18 septembre 2014

La moitié des avis en ligne sont biaisés. En effet, d’après un rapport de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes, il y aurait 44,4% des commentaires en ligne qui seraient biaisés et même faux !

Les avis en ligne ont pris une place grandissante dans la stratégie de développement d’un site e-commerce. En effet, bien souvent ils permettent un meilleur classement, une meilleure visibilité et entraînent plus de ventes. Toutefois, il semblerait que ces recommandations soient biaisées à cause, entre autres, de la rédaction de faux avis, de billets dits « sponsorisés » etc… Pas facile dans cet environnement de s’y retrouver pour le client !

Rapport de la DGCCRF sur les avis en ligne

dgccrf

Après une enquête réalisée en 2013 auprès de 139 établissements, la DGCCRF a annoncé que 44.4% des avis en ligne étaient faux ! Le constat réalisé en 2010 qui montrait un taux de faux avis en ligne de 28.8%, le constat cette année est alarmant.

Quels types de faux avis en ligne ?

De nombreuses façons existent afin de biaiser les avis en ligne. La pratique la plus commune est le fait de supprimer les avis qui ne sont pas positifs ou bien de modifier cet avis afin qu’il ne paraisse pas négatif. Différents marchands en ligne modèrent en effet les avis en ligne… ce qui n’est certainement pas correct !

Sur le même sujet :   Conseil de la semaine : Adaptez-vous aux logiques d'achat cross-canal !

Par ailleurs, pratique également commune malheureusement : la rédaction de faux avis. Cela peut passer par la rédaction d’avis positifs pour sa propre entreprise ou bien par la rédaction d’avis négatifs pour l’entreprise concurrente.

D’autres pratiques sont également monnaie courante comme par exemple le fait pour une entreprise de demander à des internautes de rédiger des avis positifs en échange d’une contrepartie financière… l’objectivité n’est plus au rendez-vous ! De la même façon, de plus en plus de blogs sont partenaires de certaines marques et rédigent des billets positifs sur leurs produits sachant qu’en échange la marque leur fournit des produits gratuitement ou paye les blogueurs.

La norme AFNOR NF Z74-505

afnor

Il existe maintenant une norme qui permet de fiabiliser le traitement des avis de consommateurs en ligne. Elle demande le respect de certaines pratiques comme par exemple la mise en avant des avis les plus récents (ordre chronologique), elle interdit l’achat d’avis positifs, elle oblige la publication des avis en intégralité.

Un projet de norme internationale sur l’e-reputation

L’AFNOR prévoit la création d’un tel projet afin de rendre le volet e-reputation fiable sur internet via les avis en ligne. Cela devient primordial lorsque l’on constate que 90% des internautes lisent les avis en ligne et en prennent compte lors de leurs achats !