L’e-commerce de seconde main s’impose chez les consommateurs

11 avril 2023

Le marché de la seconde main semble s’inscrire de façon durable dans les habitudes d’achat des consommateurs !

Celui-ci connait en effet une forte progression : une récente étude Tripartie estime que 46%, soit près de la moitié des Français, a acheté au moins un produit d’occasion au cours de l’année 2022.

Une autre étude récente menée par KPMG avec la Fevad évalue quant-à elle à 7 milliards d’euros le chiffre d’affaires du marché de la seconde main en France, tandis que 59% de ce marché passe par l’e-commerce.

 

La RSE : plus de choix pour les consommateurs

 

e-commerce-seconde-main

 

Le choix de cette pratique d’achat répond à un triple objectif de la part des consommateurs : faire des économies, répondre à des enjeux RSE,  et accéder à davantage de produits.

Une étude menée auprès de cyberacheteurs par DPDgroup montre que les français achètent sur les plates-formes avec des motivations variées : 70 % d’entre eux pour réaliser des économies, et 47 % pour privilégier une économie circulaire.

58 % des consommateurs affirment ainsi que la vente d’occasion les a aidés pendant l’inflation.

Grâce à la proposition d’articles de seconde main, les consommateurs sont par ailleurs susceptibles d’acheter des articles qu’ils n’auraient auparavant pas envisagés ni pu se permettre d’acquérir.

Le recours aux articles de seconde main devrait être amené a poursuivre sa progression : 25 % des consommateurs affirment en effet envisager d’acheter davantage de produits d’occasion si les prix des vêtements venaient à augmenter.

 

La seconde main adoptée par les marketplaces et les marques

 

e-commerce-marketplaces

 

Les articles de seconde main étant de plus en plus plébiscités par les consommateurs, les marketplaces font alors en sorte de s’adapter à cette demande : c’est le cas de Showroomprivé avec Second Show, de Boulanger avec 2nd life, sans parler de la marketplace spécialisée Vinted. De grandes enseignes suivent également le mouvement, avec notamment La Redoute et son service dédié à la vente de seconde main C2C La Reboucle. Dernier à rejoindre le navire, Petit Bateau, qui depuis mars 2023 propose son offre de seconde main sur son site internet. L’enseigne affiche également l’ambition suivante : un produit vendu sur trois issu de l’économie circulaire d’ici 2030 !

Sur le même sujet :   Infographie : L'acheteur en ligne moyen est multicanal et connecté à sa "tribu"

Une étude du groupe McKinsey réalisée auprès de plateformes C2C  proposant des produits de seconde main note que les articles de mode sont les plus prisés par les consommateurs français.

Cette catégorie d’articles représentait ainsi 6 milliards d’euros en 2021, soit le double qu’en 2020 !

 

La Génération Z et la consommation responsable

 

seconde-main-gen-z

 

Nous l’avons vu dans notre récent article consacré aux habitudes d’achats de la génération Z : Si l’éco-responsabilité est une tendance de fond qui touche toutes les générations, la génération Z apparaît comme celle étant la plus sensible à cet enjeux.

Le caractère à la fois écologique et économique du produit ou du service de leur choix se retrouve ainsi au cœur de leur décision d’achat.

La récente étude de la Fevad indique ainsi  que 63% des 18-25 ans interrogés indiquent avoir acheté au moins un produit reconditionné ou de seconde main durant l’année 2022.

Les modes de livraisons ou sites respectueux en matière d’engagement environnemental sont plébiscités par 70% d’entre eux, tandis que 80% affirment éviter tant que possible de renvoyer des produits.

 

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne 4.8 / 5. Total des avis : 23

Pas de vote à ce jour, soyez le premier à donner votre avis