Définition du jour : Tracking comportemental et Ciblage comportemental

Cet article vous intéresse ? Partagez le

C’est évidemment à la mode… Vous devez tous y être confrontés de prêt ou de loin. Le tracking comportement et le ciblage comportemental sont peut-être des termes qui ne vous disent rien mais pourtant vous savez ce que c’est, même inconsciemment, c’est obligé.

Le Tracking Comportemental

Le tracking comportemental est le fait de suivre les internautes grâce aux cookies et autres historiques de navigateurs web. En fait, on ne suit pas réellement l’internaute. On essaye de savoir quel est son parcours depuis son entrée sur un moteur de recherche jusqu’à l’achat.

Le but est de savoir quel est le comportement des internautes afin de déterminer leurs centres d’intérêts et de pouvoir répondre à leurs attentes plus facilement et de manière plus adaptée.

Grâce au tracking comportemental, il est possible de cibler les messages marketing en fonction des internautes. Le but étant de cerner les internautes qui seront les plus réceptifs et donc les plus enclins à réaliser un achat.

De la même façon, grâce au tracking comportemental, les techniques de site retargeting et de relance sur abandons de paniers sont possibles.

Le Ciblage Comportemental

Le ciblage comportemental « découle » du tracking comportemental. En fait, le ciblage comportemental permet de cibler les internautes grâce à à l’observation (= tracking) de leur comportement passé sur un site internet par exemple ou face à des publicités.

Le ciblage comportemental permet dans certains cas de toucher des internautes étant venus sur tels sites ou bien ayant cliqué sur telle publicité. Cette technique de ciblage permet également de réaliser des campagnes emailing optimisées où l’on peut envoyer un message seulement aux personnes n’ayant par exemple pas validé leur panier. Les mails de relance sont des pratiques très courantes réalisées à partir du tracking comportemental.

Lire :   Stratégie de contenu contextualisé : Quel intérêt ? Comment faire ?

Maintenant, le ciblage comportemental permet également de changer les visuels d’un site (produits de la page d’accueil,…) en fonction des intérêts connus des internautes qui visitent ce même site. Par exemple, pour le même site e-commerce différentes pages d’accueil peuvent être affichées en fonction de l’internaute qui s’y rend et de ses intérêts propres.

Bien évidemment ces techniques de ciblage et de tracking comportemental aident les marketeurs à « bien faire » leur métier. Toutefois, attention à ne pas trop « épier » le consommateur qui risquerait de fuir face à la perception d’un certain risque.

A propos AudreyPortes

Audrey est en thèse de doctorat #marketing et monitrice d'enseignement à l'IAE de Montpellier. Elle a en poche un master 2 spécialisé #emarketing et a passé une année aux USA. Elle travaille plus particulièrement sur l'omni-canal, les parcours d'achat, le #CRM, la relation client, la transparence des entreprises et le dilemme de privacy paradox dans un contexte hyper-connecté. Passionnée par de nombreux sujets : recherche en marketing, psychologie du consommateur... et surtout de running ! Egalement blogueuse #ecommerce, #communitymanager au quotidien et sur des événements spécialisés comme #connecsud. Try to follow her : @AudreyPortes

,
2 réflexions au sujet de « Définition du jour : Tracking comportemental et Ciblage comportemental »

Comments are closed.