Stratégie e-mailing : Comment éviter de passer pour un spammeur ?

23 juillet 2014

Voilà la hantise des e-commerçants : atterrir dans la boîte à spam des consommateurs. Aïe dur ! Eh oui, le blacklistage n’est pas chose facile à vivre. En effet, si vous n’êtes plus lu par vos clients, vous ne risquez pas de réaliser de conversions grâce à l’emailing.

Afin d’éviter cela, penchons-nous sur votre stratégie e-mailing.

Être assimilé à un spammeur arrive à tout le monde… toutefois attention, une fois que c’est fait vous ne pourrez pas revenir en arrière.

Spam : Quels sont les éléments qui doivent vous mettre la puce à l’oreille ?

  • Vous générez très peu d’audience sur votre site grâce à vos newsletters
  • Votre emailing avec une promotion du tonnerre obtient un taux d’ouverture ridiculement bas
  • Vous ne comprenez pas qu’est-ce qui cloche car votre emailing est bien construit et vous pensez respecter toutes les « règles ».
Sur le même sujet :   Performance emailing : les indicateurs par secteur d'activité

Si vous êtes dans ces cas-là, vous risquez en effet d’avoir été déclaré comme spammeur par les messageries et/ou les fournisseurs d’accès. Il vous faut alors réagir très vite car sinon cela va vous porter préjudice. En effet, investir dans l’achat de base de données, le routage de centaines d’emails etc… sans avoir un certain ROI risque de pénaliser votre activité marchande et votre rentabilité.

Il est nécessaire que vous compreniez pourquoi vous avez été blacklisté afin de ne pas recommencer la même erreur…

rich snippet

Pourquoi avez-vous été blacklisté ?

Afin d »avoir un taux de déliverabilité optimal, vous devez respecter certaines règles mises en place par les messageries. Si vous ne les respectez pas, vous vous exposez à de fortes représailles… représailles qui toucheront votre business de plein fouet.

Voilà quelques raisons pour lesquelles vous avez pu être blacklisté :

  • Vous avez envoyé des centaines de mails à des milliers de personnes qui n’étaient en aucun cas intéressés par votre business. Attention, ce n’est pas en envoyant vos newsletters à des prospects non qualifiés que vous allez réussir à vendre !
  • Vous n’avez pas respecté le ration texte/image dans votre email
  • Vous avez utilisez des mots-clés spammy du type « gratuit », « free », etc…
  • Votre code HTML n’est pas de bonne qualité
  • Vous avez été déclaré comme spam par les internautes directement
  • Vous avez acheté un fichier d’adresses collectées illégalement sur le Web

Malheureusement, de nombreuses raisons existent quant au fait d’avoir été déclaré comme spammeur. Vous devez donc prendre grand soin de votre stratégie emailing et ne pas commettre d’erreur « bête » et risquer de tout perdre. Et puis le mieux… apprenez à collecter les adresses email des internautes vous-même, c’est comme cela que votre BDD sera la plus qualifiée.