Conseil de la semaine : Ecrivez l’objet parfait pour vos emailings

Cet article vous intéresse ? Partagez le

L’objet de vos emails marketing est crucial pour la réussite de vos campagnes. Il représente le premier point de contact avec votre base de donnée et doit donc être mûrement réfléchi afin d’inviter les internautes à l’ouvrir rapidement. La contrainte principale ? Le nombre de caractères de la ligne « objet ». Tous les mots comptent !

Optimisez le contenu de votre « objet »

La qualité de votre objet tient au fait que ce dernier soit court et clair. Ne misez pas sur des objets trop orignaux, au risque de perdre le sens que vous souhaitez donner à votre emailing. Gardez toute votre créativité pour le contenu de votre newsletter.

Dans l’objet, vous pouvez mettre en avant des offres spéciales, des promos exclusives pour vos meilleurs clients. Vous pouvez aussi choisir de mettre en avant le fait que cette offre soit limitée : « 10€ offerts sur votre prochaine commande avant lundi prochain

Lire :   Devenez architecte et construisez vos emailing grâce à 5 conseils clés !

Optimisez la longueur de votre ligne « objet »

La ligne « objet » a tendance à être raccourci toujours un peu plus, cela dû aux terminaux que nous utilisons pour lecture de nos emails. En effet, la lecture sur smartphones, tablettes et autres objets connectés permet un affichage réduit des objets. D’après Retrun Path (2015), le taux d’ouverture est le plus important pour des objets de 61 à 70 caractères.

Pensez donc à mettre les éléments importants de votre message au début de la ligne objet. Demandez-vous ce qui est le plus pertinent pour vos clients : le fait que la promotion soit limitée, son montant ou bien ce sur quoi elle porte ?

Notez que la longueur de la ligne objet dépend des différentes messageries et des devices utilisées pour la lecture des emails. Par exemple, Gmail permet l’affichage de 70 caractères, outlook de 73caractères, iphone de 64 caratctères, apple watch de 16 caractères, etc…

Optimisez la mise en page de votre objet

Votre ligne « objet » peut être mise en scène de différentes façons. Vous pouvez par exemple utiliser des caractères Unicode pour vous différencier des newsletters de vos concurrents. Attention toutefois à ne pas en abuser et à ne pas faire de votre objet un rébus pour les internautes 😉

Afin de faire en sorte que votre email soit lu, vous pouvez compléter l’optimisation de ce dernier en travaillant le preheader. C’est un petit texte qui est affiché sur certaines messageries permettant de compléter l’objet. Vous pouvez de ce fait appuyer votre message grâce au preheader. Pour Gmail, la longueur de ce dernier est de 97 caractères. Pour outlook, vous pouvez écrire un texte de 255 caractères. Une opportunité de convaincre les internautes d’ouvrir leur email à ne pas laisser passer !

Lire :   Observatoire de l'emailing B2B sur le premier semestre 2015

Dernier petit conseil pour la route, évitez les spamwords du style : vous avez été sélectionné, argent, gratuit,… Si dès la ligne objet vous utilisez ces termes-là,vous risquez d’être placé dans la boîte en spam et de ne jamais être lu par vos destinataires.

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Total des avis :

Pas de vote à ce jour, soyez le premier à donner votre avis

A propos AudreyPortes

Audrey est en thèse de doctorat #marketing et monitrice d'enseignement à l'IAE de Montpellier. Elle a en poche un master 2 spécialisé #emarketing et a passé une année aux USA. Elle travaille plus particulièrement sur l'omni-canal, les parcours d'achat, le #CRM, la relation client, la transparence des entreprises et le dilemme de privacy paradox dans un contexte hyper-connecté. Passionnée par de nombreux sujets : recherche en marketing, psychologie du consommateur... et surtout de running ! Egalement blogueuse #ecommerce, #communitymanager au quotidien et sur des événements spécialisés comme #connecsud. Try to follow her : @AudreyPortes