Définition du jour : Pénalités Google

Cet article vous intéresse ? Partagez le

Le fonctionnement de Google a énormément évolué ces dernières années. Son fonctionnement est maintenant connu de tous (plus ou moins dans les grandes lignes).

Tout d’abord, il y a le crawl d’un site internet, où le Google bot « lit » la page web avec l’ensemble de ses éléments : texte, code, descriptif image etc… Le robot suit également les liens s’il s’en présente au cours de sa lecture. Ensuite vient l’indexation qui est la création d’une base de données faisant un rapprochement entre les différents documents d’un site internet et des groupes sémantiques ou requêtes.

On parle alors bien souvent d’algorithme de Google. Mais à quoi sert-il ? Et bien c’est simple, il à un rôle précis lorsque l’internaute fait une requête sur le moteur de recherche. L’algorithme permet de « trier » les documents de son index en proposant à l’internaute des résultats qui sont en rapport avec sa requête initiale. L’algorithme correspond en fait à un ensemble de règles qui permettent de classer l’affichage des résultats de recherche.

Lire :   Définition du jour : "free-riding cross-canal"

Il existe différentes sortes de pénalités Google. En effet, il y a des pénalités Google manuelles et des pénalités Google algorithmiques.

google panda mise à jourGoogle Pinguin

Les pénalités manuelles

Une pénalité manuelle est une action qui est menée par un salarié de l’équipe anti-spam de Google. Cette action est menée sur un site web bien précis et vise un élément particulier qui va à l’encontre des critères de qualité que Google a mis en place grâce à son algorithme.

Si un jour vous êtes victime d’une pénalité manuelle vous en serez informé via votre compte Google Webmaster Tools. Il vous sera indiqué la cause de la pénalité et son impact sur votre site web. Vous devrez alors modifier les éléments en cause et ensuite demander réexamination de votre site web. Si vous faites les modifications nécessaires rapidement la sanction manuelle pourra rapidement être oubliée.

Les pénalités algorithmiques

Une pénalité algorithmique quant à elle est différente d’une pénalité manuelle. En effet, elle apparaît toujours (et seulement) après le déploiement d’un filtre de Google. Ces filtres sont en fait ajoutés à l’algorithme de Google et sont destinés à pénaliser les sites de mauvaise qualité. Les deux filtres les plus connus sont Panda et Penguin car ils ont causé bien des dommages à certains sites.

Si vous êtes victime d’une pénalité Google, sachez qu’il y a toujours une bonne raison. A vous alors de corriger ce que Google ne perçoit pas comme naturel. Cela passe parfois par de la « désoptimisation » ou du « déréférencement » : il vous faudra défaire ce que vous avez trop optimisé jusque-là sur votre site internet.

A propos AudreyPortes

Audrey est en thèse de doctorat #marketing et monitrice d'enseignement à l'IAE de Montpellier. Elle a en poche un master 2 spécialisé #emarketing et a passé une année aux USA. Elle travaille plus particulièrement sur l'omni-canal, les parcours d'achat, le #CRM, la relation client, la transparence des entreprises et le dilemme de privacy paradox dans un contexte hyper-connecté. Passionnée par de nombreux sujets : recherche en marketing, psychologie du consommateur... et surtout de running ! Egalement blogueuse #ecommerce, #communitymanager au quotidien et sur des événements spécialisés comme #connecsud. Try to follow her : @AudreyPortes