Rédaction web : quelles bonnes pratiques pour quels supports ?

Cet article vous intéresse ? Partagez le

La rédaction web, pour quels objectifs ?

 

Quels que soient les contenus rédactionnels présents sur un site, ceux-ci visent à répondre un objectif bien défini :

  • La promotion de son activité ou de son entreprise
  • Le renforcement de son image de marque
  • La recherche de notoriété
  • L’augmentation de ses ventes
  • La recherche de trafic sur un site Web
  • La communication autour d’un élément spécifique

Cet objectif doit guider votre rédaction, assurez vous donc de le garder en tête tout au long de cette dernière !

 

Les différents types de contenus rédactionnels

 

Les contenus rédactionnel sur le web sont multiples, avec des objectifs et standards différents. Focus sur 4 d’entre eux, incontournables en e-commerce :

  • les articles de blog
  • les pages de site
  • les fiches produit
  • les pages catégorie

 

Les articles de blog

L’article de blog est un contenu primordial, permettant de favoriser le référencement naturel de votre site ainsi que d’attirer du trafic qualifié sur votre site : 80% des entreprises affirment gagner de nouveaux clients grâce à une stratégie de blogging.

Les éléments de mise en forme

La mise en forme de votre contenu est un élément primordial, à prendre en compte tout au long de la rédaction de votre article : une bonne mise en forme permettra de favoriser l’attractivité de votre article auprès de votre audience, et de vous assurer de sa bonne lisibilité.

La première étape va être de rédiger un titre accrocheur qui va inciter les internautes à cliquer sur votre article !

Assurez vous ensuite de soigner l’introduction de l’article : les premières phrases vont être décisives quant-au choix de votre audience à poursuivre sa lecture ! Votre introduction doit être courte et aller à l’essentiel : vous devez montrer au lecteur que vous avez compris sa problématique, et mettre en valeur la proposition du contenu à valeur ajoutée qu’ils vont pouvoir retrouver dans la suite de article.

Lire :   Conseil de la semaine : Comprendre l'Author Rank de Google

Pour une bonne lisibilité, évitez les pavés de textes et sautez des lignes entre les paragraphes. 

L’intégration de visuels dans le corps de votre article permet également d’aérer vos contenus ! Sélectionnez vos visuels en vous assurant qu’ils illustrent au mieux les parties de l’article qu’ils accompagnent, et soignez ceux-ci si vous êtes en charge de leur création.

Les listes à puces sont un autre élément de mise en forme à privilégier : elles facilitent et incitent à la lecture, aèrent votre contenu et permettent d’organiser l’essentiel de l’information.

 

La méthode AIDA

Afin de conserver l’attention de vos lecteurs tout au long de votre article, appliquez la méthode AIDA ! Celle-ci désigne 4 émotions à susciter chez votre audience :

  • L’attention
  • L’Intérêt
  • Le désir
  • L’action

 

Les pages de site

Les pages vitrine d’un site web, qu’il s’agisse de sa page d’accueil, de ses pages de prestations, de FAQ et autres, ont la particularité d’inclure des contenus fixes, mais actualisables en permanence.

Ces pages de contenus permettent de répondre à un objectif de notoriété, en faisant connaitre l’activité de l’entreprise auprès des internautes.

Pour assurer un référencement naturel optimal de vos pages, vous devez vous assurer d’inclure des mots clés pertinents, et de rédiger des contenus comprenant un minimum de 300 mots.

Afin de faciliter sa lecture, vous ne devez pas noyer le contenu important de votre page avec des informations inutiles : pour cela, veillez à hiérarchiser et synthétiser votre contenu.

Plusieurs composants peuvent vous servir de base pour l’organisation du contenu de chacune de vos pages :

  • Le message
  • Le CTA
  • L’image

 

Les pages catégories

 

Les pages catégories sont des listings qui présentent les différents produits de votre catalogue, classés par univers. C’est à cet endroit que l’internaute consulte votre catalogue, avant de se rendre sur la fiche produit.

 

Des pages essentielles pour le SEO et la navigation des internautes

Ces pages peuvent être envisagées comme les rayons d’un magasin : chaque produit du magasin sera ainsi rangé dans le rayon adapté. Les sections à l’intérieur de chaque rayon sont représentées par les sous-catégories.

Les pages catégories permettent de classer les produits efficacement. Elles sont un élément essentiel de la structure du site, et permettent de faciliter la navigation des internautes.

Lire :   Webmarketing inclusif, il est temps de se poser les bonnes questions

Ce sont également des pages clés en SEO. Souvent mises en avant, elles reçoivent de nombreux liens internes, ce qui les rendent particulièrement efficaces pour se positionner sur des mots clés concurrentiels.

 

Les éléments à intégrer sur vos pages catégories

Les pages catégories doivent donner aux clients une information claire et précise des produits. Ces pages doivent comprendre les éléments suivants :

  • une brève description en haut de la page catégorie
  • des visuels de produits cliquables
  • un contenu plus long en bas de page : vous pourrez ici insérer du contenu rédactionnel plus fournis pour favoriser votre SEO sans que cela intérfère dans la lecture de la page par les visiteurs, avant tout intéressés par la liste des produits.

 

Plusieurs bonnes pratiques sont recommandées pour la rédaction de vos pages catégorie :

  • Utilisez des noms de catégories simples et pertinents de façon à correspondre aux expressions de recherche des internautes
  • Personnalisez chaque page catégorie : envisager chaque page catégorie comme une page d’accueil à part entière permettra de fournir une expérience de navigation optimale à vos visiteurs

 

 

Les fiches produit

 

Quel est le but des fiches produit ?

Le contenu de vos fiches produit vise à apporter aux clients l’ensemble des caractéristiques et informations sur votre produit : ses dimensions, son prix, sa référence, sa taille, etc.

Les informations logistiques vont quant-à elles informer les visiteurs sur les conditions de livraison, de retour, sur les modalités de paiement.

Si les pages de catégories sont comparables aux rayons d’un magasin, les fiches produit se rapproche du rôle d’un vendeur : le contenu de ces pages aura pour objectif de séduire votre potentiel client et de l’inciter à l’acte d’achat.

 

Quels contenus devez-vous inclure dans vos fiches produit ?

Pour répondre à cet objectif, vous devrez privilégier des contenus synthétiques, originaux, courts et précis, inspirés des techniques du marketing et valorisant les avantages du produit. Comme les autres contenus rédactionnels, la fiche produit doit elle aussi être optimisée pour les moteurs de recherches, et inclure des mots-clés, des balises, des visuels (photos du produit en vente). Ce dernier élément sera décisif dans l’intention d’achat de votre client, prenez donc soit d’inclure des photos de qualité.

Pour réussir la rédaction de votre fiche produit, vous devez être en mesure d’anticiper les questionnements de vos clients : pensez à vous renseigner sur les caractéristiques principales du produit, sur son utilité, son mode d’emploi, son éventuelle complémentarité avec d’autres articles en vente sur votre boutique.

Lire :   Optimisez votre stratégie e-commerce : Créez un blog !

 

L’algorithme Google EAT

 

 

Quelles sont les normes de qualité de Google EAT ?

Google EAT ( Expertise, Authoritativeness, Trustworthiness, ou en français Expertise, Autorité, Fiabilité) est un système d’évaluation des contenus introduit en 2018 par Google.

Il désigne un ensemble de normes de qualité permettant d’attribuer des scores EAT aux pages d’un site web.

Particulièrement destinés aux pages YMYL, ou Your Money, Your Life, dont le contenu principal concerne la santé, la finance ou la sécurité, ces critères donnent un indice sur la fiabilité d’un site concernant des besoins essentiels dans la vie de l’internaute.

Ces critères permettent à Google de protéger les internautes contre les contenus de mauvaise qualité ou frauduleux.

La mise à jour des algorithmes de Google a peu à peu amené de nombreux sites à intégrer ces critères afin de rester compétitifs et visibles.

L’algorithme de Google EAT comprend un ensemble de lignes directrices accessibles aux internautes, les « Search Quality Raters », qui leur permettent d’estimer la qualité du contenu principal d’un site.

L’algorithme prend en considération 3 points principaux :

  • L’expertise 
  • L’autorité
  • La fiabilité

 

Comment augmenter son score EAT ?

  • S’assurer que votre site dispose d’une quantité suffisante de contenu optimisé pour le SEO, tenu à jour
  • Proposer une expérience utilisateur satisfaisante
  • Disposer d’une bonne e-réputation : être utilisé comme source par des sites web pertinents sur leurs domaines
  • Donner accès à des informations sur votre société, et sur les auteurs de contenu

 

Conclusion

En conclusion, que votre rédaction concerne un article de blog, une page de catégorie, une fiche produit ou une page de site, il vous sera essentiel de structurer votre contenu de façon à en optimiser la compréhension, par les internautes comme pour les robots crawlers des moteurs de recherche.

Pensez également à remplir vos balises title, votre métadescription, et d’optimiser votre URL.

Veuillez également à insérer des liens internes et à obtenir des backlinks de qualité afin de booster votre référencement naturel.

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne 4.7 / 5. Total des avis : 22

Pas de vote à ce jour, soyez le premier à donner votre avis