Le e-commerce français en hausse de 13,8% sur l’année 2022

9 février 2023

146,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour le e-commerce français en 2022

Le dernier bilan publié par la Fevad constate une hausse de +13,8% du secteur du e-commerce en France au cours de l’année 2022. Celui-ci totalise 146,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2022, produits et services confondus.

Au cours de cette année, 2,3 milliards d’achats ont été réalisés sur des sites de vente en ligne, produits et services confondus, soit une hausse de 6,5% par rapport à 2021.

Le panier moyen s’élève quant-à lui à 65 euros, soit une hausse de 6,9% par rapport à l’an dernier.

Les ventes en ligne boostées par le secteur des services

Ces chiffres sont dus en forte partie par la croissance des ventes de services. Celle-ci, tirées par le secteur des transports, du tourisme et des loisirs connaissent une hausse conséquente : +36% sur un an soit +50% par rapport à 2019 !

La réouverture des frontière et la hausse des prix ont en effet fortement profité aux sites de voyage/tourisme cette année : ces derniers progressent à eux-seuls de 55% !

Les ventes de produits en légère baisse, mais maintiennent une nette progression par rapport à 2019

Les ventes en ligne de produits connaissent une baisse inévitable après la croissance des deux années précédentes due à la pandémie et aux confinements qui avaient vu les ventes e-commerce exploser. Elles connaissent ainsi une baisse de 7% par rapport à l’année 2021, due à la réouverture des commerces.

Sur le même sujet :   Génération Z : les 12-25 ans adeptes du e-commerce

Elles demeurent toutefois en nette progression par rapport à l’avant-pandémie. Elle démontrent leur ancrage dans les habitudes d’achat des français, avec +33% par rapport à 2019. Les ventes e-commerce représentent ainsi désormais 12,5% du commerce de détail.

 

Les secteurs en plus forte progression : la beauté/santé et le mobilier/décoration

e-commerce-mode

 

Les ventes e-commerce iCE (indice des ventes e-commerce ne comptabilisant pas les ventes sur les places de marché) ont connu un recul substantiel au T1 2022, (-16%) après la forte croissance des deux années précédentes marquées par les confinement. Elles se sont ensuite stabilisées en deuxième partie d’année. Leur croissance s’établie ainsi à +16% par rapport à 2019.

Les ventes en ligne des magasins ont surperformé par rapport à leur niveau pré-covid : +35% par rapport à 2019.

Bien qu’affichant un recul par rapport à la fastidieuse année e-commerce 2021, toutes les catégories de produits observent une progression par rapport à la période pré-covid. Les secteurs affichant les plus remarquables progressions par rapport à 2019 sont la beauté/santé avec +29%, le mobilier/décoration avec +19%.

Les ventes sur Internet de produits de grande consommation qui avaient connu la plus forte progression durant la pandémie, augmentent de 1% par rapport à 2021. Leur niveau se situe, selon NielsenIQ Scantrack, à un niveau supérieur de 56% par rapport à 2019 !

 

Les ventes sur les places de marché et sur mobile

e-commerce-hausse

Les ventes réalisées par des vendeurs tiers sur les marketplaces observent elles un léger retrait (-1,6%) par rapport à 2021. Leur importance dans l’écosystème e-commerce est toutefois incontestablement établie, avec une hausse de 30% par rapport à 2019. Leur croissance est ainsi supérieure à celle observée sur les sites B2C.

Sur le même sujet :   Obtenir un taux de conversion à 2 chiffres - JDN

Les ventes sur mobile poursuivent leur progression avec +8, grâce aux ventes de voyages et de loisirs.

Le nombre de sites e-commerce actifs a quant-à lui progressé de 5% en 2022, avec la création de plus de 10 000 nouveaux sites.

 

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne 4.6 / 5. Total des avis : 23

Pas de vote à ce jour, soyez le premier à donner votre avis