6 points clés pour optimiser votre campagne emailing

 
Cet article vous intéresse ? Partagez le

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser aux différentes manières d’optimiser une campagne e-mailing

campagne emailing

1. Une liste emailing propre

  • La première recommandation est donc de travailler sur une liste “propre”, en oubliant les tiers.
  • Créez votre liste vous même car sinon, cela risque de jouer en votre défaveur sur votre réputation et de ce fait cela risque de toucher votre délivrabilité et votre ROI.
  • Vous devez avant tout privilégier l’efficacité à la facilité : pas besoin d’un grand nombre d’adresses si elles ne sont pas qualifiées.
  • De plus, vous ne pouvez pas être pertinent dans vos communications si vous ne savez pas à qui s’adresse votre message. Logique? Pas pour tout le monde…
  • Vous devez donc vous poser les bonnes questions : d’où proviennent vos contacts ? Par quel canal ont-ils souscrit ? (site web, affilié…)
  • Ces informations vous permettront de vous adapter correctement à vos prospects et donc de leur proposer des offres auxquelles ils sont plus susceptibles de souscrire.

2. Un entretien quotidien de sa base client

  • Il est aussi primordial de disposer de statistiques des emails envoyés. C’est ce qui permet d’identifier les clients « morts ».
  • L’entretien quotidien de votre base client vous donnera une meilleure réputation en tant qu’envoyeur. De plus, cela vous permettra de limiter l’impact sur vos revenus puisque vous n’enverrez pas d’email à de mauvaises adresses.
  • Si vous ne souhaitez pas vous débarrasser de certains  contacts, mettez  les inactifs de côté et réalisez une nouvelle campagne emailing qui leur est spécialisée.
  • Qu’est ce qu’un client inactif? A vous de le définir! Cette notion change selon chaque métier mais lorsqu’un client n’a pas ouvert un seul email depuis un an c’est qu’il y a un problème quelque part.
  • Quelques points qui peuvent vous aider : établir des seuils pour les taux de désinscription, d’ouverture, de clic et de rebond. Cela vous permettra entre autre de comprendre et d’améliorer certains points dans votre fonctionnement.
Lire :   Comment créer une newsletter HTML ?

3. Les feedbacks loops

  • Autre point très important : savoir en temps réel qui vous signale en spam. Comment peut-on savoir cela? En utilisant les feedback loops.
  • Plutôt que vos emails soient bloqués par le FAI, vous êtes ici prévenu à mesure de ce qu’il se passe. La première chose à faire ensuite, c’est de supprimer la personne vous ayant signalé comme spam pour ne pas continuer à lui envoyer d’emails.
  • Pour cela, ce qui reste le plus simple, c’est de passer par son fournisseur de service e-mailing car il faut s’inscrire auprès de chaque FAI pour recevoir des feedbacks loops.
  • A propos des liens de désinscription, il est primordial qu’ils soient toujours intégrés à vos emails. N’oubliez pas, car c’est la loi et cela peut vous coûter très cher si vous ne la respectez pas! C’est également une façon pour vous de garder une liste de qualité.

4. Le ratio texte et images

  • Les images sont très utilisées par les spammeurs.
  • De ce fait, les filtres anti-spam prennent ce paramètre en compte : il faut donc être prudent avec l’utilisation d’images. Celles-ci ne doivent pas dominer la partie texte de façon écrasante.
  • Il est bien sûr inutile d’essayer de compenser l’équilibre du ratio en ajoutant du texte. C’est ce que font déj{ les spammeurs.
  • Il sera préférable de garder cette règle { l’esprit : rester le plus léger possible. Il n’y a pas de ratio précis { respecter, mais il faut s’efforcer de ne pas baser l’email sur de l’image. De toute façon, la plupart des clients emails (Gmail, Hotmail, Yahoo, Outlook, etc.) bloquent les images d’office (pensez donc bien { toujours intégrer des légendes explicatives qui expliquent ce qui peut ne pas être visible)…
  • Notez de plus que l’image intégrée en pièce jointe est { proscrire absolument : les filtres anti-spam détestent cela.
Lire :   Conseils pour améliorer le design d'une newsletter HTML

5. L’optimisation sémantique

  • Il existe des filtres anti-spam qui scrutent et décortiquent le contenu de vos emails.
  • Certains mots sont considérés comme augmentant la probabilité que l’email soit du spam comme par exemple viagra, cash, sex, gratuit, riche…
  • Il n’existe pas vraiment de liste exhaustive de ces mots clés « spams » et chacun de ces filtre anti-spam a ses propres règles mais il est important que vous preniez cela en compte.
  • Ainsi donc, le plus simple pour vous est de garder à l’esprit que certains mots doivent être bannis de vos emails marketing
  • Contrôler la sémantique de vos emails est donc primordial pour avoir des retours optimisés.

6. L’opt-in

  • Si l’opt-in est une obligation vis-à-vis de la loi c’est avant tout un devoir pour quelqu’un qui désire être efficace !
  • Il est même recommandé de procéder à un double opt-in : le souscripteur rentre son adresse dans un champ d’inscription, puis il doit à nouveau cliquer sur un lien de confirmation qui lui est envoyé.
  • Cela vous permet  de vous assurer de la fiabilité de vos données.
  • Vous qualifiez le souscripteur et vérifiez son intérêt.
  • Vous impliquez le client et obtenez de lui une action. Aussi simple soit elle, les études de psychologie sociale montrent qu’il se souviendra ainsi mieux de vous et qu’il sera plus { même de réitérer un acte pour lequel vous êtes demandeur (un achat par exemple…).
  • Enfin, vous montrez que vous n’avez pas de temps { perdre et que c’est donnant donnant. Implicitement, cela signifie que les contenus que vous enverrez ont une valeur et que vous ne souhaitez pas qu’ils se perdent. C’est séduisant pour le souscripteur.

7. La réputation IP

  • La réputation de votre IP est un travail de fond. Le conseil de base est donc de toujours garder à l’esprit les meilleures pratiques.
  • Une question qui se pose assez régulièrement est lié à l’adresse IP :doit-on avoir une adresse IP dédiée ou bien une adresse IP partagée?
  • Il est important de savoir qu’à partir d’un certain volume d’emails envoyés, il est intéressant d’avoir une IP dédiée. Pour des volumes plus petits, des pools d’IP partagées sont une solution qui fonctionne relativement bien.
  • Dans le cas où vous partagez votre adresse IP soyez avant tout certain que votre prestataire de service e-mailing soit très à cheval sur la qualité de ses clients car sans cela, il y a un risque d’être pénalisé par d’autres envoyeurs de la même adresse IP.
  •  Par ailleurs, les e-mails transactionnels sont très importants pour le client. De ce fait, ces emails doivent être traités à part ou avec des adresses IPs spécifiques.  A quoi cela sert-il? A optimiser un maximum la délivrabilité, en évitant les cas où des signalements en spam sur une newsletter que vous aurez envoyée pénaliseraient ces emails transactionnels (puisque les emails seraient envoyés avec la même IP).
  • Il faut savoir que des solutions existent pour traiter ces e-mails à part sans avoir une adresse dédiée complète.
Lire :   Vos emails sont-ils vraiment responsive ?

Pour conclure, dans le but d’optimiser la délivrabilité de vos emails, il s’agit de prendre en compte différents éléments et de les optimiser. La liste des éléments citée ci-dessus ne prétend pas à être exhaustive. Bien évidemment de nombreux autres facteurs sont à prendre en compte, mais elle vous permettra de prêter attention aux facteurs les plus importants en matière de campagne emailing.

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Total des avis :

Pas de vote à ce jour, soyez le premier à donner votre avis

A propos Caroline Granal

Etudiante en Marketing, médias et communication à Montpellier. J'essaye de vous faire partager toutes les bonnes infos que je trouve pendant ma veille ! Si vous vous intéressez à l'eCommerce, les réseaux sociaux ou encore le webmarketing n'hésitez pas à me suivre sur Twitter (@Caroline_Granal)