Quand l’optimisation du taux de conversion (CRO) vient booster le SEO

SEO et CRO (Conversion Rate Optimisation) se complètent mutuellement. Dans cet article, découvrez comment et pourquoi !

Nous considérons souvent l’optimisation du taux de conversion (CRO) et l’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) comme des disciplines distinctes, voire opposées.

Là où un spécialiste SEO pourrait souhaiter un contenu long et des images moins lourdes, un spécialiste CRO souhaiterait quant à lui un texte plus court et percutant avec de grandes et belles images. Leur rôle est différent : ceux du référencement se concentrent sur « comment attirer les visiteurs sur le site », tandis que ceux du CRO se concentrent sur l’achat par les visiteurs.

Or, bien sûr les deux ne peuvent pas travailler isolément. Ils ont besoin l’un de l’autre pour qu’un site Web connaisse un véritable succès. C’est pourquoi les spécialistes des deux domaines ont de plus en plus tendance à travailler ensemble et à synchroniser leurs stratégies.

Le comportement de l’internaute agit sur le positionnement

Le comportement de l’utilisateur influe maintenant sur le classement dans les résultats de recherche. Google a récemment publié un article révélant des informations assez intéressantes sur la façon dont la recherche évolue et devient plus intelligente.

Pour la première fois, le moteur de recherche reconnait que le comportement des utilisateurs sur un site Web est pris en compte dans le classement des pages web.

SEO et CRO sont complémentaires

Soyez Mobile-Friendly

Google a commencé officiellement le déploiement de son premier index mobile au début de l’année 2018, et depuis lors, il est devenu un facteur majeur pour déterminer le classement de votre site.

Afin d’améliorer l’expérience mobile, le chargement rapide des pages devient absolument essentiel. D’autres facteurs SEO, tels que le nombre de pages lues par les visiteurs et la durée de leur visite, jouent également un rôle important.

L’intérêt crucial à noter ici concerne le fait que lorsque vous optimisez la version mobile de votre site, vous verrez un avantage à la fois en termes de SEO mais aussi concernant votre CRO.

Les transactions mobiles représentaient environ 52% du commerce électronique en 2016, mais on estime qu’en 2021, leur part atteindra 73%. Ainsi, il est de commun savoir qu’une expérience mobile agréable pour les internautes et que le nombre réel de visiteurs sur un site favorise votre SEO. A noter que maintenant, des éléments comme les conversions (les ventes) réalisées jouent également sur votre positionnement dans les résultats de recherche.

Accélérez les temps de chargement

La lenteur du chargement des pages est un facteur de classement pour Google. Lorsqu’un utilisateur clique sur votre page à partir des résultats de recherche, votre page commence à se charger. Mais si celle-ci se charge trop lentement et que l’utilisateur clique ailleurs, cela compte comme un « rebond ». Ce qui représente un énorme point négatif concernant votre CRO.

Ainsi, maintenant ce taux de rebond n’est plus seulement un problème pour le CRO – il a un effet massif sur votre SEO, aussi.

Pour rappel, deux secondes ou moins est considéré comme étant le temps nécessaire pour qu’une page se charge. Avec deux secondes de chargement, les sites Web peuvent s’attendre à un taux de rebond moyen d’environ 9,6 %, à quatre secondes, ce chiffre double presque à 17,1 %, et si votre page prend sept secondes pour se charger, ce chiffre passe à 32,3 %.

De plus, la vitesse de chargement des pages affecte le nombre de pages supplémentaires qu’un visiteur lira. Le nombre moyen de pages vues est de 8,9 lorsque le chargement des pages prend deux secondes. Si ce temps de chargement est de sept secondes, les internautes ne liront que 3,7 pages en moyenne.

Chouchoutez l’expérience utilisateur

L’expérience utilisateur (UX) est devenue un facteur majeur à la fois pour le SEO et pour le CRO.

Voilà quelques idées pour améliorer l’UX d’un site :

  • Autoriser le check-out en tant qu’invité. Google vous recommande de ne pas insister pour que les utilisateurs créent un compte sur votre site afin d’effectuer un achat. Près d’un tiers des personnes qui abandonnent leur panier sur un site le font parce que le site leur a demandé de créer un compte.
  • Inclure la possibilité de recherche sur le site. La recherche sur un site est un élément extrêmement précieux. Les recherches réalisées sur votre site doivent toujours retourner un résultat. Même s’il n’y a rien de disponible sous les paramètres indiqués par les internautes. Affichez les produits populaires par exemple. De plus, assurez-vous que votre fonction de recherche a un correcteur orthographique automatique et offre des suggestions lorsque les utilisateurs commencent à taper.
  • Améliorer les CTA. Vos appels à l’action (CTA) sont considérés par Google comme un élément extrêmement important de l’UX. Vous devriez vous assurer que votre CTA principal se trouve au-dessus de la ligne de flottaison et qu’il est clair et descriptif (c.-à-d. qu’il explique exactement ce qui se passera lorsqu’un internaute clique sur le bouton). Cela aide le client à comprendre pourquoi il doit cliquer.
  • Simplifier les formulaires. Google conseille que les formulaires soient aussi faciles à remplir que possible pour les utilisateurs. Si c’est possible, vous devez autoriser le remplissage automatique afin que le formulaire puisse être automatiquement rempli avec les données en cache de l’utilisateur. Il est tout aussi important de réduire le nombre de champs à ceux dont vous avez réellement besoin, et rien d’autre. Enfin, Google suggère que si vous avez un champ déroulant avec plus de quatre options, vous le supprimez complètement et choisissez une entrée manuelle, des curseurs ou des boutons cliquables.

Que faire lorsque SEO et CRO sont en conflit ?

Il  est possible que SEO et CRO semblent être en opposition. Que faites-vous, par exemple, lorsqu’un changement que vous effectuez sur votre site voit les conversions augmenter de 10%, mais implique une chute de quelques positions dans les résultats de recherche ?

Il peut naturellement s’avérer très difficile de répondre à cette question, selon la situation. Cependant, il y a ici des vérités universelles. Tout d’abord, il est important de se rappeler que le classement des pages fluctue naturellement, et qu’il est plus important de suivre les tendances générales plutôt qu’un mouvement individuel dans le SEO.

En outre, avec Google admettant maintenant que le comportement des utilisateurs est un facteur de classement, avoir un meilleur site et un taux de conversion plus fort pourrait en fait être considéré comme un élément positif d’un point de vue SEO.

En fin de compte, si vous essayez d’optimiser vos pages Web soit pour les conversions, soit pour un meilleur classement dans les moteurs de recherche, vous pouvez (et devriez) le faire avec l’autre objectif en tête.

Dernières réflexions….

Il est essentiel que les entreprises considèrent le référencement et le CRO comme une discipline commune ayant les mêmes objectifs. Les clients ne peuvent pas convertir s’ils ne viennent pas sur votre site en premier lieu (et donc si votre site n’est pas visible dans les résultats de recherche). Inversement, il y a peu d’intérêt à obtenir des visiteurs sur votre site en grand nombre si vous ne pouvez pas leur offrir une expérience d’achat agréable.

En fin de compte, il s’agit de suivre les conseils habituels de Google : créer du contenu fantastique que les utilisateurs vont adorer. Le moteur de recherche est de plus en plus efficace pour comprendre la différence entre les sites Web « optimisés » et les sites Web qui sont réellement utiles aux visiteurs. Attelez-vous donc à la création d’un site proposant du contenu utile !