Définition du jour : Filtres Google Pengouin & Panda

Cet article vous intéresse ? Partagez le

Les pénalités Google ont beaucoup fait parlé d’elles ces derniers mois. Nous avons décidé de vous faire un petit récapitulatif sur les filtres Google Penguin et Panda dans cet article. Que pénalisent-ils réellement ? Pourquoi ?

Filtre Google Pengouin

Le filtre Google Penguin est reconnu pour être le plus sévère et est mis à jour à peu près tous les six mois depuis son lancement le 24 avril 2012. Google parlait alors d’« une importante modification de son algorithme consacrée à la lutte contre le spam ». Les sites utilisant des techniques frauduleuses pour manipuler le classement des pages web sur le moteur de recherche en serait alors les principales « victimes ».

Google cherchait à pénaliser les activités dites « spammy » et les référenceurs utilisant des techniques non-naturelles comme le « keyword stuffing » (bourrage de mots-clés) et la sur-optimisation des liens reçus ou émis.

Afin d’éviter une pénalité, il est vivement recommandé de respecter les bonnes pratiques SEO imposées par l’algorithme Google. Vous devez diversifier l’emploi des ancres dans les backlinks pour que cela fasse naturel. Vous devez également épurer votre stratégie de netlinking en évitant l’échange de liens réciproques, l’achat de liens par l’intermédiaire de certains sites spécialisés ou le développement de liens avec des sites qui n’ont rien à voir avec votre activité…

Si vous êtes touché par une pénalité de filtre google Pingouin, il vous faudra alors attendre la prochaine mise à jour du filtre afin d’en sortir.

Filtre Google Panda

Le filtre Panda est déployé automatiquement tous les mois et pas seulement lors de ses mises à jour. Cela signifie que l’on peut sortir d’une pénalité Panda assez rapidement si vous corrigez vite vos erreurs et ce qui vous est reproché par Google.

La mise en place du filtre Google Panda est plus largement liée à l’amélioration de l’expérience utilisateur. Il s’agit ici pour le moteur de recherche de favoriser le classement des sites à forte valeur ajoutée pour l’internaute et donc de pénaliser ceux qui n’ont pas de contenu pertinent.

Dernièrement (le 26 septembre), Google a annoncé officiellement le lancement de la version 4.1 du filtre Panda. Ce dernier pénalise encore et toujours les sites web de faible qualité et les sites construits à base de duplicate content.

Il semblerait que certains sites soient particulièrement touchés par le déclassement dans le résultats de recherche de Google : les comparateurs de prix, les sites d’annuaires, les sites collaboratifs de partage de connaissances, certains sites et portails d’actualités, les forums de discussions…

Si vous êtes inquiet vis-à-vis du filtre Google Panda, pensez à supprimer toutes les pages de votre site web qui contiennent du duplicate content et celles qui n’ont pas grand intérêt pour l’internaute. N’oubliez pas de réduire le nombre de vos mots-clés redondants et surtout, oubliez la quantité et ayez des liens de qualité.

Lire :   Définition du jour : Flux Produit XML

A propos AudreyPortes

Audrey est en thèse de doctorat #marketing et monitrice d'enseignement à l'IAE de Montpellier. Elle a en poche un master 2 spécialisé #emarketing et a passé une année aux USA. Elle travaille plus particulièrement sur l'omni-canal, les parcours d'achat, le #CRM, la relation client, la transparence des entreprises et le dilemme de privacy paradox dans un contexte hyper-connecté. Passionnée par de nombreux sujets : recherche en marketing, psychologie du consommateur... et surtout de running ! Egalement blogueuse #ecommerce, #communitymanager au quotidien et sur des événements spécialisés comme #connecsud. Try to follow her : @AudreyPortes