratégie de frais de port convenable. Sans faire de marge dessus.

8. Votre produit est-il durable, saisonnier, jetable, consommable, périssable ?

Il vous faut également qualifier votre produit. En effet, pour chaque produit il y a un type de problèmes particuliers.

  • Pour des produits fragiles, attendez-vous à avoir des frais d’emballage et d’expédition chers. Vous devrez également faire face à des retours produits ce qui n’aidera pas votre e-reputation.
  • Pour des produits saisonniers, attendez-vous à avoir des rentrées d’argent saisonnières, ce qui n’est pas forcément l’idéal. Il vous faudra une grande organisation pour ne pas pâtir de ce genre d’activité.
  • Si vous vendez des produits jetables, pensez à fidéliser vos clients. En effet, le type de produits que vous vendez vous donne ici un avantage indéniable.
  • Attention aux produits périssables ! Vous allez payer des frais de livraison très élevés : camion frigorifié, respect de la chaîne du froid, risque de produit ouvert donc à jeter… 
Sur le même sujet :   Optimisez vos campagnes sur les moteurs shopping pour les soldes d'été

9. Vous êtes-vous renseigné sur les réglementations et autres régulations, restrictions liées à votre activité de vente en ligne ?

En effet, avant de vous lancer dans l’e-commerce vous devez vous renseigner sur les différentes réglementations en vigueur dans votre secteur d’activité. Par exemple, vous risque d’avoir des restrictions ou autres régulations applicables sur des produits qui viennent ou qui partent à l’étranger. Cela risque d’ailleurs d’impacter votre business da manière conséquente. Pensez-y !

10. Pensez-vous avoir les épaules pour vous lancer dans l’e-commerce ? Saurez-vous gérer la pression et le succès ou l’échec découlant de votre lancement ?

Dernière petite question à vous poser, qui a d’ailleurs une grande importance… Posez-vous deux minutes et demandez-vous si vous êtes capable de gérer seul un tel projet, d’assumer entièrement tout le panel de tâches à réaliser.

Par ailleurs, si votre lancement est un succès ou un échec saurez-vous rebondir ensuite ? En cas de succès arriverez-vous à suivre ? La logistique sera t-elle au rendez-vous ? Arriverez-vous à gérer votre stock convenablement pour éviter les ruptures et éviter les mauvais avis clients ? Et en cas d’échec, saurez-vous vous relever et aller de l’avant ?

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. Total des avis : 0

Pas de vote à ce jour, soyez le premier à donner votre avis