Avez-vous pensé à la désoptimisation SEO de votre site e-commerce ?

Cet article vous intéresse ? Partagez le

Eh bien oui… il est temps de revoir sa stratégie de référencement.

En effet, après les nombreuses mises à jour de l’algorithme de Google, c’est le moment d’épurer votre site web de tout ce que vous avez pu y faire en matière de « sur-optimisation ».

Il est temps de la jouer « réglo » si vous ne souhaitez pas être pris à votre propre piège !

Désoptimisation SEO : A quoi cela correspond-il ? Cela existe t-il vraiment ?

La désoptimisation SEO est maintenant à la mode. Après la sur-optimisation, voilà venu le temps de revoir votre stratégie de référencement ainsi que le référencement de vos anciennes pages web… et cela rapidement !

Le but de la désoptimisation SEO est de « brider » l’optimisation réalisée pour le référencement sur le moteur de recherche Google. Cela afin de faire croire à Big Brother que tout est naturel chez vous 😉

Eh bien oui, si jamais vous avez sur-optimisé par le passé vous risquez de le payer aujourd’hui ! C’est un véritable risque pour votre site e-commerce. Vous risquez d’être sanctionné et de voir tous le travail de votre vie se retrouver dans les abîmes de Google. En effet, des pénalités manuelles peuvent maintenant être mises en place.

Lire :   Infographie : Tout ce qu'il faut savoir sur la rentrée 2015 !

La nouvelle tâche du référenceur : désoptimiser

Eh bien oui, c’est à mourir de rire… Le référenceur à la base embauché afin d’optimiser le référencement du site internet de l’entreprise pour laquelle il bosse va maintenant également avoir pour mission une grande désoptimisation SEO : nettoyer les liens réalisés en masse, rendre tous les éléments plus naturels pour le moteur de recherche. Evidemment le gros du travail est à réaliser sur le netlinking….

Cela passe par la suppression d’un netlinking suroptimisé !

Vous devez maintenant savoir qu’un netlinking suroptimisé vous perdra… Les liens non naturels sont très vite repérés par Google car ils sont bien trop parfaits et correspondent parfaitement aux requêtes requêtes sur lesquelles le site veut se positionner.

Les ancres dites « naturelles » sont très peu nombreuses et ne seront pas parfaites pour votre référencement mais c’est ce que veut Google ! Du vrai !

4 conseils pour ne pas suroptimiser votre SEO

  • Variez vos liens de destination

Vous devez pointer vers des sites qui font autorité dans votre domaine et qui aideront l’internaute à mieux comprendre votre thématique. Tout (ou presque) doit être fait dans l’intérêt de l’internaute.

  • Référencez avec parcimonie 

Le référencement est affaire de dosage. Vous pouvez optimisez vos contenus sans pour autant suroptimiser et vous faire pénaliser par Google. Ne prenez pas ce que dit Matt Cutts à la légère mais pour autant ne tombez pas dans la paranoïa. Faites en sorte que votre SEO ait l’air naturel même s’il ne l’est pas à 100%

  • Pensez à utiliser les liens en nofollow

Si vous ne voulez pas dans quelques temps repasser tous vos liens…pensez à mettre une partie de vos liens en nofollow. En effet, si vous ne le faites pas vous vous risquez à des pénalités contre la suroptimisation SEO. 40% de liens nofollow semble apparemment être une proportion qui serait naturelle aux yeux de Google.

  • Désoptimisez vos liens, c’est primordial !
Lire :   Revue de Presse Mars 2010

Il n’est pas nécessaire de désoptimiser tous vos liens, toutefois, vous devez réaliser un véritable travail sur votre netlinking et surtout sur les liens que vous avez créé par le passé.

Par exemple, vous pouvez passer certains de vos liens en nofollow au lieu de dofollow. Ou alors vous pouvez déplacer certains liens situés dans des endroits incohérents pour les placer dans un contexte adéquat.

Votre netlinking doit être de qualité et non pas en quantité. Un référencement intelligent vous différenciera de votre concurrent pensez-y !

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne / 5. Total des avis :

Pas de vote à ce jour, soyez le premier à donner votre avis

A propos AudreyPortes

Audrey est en thèse de doctorat #marketing et monitrice d'enseignement à l'IAE de Montpellier. Elle a en poche un master 2 spécialisé #emarketing et a passé une année aux USA. Elle travaille plus particulièrement sur l'omni-canal, les parcours d'achat, le #CRM, la relation client, la transparence des entreprises et le dilemme de privacy paradox dans un contexte hyper-connecté. Passionnée par de nombreux sujets : recherche en marketing, psychologie du consommateur... et surtout de running ! Egalement blogueuse #ecommerce, #communitymanager au quotidien et sur des événements spécialisés comme #connecsud. Try to follow her : @AudreyPortes