SEO et SMO : En quoi l’un est-il indispensable à l’autre pour réussir en ligne ?

La lien existant entre le marketing des médias sociaux et le référencement naturel à proprement parler, peut être parfois source de confusion. Est-ce que les médias sociaux influencent le positionnement des résultats de recherche?

Certains spécialistes en marketing ont parfois oublié de se concentrer sur les éléments les plus importants, sur ce qui aidera réellement leur stratégie SMO et SEO. En quoi ces deux stratégies sont-elles complémentaires et en quoi l’une est-elle indispensable à l’autre ?

Les médias sociaux ne sont pas des facteurs SEO Ranking

Certains pensent que les signaux d’engagement sur les réseaux sociaux comme les likes, les follows etc, ont un impact sur le positionnement SEO d’une page web. Une partie de la confusion vient du fait que Google traite les messages des médias sociaux comme des pages Web individuelles. Si c’est effectivement une page web, les mêmes règles de SEO devrait s’appliquer, non?

Eh bien, pas exactement. Le fait est que Google n’aime pas les signaux qui ne sont pas certains à 100%, et les signaux des médias sociaux sont trop faciles à manipuler pour lui. Nous savons, par exemple, que le partage de liens est un facteur de premier plan dans le positionnement des sites sur le moteur de recherche, mais Google sait aussi ô combien il est facile de créer des liens sur les réseaux sociaux. Donc non, tous ces liens sociaux ne sont pas évalués de la même façon les liens provenant de sites Web de haute qualité.

Toutefois, ce n’est pas parce que ces éléments sociaux n’ont pas un impact direct sur votre classement que cela ne signifie pas que le SMO et le SEO ne fonctionnent pas ensemble. En fait, toute bonne stratégie de marketing devrait les rendre complémentaires.

Les médias sociaux peuvent générer des vues et de l’engagement

Les médias sociaux représentent réellement le meilleur moyen et surtout le moyen le plus facile et le plus efficace pour diffuser votre contenu en ligne à une large communauté. Bien que les liens entrants de vos partages sur les médias sociaux n’aient pas le même impact que les liens authentiques provenant de sites de haute qualité, ils peuvent avoir un effet sur votre taux de rebond et sur l’engagement sur votre site. En effet, si votre contenu est bon et pertinent, les internautes le liront et ainsi, vos métriques d’engagement évolueront positivement. Les blogueurs seront aussi nombreux à reprendre votre contenu et à faire des liens vers la source originale.

Les médias sociaux peuvent être un « baromètre de valeur »

Une fois que vos publications sont réalisées sur les réseaux sociaux, surveillez vos métriques (par exemple, le nombre de « j’aime », les actions et les commentaires sur vos posts). Cela peut vous aider à comprendre quels sont les sujets et les formats de contenu qui intéresse le plus votre audience. Nul besoin de perdre du temps à l’avenir sur des publications qui n’intéressent que peu les internautes.

Les messages sur les réseaux sociaux qui génèrent du trafic vers votre site peuvent parfois se terminer par des conversions. Mensuellement, passez en revue les tweets et les posts qui obtiennent le plus de clics et recherchez des thèmes communs. Y a t-il certains conseils qui semblent engager votre audience plus que les autres ?

Ici, aucune valeur SEO directe n’est créée, mais vous obtenez quelques précieux aperçus pour affiner votre stratégie. Et ainsi, indirectement, vous optimisez votre présence sur les moteurs de recherche.

Les médias sociaux peuvent être un outil de recherche de l’intention de l’utilisateur

Oui, les réseaux sociaux sont utiles afin de comprendre ce que recherchent les internautes. Google cherche par tous les moyens à déterminer avec précision les intentions des individus. En cherchant « CRM », l’internaute souhaite t-il savoir ce que cela signifie, cherche t-il des solutions afin d’en implanter un dans son entreprise ou cherche t-il seulement le prix d’un tel dispositif ?

En cherchant à fournir les meilleures réponses aux demandes des internautes, Google s’applique à étudier chaque terme utilisé dans la requête réalisée. Toutefois, d’autres façons d’écouter les internautes existent, comme par exemple les réseaux sociaux. Ne vous intéressez pas seulement aux mots clés utilisés par votre audience, intéressez-vous aux interactions de cette dernière avec vos produits, votre marque et aux prises de contacts réalisées sur les réseaux sociaux. Vous pourrez ainsi créer une stratégie de content marketing qui répond pertinemment aux besoins de votre marché cible (ce qui soit dit en passant est exactement l’optique dans laquelle se trouve Google).

Les Tweets peuvent apparaître dans Google

Les publications Google Plus n’apparaissent plus dans les résultats de recherche. Lorsque la plateforme sociale a été lancée, certaines activités de Google Plus, telles que les avis et les publications apparaissaient dans les résultats de recherche associés lorsque les utilisateurs étaient connectés à Google. À l’automne 2015, après de nombreuses critiques, Google a annoncé qu’il supprimait les posts Google Plus de la page de résultats des moteurs de recherche (SERP).

Google a cependant un partenariat avec Twitter. Vous pouvez parfois voir des tweets  dans les résultats de recherche Google. Même si certaines de vos publications sur Twitter apparaissent dans Google, cela n’a pas d’impact pour le référencement de votre site. Toutefois, cela améliore grandement la notoriété de votre marque et vous positionne en tant qu’expert sur le web. Si vous souhaitez amener du trafic de cette façon sur votre site, assurez-vous d’inclure des liens vers du contenu sur vos pages web. Logique non ?

Pour conclure, vous vous êtes certainement rendu compte que les médias sociaux n’aident pas directement votre position dans les SERPs. Toutefois, ils demeurent des canaux extrêmement précieux pour votre marque. Arrêtez de créer aveuglément des liens et des signaux SEO directs. Pensez à investir et à travailler la promotion de votre contenu via les réseaux sociaux !

Source de l’article

A propos AudreyPortes

Audrey est en thèse de doctorat #marketing et monitrice d'enseignement à l'IAE de Montpellier. Elle a en poche un master 2 spécialisé #emarketing et a passé une année aux USA. Elle travaille plus particulièrement sur l'omni-canal, les parcours d'achat, le #CRM, la relation client, la transparence des entreprises et le dilemme de privacy paradox dans un contexte hyper-connecté. Passionnée par de nombreux sujets : recherche en marketing, psychologie du consommateur... et surtout de running ! Egalement blogueuse #ecommerce, #communitymanager au quotidien et sur des événements spécialisés comme #connecsud. Try to follow her : @AudreyPortes