Les buzzwords 2017 de la pub digitale : adblocks, vidéo outstream, chatbots !

Cette année, nous ne nous étions pas encore intéressés aux tendances du marketing. Digital Marketing Philippines a réalisé en ce sens, une infographie particulièrement claire sur ce qui nous attend en 2017 en termes de publicité digitale.

Faisons le point ensemble sur les grandes tendances de la publicité en ligne. A quoi s’attendre cette année ? Quelle est l’évolution des comportements des internautes ? Comment être efficace dans la promotion de son business ?

Le challenge de la publicité digitale : les adblocks

Cette année encore plus que les autres, les annonceurs doivent faire face à une menace réelle : cette fameuse « mode » d’installer un logiciel qui bloque l’affichage des publicité sur ordinateur et mobiles. Le nombre de personnes qui ont installé un tel logiciel sur leur device mobile en 2016 a continué de croître : +90% par rapport à 2015. Cela aurait coûté 22 milliards de dollars à l’industrie de la publicité en 2015.

En 2014, 15% des utilisateurs d’internet avaient installé un adblock. Fin 2016, ce chiffre était de 26%. En 2017, on s’attend à ce qu’un tiers des français aient installé ce type de logiciel. En cause ? La publicité jugée de plus en plus intrusive.

En ce sens, les annonceurs proposant des offres en freemium poussent de plus en plus leurs utilisateurs à payer afin d’utiliser leurs services (spotify,…). En 2017, la tâche des annonceurs est non plus (seulement) de créer une publicité pertinente en fonction du profil de l’utilisateur, c’est aussi convaincre les utilisateurs de payer afin d’éviter les publicités lors de leur navigation.

Les réponses de Google et de Facebook

Face à cette situation problématique concernant les publicités sur les sites, Google et Facebook, deux gros géants du web proposent des solutions.

En effet, Google propose son nouveau format AMP et Facebook propose ses « Instant Articles ». Ces deux formats permettent de réduire le temps de chargement des contenus pour les utilisateurs.

Puisque les internautes sont de plus en plus enclins à consommer du contenu via leur smartphone plutôt que sur ordinateur, les annonceurs vont devoir créer des formats publicitaires particulièrement optimisés pour la visualisation mobile.

« Les revenus de Google et Facebook combinés vont représenter 61% du total des revenus digitaux en 2018 ».

3 grandes tendances publicitaires

  • La publicité programmatique

La publicité programmatique fait référence à l’utilisation de systèmes automatisés et de données afin d’acheter de l’espace publicitaire. Les marques et les annonceurs fond des enchères sur ces espaces .

  • La vidéo outstream

77% des agences digitales ont déjà indiqué que la vidéo outstream allait être un élément critique de réussite pour leurs clients dans les années qui venaient. Ce format permet aux annonceurs de montrer les vidéos publicitaires par exemple dans un coin d’une page web ou en dehors de l’habituel « player »

Cela permet de procurer une meilleure expérience à l’utilisateur, qui n’est plus forcé de regarder la publicité avant ou pendant leur contenu. Ce format débute automatiquement lorsque la vidéo est dans le champ de vision de l’internet et se met également en pause automatiquement si seulement 50% de la publicité est à l’écran.

  • L’invasion des chatbots

WhatsApp, Facebook Messenger, les plateformes de messagerie ont la côté auprès des internautes. La question est de savoir comment utiliser ces messagerie à bon escient lorsque l’on est un annonceur. Envoyer du message promotionnel via le chat est-il une bonne solution ? Comment faire en sorte d’intégrer les chatbots dans sa stratégie marketing ?

Source de l’infographie

cibleweb Agence webmarketing
Nous définissons ensemble votre stratégie
En fonction de vos objectifs
Confiez nous la gestion de vos campagnes
Consultez notre agence et nos experts
http://www.cibleweb.com

A propos AudreyPortes

Audrey est en thèse de doctorat #marketing et monitrice d'enseignement à l'IAE de Montpellier. Elle a en poche un master 2 spécialisé #emarketing et a passé une année aux USA. Elle travaille plus particulièrement sur l'omni-canal, les parcours d'achat, le #CRM, la relation client, la transparence des entreprises et le dilemme de privacy paradox dans un contexte hyper-connecté. Passionnée par de nombreux sujets : recherche en marketing, psychologie du consommateur... et surtout de running ! Egalement blogueuse #ecommerce, #communitymanager au quotidien et sur des événements spécialisés comme #connecsud. Try to follow her : @AudreyPortes

,