Facebook : 5 tendances publicitaires à ne pas louper en 2020

67 % des annonceurs sur les réseaux sociaux considèrent Facebook comme la plateforme la plus efficace à utiliser. Ils sont devenus une partie essentielle de toute stratégie de marketing efficace.

Il fut un temps où les marques pouvaient acquérir des clients de façon organique sur Facebook, mais cette époque est plutôt révolue. Aujourd’hui, les annonceurs doivent aller un peu plus loin que le simple fait de booster un message de temps en temps si elles désirent être réellement visibles.

Quelques statistiques concernant la publicité sur les réseaux sociaux :

  • Bien que le prix moyen d’une publicité ait diminué de 2%, les impressions publicitaires ont augmenté de 34%.
  • Il y a 7 millions d’annonceurs sur Facebook
  • Le coût moyen par clic sur Facebook est de 1,72$

Faisons le point sur les principales tendances qui auront un impact sur la diffusion des publicités sur Facebook cette année.

Les 5 tendances les plus importantes pour les publicités Facebook en 2020

Tendance 1 : Les coûts publicitaires

Les publicités Facebook sont encore assez abordables pour la plupart des spécialistes du marketing, mais les coûts augmentent régulièrement, et de nombreux annonceurs s’inquiètent à juste titre.

Alors pourquoi ces coûts continuent-ils d’augmenter ? C’est une simple question d’offre et de demande. Facebook compte actuellement environ 7 millions d’annonceurs. Ils étaient 4 millions en 2016. Toutefois, la plateforme n’a pas acquis de nouveaux utilisateurs pour autant. D’ailleurs, aux États-Unis et au Canada, le nombre d’utilisateurs actifs quotidiens est stable depuis quelques années.

Une étude portant sur 200 spécialistes du marketing qui ont dépensé 100 000 $ sur Facebook en octobre 2019 explique que :

  • Les CPM sur Facebook ont augmenté de 90% par rapport à l’année précédente, et ce chiffre ne fait que continuer d’augmenter.
  • La hausse des coûts sur le plateforme est une préoccupation pour 85% des marketeurs
  • Si les coûts continuent d’augmenter, 47% des spécialistes en marketing pensent qu’ils ne pourront plus réaliser de la publicité sur Facebook.

A noter que l’on s’attend à ce que cette tendance se poursuive en 2020. Elle sera d’autant plus aggravée par la concurrence créée via les campagnes politiques.

Tendance n°2 : L’automatisation et la réalité virtuelle

Facebook a énormément investi dans l’intelligence artificielle (IA) pour aider à améliorer la performance de la publicité sur la plateforme. Tous les outils ne sont pas encore là, mais ils valent la peine d’être testés pour voir s’ils améliorent votre ROI.

Voici quelques-uns des outils d’automatisation actuellement disponibles pour les annonceurs :

Optimisation du budget des campagnes (Campaign Budget Optimization)

Avec le CBO, vous définissez votre budget au niveau de la campagne, plutôt qu’au niveau des publicités. Facebook va ensuite tenir compte de cette donnée et l’utiliser en même temps que votre stratégie d’enchères pour maximiser vos dépenses.

Placements automatiques

Au lieu de sélectionner vous-même vos placements, Facebook les choisira pour vous, en diffusant vos publicités sur divers réseaux comme Instagram, Audience Network ou bien encore Messenger. Facebook tentera également d’optimiser les coûts.

Formats dynamiques et création publicitaire

Si vous utilisez des publicités dynamiques, cette option offre une version personnalisée de la publicité à tous ceux qui la voient. Cela en fonction des types de publicités via lesquels ils sont le plus susceptibles d’interagir. Cette option est disponible seulement pour certains objectifs : objectifs de vente, de trafic et de conversion.

Traduction automatique des langues

Vous pouvez choisir de faire traduire automatiquement votre publicité par Facebook dans la langue préférée de l’utilisateur. Attention car Facebook ne garantit pas la qualité des traductions automatiques. Pensez donc à les réviser manuellement.

Optimisations multiples concernant le texte

Cette fonctionnalité n’a pas encore été entièrement déployée, mais elle est disponible pour certains utilisateurs et sera disponible dans un premier temps pour les objectifs de création de trafic, d’installation d’applications et de conversions. Vous pouvez proposer cinq options différentes pour le texte principal, le titre et la description de vos publicités. Ensuite, Facebook affichera différentes combinaisons de texte aux utilisateurs en fonction de ce avec quoi ils sont le plus susceptibles d’interagir.

Voilà quelques exemples de variantes que vous pouvez proposer à Facebook :

  • Incluez des informations sur le prix
    • Option 1 : Des services tout compris disponibles à bas prix !
    • Option 2 : Des services tout compris disponibles pour seulement 19,99€ !
  • Ajoutez des informations qui parlent aux internautes
    • Option 1 : Économisez de l’argent en nous appelant !
    • Option 2 : 80% des nouveaux clients économisent en nous appelant !
  • Intégrez une citation tirée d’un témoignage
    • Option 1 : « La meilleure pizza de Béziers » – Client X
    • Option 2 : Nos clients ont testé nos pizza et sont 100% satisfaits

Facebook a aussi récemment introduit des publicités en réalité augmentée, qui permettent aux utilisateurs d’essayer du maquillage ou de jouer à des jeux par exemple.

Aux États-Unis, 63 % des individus ont déjà vécu une expérience de réalité augmentée auprès d’une marque. Il y a là une énorme opportunité pour les annonceurs sur Facebook concernant ce format.

Facebook va étendre les publicités de réalité augmentée à un plus grand nombre d’annonceurs, avec une version bêta qui sera diffusée à l’échelle mondiale cet automne.

Tendance n°3 : Mobile-first & Mobile Studio

93% des revenus publicitaires de Facebook proviennent de la publicité mobile. Cela signifie que le mobile doit être votre priorité !

La grande différence entre les publicités mobiles et les publicités desktop concerne ce qui se trouve sous l’image. Sur desktop, il y a un titre et une description, sur le mobile, il n’y a qu’une URL et un titre.

Lorsque vous rédigez une annonce desktop. vous devez éviter les répétitions dans le texte principal et la description. Pour le mobile, vous devez vous assurer que toutes les informations importantes se trouvent dans le texte principal.

Un autre « must do » pour les publicités mobiles sur Facebook concerne la création de votre bouton d’appel à l’action (CTA). Les publicités sans ce CTA permettent d’obtenur moins de prospects et ont un coût d’acquisition plus élevé.

Les résultats des tests montrent que le fait de ne pas avoir de CTA peut augmenter le coût par prospect (2,5 fois plus cher). De plus, n’importe quel choix de CTA s’avère être plus efficace que de n’en avoir aucun.

A noter que le studio mobile de Facebook vous permet de créer en quelques minutes des publicités mobiles dynamiques et animées à partir de votre téléphone portable. A vous de jouer !

Tendance n°4 : Les annonces dans les stories

Jusqu’à présent, lorsqu’on pensait à Facebook, on pensait à son fil d’actualité. Or maintenant Facebook se concentre sur les stories.

Lorsque Facebook a lancé cette fonctionnalité « stories », nous étions nombreux à ne pas en voir l’utilité. Toutefois, à l’heure actuelle plus de 500 millions d’utilisateurs utilisent cette fonctionnalité.

Les Facebook Stories sont des photos, des vidéos et des messages en plein écran qui ne sont disponibles que pendant 24 heures. Les photos apparaissent pendant cinq secondes. Quant aux vidéos, elles sont lues pendant 20 secondes. A noter que les vidéos en direct disparaissent lorsque vous arrêtez leur diffusion.

Les publicités que vous pouvez placer dans les stories de Facebook peuvent être de deux formats différents en fonction de vos objectifs : « le Mobile-shot » fait référence aux créations qui ressemblent au contenu organique des Stories, comme l’effet de l’utilisation de l’appareil photo d’un téléphone portable, ou « selfie-mode ». Le « Studio-shot » est quant à lui plus proche des publicités traditionnelles qui peuvent être diffusées dans les fils d’actualité.

Le format « mobile-shot » semble le plus efficace par rapport au format « studio-shot ». Cela pour tous les objectifs, sauf pour la notoriété de la marque. Vous devez donc abandonner l’idée préconçue que les publicités dans les stories Facebook doivent être de très bonne qualité et énormément travaillées pour être efficaces.

Tendance n°5 : La vidéo et l’engagement

Chaque jour sur Facebook, environ 8 milliards de vidéos sont visionnées. La plupart de ces visionnements se font sur le mobile. Ainsi, si vous voulez rivaliser, vous devez créer des publicités vidéo qui soient agréables à visionner depuis les smartphones.

Par ailleurs, 85% des publicités vidéo sont regardées sans son. Cela signifie donc que vous devez inclure des légendes. Vous pouvez générer automatiquement des légendes et les éditer, ou bien les écrire vous-même ou encore les télécharger depuis un fichier.

Une fois que vous avez diffusé vos publicités vidéo, vous pouvez utiliser les statistiques issues de la diffusion de ces campagnes pour créer ensuite une audience personnalisée (cette audience personnalisée serait alors constituée des personnes qui s’engagent avec vos vidéos). L’idée étant de pouvoir utiliser cette audience dans le développement d’autres campagnes.

Dans tous les cas, que vos vidéos soient diffusées dans les stories, dans le fil d’actualité ou ailleurs, la vidéo reste le meilleur moyen de communiquer avec les clients actuels et potentiels.

Tirez parti de l’ensemble de ces opportunités sur Facebook pour booster votre présence en ligne et développer votre base de prospects !