Actu référencement : la recherche sémantique et le Knowledge Graph pour 2013 !

14 mars 2013

Aujourd’hui, intéressons nous à la recherche sémantique. Avec le Knowledge Graph de Facebook  et les mises à jour de Penguin, la recherche sémantique est en effet, au goût du jour.

  • Evidemment, nous n’avons pas tellement de recul pour analyser les conséquences de la recherche sémantique en termes de trafic mais cette évolution est déjà utilisée aux Etats-Unis depuis maintenant 8 mois. Cette évolution est liée au SERPs et donc aux pages de résultat Google.
  • Dans cet article, nous allons voir principalement quel est le rôle du knowledge graph dans le web sémantique.

 

1. Le Knowledge Graph comme signe avant coureur de l’apparition du web sémantique

  • Le Knowledge Graph correspond à des résultats enrichis que fait apparaître Google grâce aux données de ses comptes (et surtout de wikipédia). Google fait donc remonter du contenu factuel pour certaines requêtes (personnalités, monuments…). Ces résultats ressemblent à du contenu encyclopédique.
  • Il est à noter que Google donne une excellente visibilité à ces (ses) résultats. En effet, ces derniers occupent la plupart du temps la partie droite des SERPs, ou une grande partie de l’espace au-dessus de la ligne de flottaison dans les résultats lus sur un smartphone. Exemple ci dessous pour la requête Tour Eiffel :
Sur le même sujet :   Conseil de la semaine : Lancez un jeu marketing pour booster votre ecommerce cet été !

knowledge graph google

 

  • Le Graph est un modèle intelligent qui permet de comprendre les entités du monde réel et les relations qui les lient les unes aux autres. Le Knowledge Graph est donc une évolution qui annonce l’apparition en référencement naturel de « la recherche sémantique ».
  • La recherche sémantique permettra de mieux comprendre le sens des mots et leur subtilité. Le but est de toujours mieux répondre aux questions de l’internaute et donc à ses requêtes. Cela passe donc par la compréhension des mots pour leur fournir des réponses pertinentes.
  • Pour que cela soit plus clair, prenons un exemple. Prenons Matt Cutts. Le knowledge Graph comprend que Matt Cutts est une personnalité et qu’il a de l’importance dans le monde du SEO. On peut également voir les posts récents qui lui sont associés (voir ci-dessous)

knowledge graph matt cutts

 

  • En résumé la chose la plus importante à retenir est que le Knowlegde Graph permet d’associer un mot à son champs lexical ou son univers sémantique. D’où son importance pour le référencement naturel !

2. Les mots clés comme facteur de réussite SEO?

  • Google, avec la recherche sémantique souhaite pouvoir associer des termes grâce à leur sens. La stratégie référencement qui en découle doit donc s’y adapter…
  • Ainsi donc, plutôt que de se focaliser sur un mot ou un groupe de mots précis, il va donc falloir utiliser tout un panel de mots et de synonymes appartenant au même champs lexical (jusqu’alors, il était tout de même déconseillé par Penguin de sur-optimiser ses mots clefs à l’intérieur de son site sous peine de pénalités…)
  • Pour pouvoir trouver les mots clefs, le champs lexical et les recherches sur lesquels vous pouvez également vous placer, jeter un oeil aux « Recherches associées » (en bas des pages de résultats).
Sur le même sujet :   Infographie : Les internautes accordent une vraie importance aux vidéos Youtube

3. Prendre en compte ce que l’on appelle le « cocon sémantique »

  • Une des premières étapes pour commencer à s’impliquer dans le knowledge graph et la recherche sémantique est d’analyser tout l’univers sémantique et lexical de votre activité. Ensuite, il s’agit de mettre en place la stratégie dite du « cocon sémantique ».
  • Cette technique du « cocon sémantique » est le fait de pousser dans les résultats la page souhaitée par du contenu connexe. Par exemple pour une personnalité sur Google, pour faire remonter la page dédiée à cette personnalité, il faudrait faire une page sur sa biographie, une autre sur ses enfants, une autre sur ses oeuvres etc…

4. Les images comme nouvelle opportunité d’être mieux référencé

  • Pourtant la recherche sémantique n’est pas tout, il y a également une autre d’optimisation à prendre en compte en sachant que le Knowledge Graph fait remonter beaucoup de texte de Wikipédia et de Google Images…Vous avez deviné? Il s’agit d’optimiser son référencement sur ces deux espaces utilisés par Google bien évidemment.
  • Il faut également privilégier les photos et leur qualité. En effet, les images d’un site sont souvent peu optimisées et de mauvaise qualité. Un site proposant des photos originales de bonne qualité et qui utilise les éléments essentiels en matière de référencement naturel se verra mieux positionné dans les SERPs. Ce site apparaîtra donc plus facilement dans Google Images, voire dans les résultats de la recherche universelle et qui sait, peut être dans le Knowledge Graph. Pensez également à varier les photos de votre site et donc de ne pas utiliser toujours la même.
Sur le même sujet :   Visibilité Web : La stratégie gagnante du contenu marketing, du SMO & du SEO

 Conclusion

Pour conclure, le Knowledge Graph et la recherche sémantique vont devenir d’une importance capitale pour le référencement naturel. Google l’a dit et Google va l’appliquer !

En effet, le fait de donner de l’importance aux liens connexes avec une entités plutôt qu’à un mot clef particulier va permettre aux référenceurs d’activer de nouveaux leviers en oubliant la « sur-optimisation » de certaines requêtes.

Pour référencer un site de manière optimale, le web sémantique amène de nouvelles informations. Il s’agit maintenant d’optimiser le « cocon sémantique » décrit plus haut. 

A vous de jouer !

 

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. Total des avis : 0

Pas de vote à ce jour, soyez le premier à donner votre avis