Et si la transparence des entreprises était la clé face au « privacy paradox » de la collecte de données client ?

Cet article vous intéresse ? Partagez le

Microsoft a réalisé, sur une dizaine de pays,une étude qui concerne la perception par les consommateur de la collecte de leurs données personnelles par les marques afin de personnaliser le parcours client.

Le « privacy paradox »

Le « privacy paradox » est le fait, bien connu, de vouloir protéger sa vie privée en ne divulguant pas des informations personnelles tout en souhaitant obtenir des offres personnalisées qui elles nécessitent forcément des données (déclarées ou comportementales) en amont. Contradictoire ? Pas vraiment… car une solution existe, et elle s’appelle la transparence ! Oui, si on explique aux consommateurs explicitement à quoi vont servir leurs données récoltées, ils auront le choix ou non de les divulguer. Voilà le remède, encore faut-il que les entreprises soient prêtes à se mettre à nu !

Les chiffres à retenir…

  • 54 % des consommateurs interrogés s’attendent à ce que les marques les considèrent vraiment comme des personnes qui ont leurs préférences et leurs propres valeurs, et adaptent en conséquence leurs produits, leurs services et leur communication.
  • 55 % des interrogés critiquent la collecte des données de recherches, d’achat et de navigation sur les sites sans leur permission.
  • 99,6 % des interrogés aimeraient des récompenses en cash en contrepartie de leurs données privées.
  • 89,3 % des individus se disent plutôt favorables à des réductions de prix et 65,2 % aimeraient également obtenir des points de fidélité.
  • En échange de nouveaux services digitaux, 79 % des interrogés seraient prêts à dévoiler leurs historiques de recherches, 65 % seraient prêts à partager leur historique de navigation sur un site et 19 % accepteraient d’afficher leur historique des achats. De la même façon 75 % des personnes interrogées dévoileraient leur âge, 73 % leur sexe et pour 70 % d’entre eux, raconter des histoires personnelles ne serait pas inconvenant. Notons que les « digital natives » partageraient plus facilement leurs informations que d’autres.

L’information à retenir de cette étude est certainement la suivante : les consommateurs ont besoin de transparence de la part des entreprises ! En échange, ils sont prêts à donner beaucoup 😉

Source de l’infographie

Lire :   Agence Cibleweb: tour d'horizon des bonnes pratiques webmarketing pour votre boutique en ligne

dataecommerce

A propos AudreyPortes

Audrey est en thèse de doctorat #marketing et monitrice d'enseignement à l'IAE de Montpellier. Elle a en poche un master 2 spécialisé #emarketing et a passé une année aux USA. Elle travaille plus particulièrement sur l'omni-canal, les parcours d'achat, le #CRM, la relation client, la transparence des entreprises et le dilemme de privacy paradox dans un contexte hyper-connecté. Passionnée par de nombreux sujets : recherche en marketing, psychologie du consommateur... et surtout de running ! Egalement blogueuse #ecommerce, #communitymanager au quotidien et sur des événements spécialisés comme #connecsud. Try to follow her : @AudreyPortes