IMPACT DU E-COMMERCE SUR LES FETES DE FIN D’ANNEE

Cet article vous intéresse ? Partagez le

Le e-commerce en plus d’être une solution alternative pour limiter les déplacements en cette période promotionnelle de préparation des fêtes de fin d’année, est également un moyen efficace et nécessaire pour continuer à faire tourner l’activité économique.

Prévoir et planifier les ventes de fin d’année

L’influence du e-commerce sur les habitudes des consommateurs

Ces dernières années, le nombre de consommateurs qui achète en ligne ne cesse d’augmenter. Au troisième trimestre de l’année 2020 la France enregistre un peu plus de 41 millions de cyberacheteurs. Alors, qu’en 2019 le nombre de cyberacheteurs était estimé à peu près 40 millions soit 809 000 de plus par rapport à 2018. En effet, la situation sanitaire actuelle n’est pas sans répercussions sur l’accélération des pratiques d’achats en ligne déjà existantes dans les habitudes des français. Les périodes de confinement et les gestes barrières nécessaires pour lutter contre la propagation du coronavirus, font que de plus en plus de consommateurs se tournent vers le e-commerce pour faire leurs achats. En outre, la fermeture de nombreux commerces rend la solution de la vente en ligne l’alternative la mieux adaptée pour permettre une continuité de l’activité économique. Cette nouvelle façon de fonctionner s’est imposée aussi bien aux commerçants qu’aux consommateurs afin de limiter la propagation du virus. Toutefois, la pratique du e-commerce en France connaît un grand succès non seulement parce que cela permet de limiter les déplacements physiques des consommateurs, mais aussi parce que cela permet d’avoir des comparatifs de prix plus alléchants pour réaliser la meilleure affaire.

Lire :   E-commerçants : Soignez vos fiches produits !

Le commerce de détail : une saisonnalité à ne pas rater

En France, la période de fin d’année est une saisonnalité très importante et marquante dans la réalisation du chiffre d’affaires des commerçants. Entre le Black Friday qui habituellement à lieu en fin de mois de novembre ; le Cyber Monday qui lui se fait en début de mois de décembre et les fêtes de noël qui elles se tiennent en fin de mois de décembre, la période de novembre à décembre est très importante pour les commerçants. D’après l’Institut National de la statistique et des études économiques, les ventes de détails connaissent un impact qui est particulièrement marqué par les ventes des mois de novembre et décembre. Avec la fête de noël, le mois de décembre est celui qui enregistre le plus de ventes et achats en ligne. Seulement un français sur trois prévoit l’achat de cadeaux de fin d’année lors des offres promotionnelles prévues dans l’intervalle des week-ends du Black Friday et le Cyber Monday. Sinon, la plupart des consommateurs se laisse emporter par la fougue des fêtes de fin d’année pour réaliser leurs achats pendant la période dédiée aux vacances de noël. Cela dit, déjà que les chiffres liés aux deux derniers mois de l’année étaient en progression constante, avec la digitalisation des commerces du fait des exigences sanitaires actuelles, des résultats encore meilleurs sont attendus pour 2020.

L’essor des boutiques intelligentes

La tendance des achats en ligne

Bien avant les contraintes liées à la situation sanitaire actuelle, la tendance des achats en ligne était déjà présente dans les habitudes des consommateurs. D’après la fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), les chiffres de la vente en ligne ne cessent d’augmenter. Au 2ème trimestre de l’année 2020 le chiffre d’affaires réalisé par le e-commerce est de 25,9 milliards d’euros soit une croissance de +5,3 % par rapport à l’an dernier. La période du confinement a fortement participé à la hausse de ses chiffres. Autant le confinement à obliger la fermeture de certains commerces et certaines activités, autant cela à permis d’augmenter le nombre de cyberacheteurs. S’il est vrai que le e-commerce devient un concurrent majeur des commerces physiques, il n’en demeure pas moins que c’est un levier de reprise, pertinent et indispensable, pour l’activité économique en cette période de crise sanitaire.

Lire :   Webrooming VS Showrooming : comprendre les comportements de shopping hybrides

L’intérêt des bons outils pour un site

Le site internet constitue le reflet même des capacités d’une entreprise. C’est une représentation virtuelle des valeurs et savoir faire de celle-ci. Dans cette optique, la réalisation d’un site internet ne devrait donc pas être prise à la légère.

La performance d’un site internet résulte de la capacité à le maintenir opérationnel aussi bien en tenant compte des exigences techniques que des tendances du marché. Il est indispensable de mettre en place les bons outils pour que la perception du cyberacheteur soit la plus rassurante possible.

C’est une opération qui nécessite un accompagnement technique de qualité notamment, en matière de référencement, d’agronomie, de praticité et de maintenance.

Avec plus de 202 000 sites marchands recensés en 2020, soit 11 000 de plus que l’an dernier, la concurrence sur internet est très rude. Ainsi, en cette période saisonnière de fin d’année, couplée de la situation sanitaire actuelle, disposer des bons outils pour son site e-commerce est capital pour faire face à l’afflux massif des consommateurs.