5 tendances e-commerce à connaître pour réussir en 2020

Environ 2,05 milliards de personnes ont fait des achats en ligne en 2019. Cela signifie que 21,55 % de la population mondiale fait des achats sur Internet – un chiffre qui atteindra 2,14 milliards en 2021. Voilà où trouver des clients potentiels !

Toutefois, plus d’acheteurs en ligne signifie aussi plus de plateformes de e-commerce, ce qui a eu tendance à créer un marché très compétitif. Pour vous démarquer de la concurrence, vous avez besoin de nouvelles façons de promouvoir vos produits et services. Cela exige que vous restiez au fait des dernières tendances en matière d’e-commerce.

Tendance n°1 : Le succès du commerce social explosera

Le commerce social c’est l’utilisation de sites de réseautage comme Facebook, Instagram et Twitter en tant que moyen permettant de promouvoir et vendre des produits et services.

Les mesures d’engagement qui sont utilisées dans ce contexte sont le fait d’aimer, de partager et de retweeter des contenus. Selon eMarketer, le commerce social est passé de 23% en décembre 2018 à 31% en octobre 2019 chez les internautes américains.

Les plateformes populaires comme Instagram, Facebook et Pinterest sont des lieux de commerce parfaits car elles offrent un contenu visuel riche, qui aide les acheteurs à découvrir, rechercher et acheter différents produits en ligne.

Les utilisateurs préfèrent un environnement social aux sites Web lorsqu’ils recherchent ou achètent quelque chose. Le commerce social est aussi populaire car il offre une expérience de vente transparente et sans friction.

Voici quelques façons de tirer parti du commerce social :

  • Rendre votre marque fiable et authentique
  • Concentrez-vous sur les éléments visuels, sinon votre marque risque de se perdre dans publications dans les fils d’actualité
  • Gardez un œil sur l’intention d’achat des utilisateurs et agissez lorsque l’enthousiasme pour votre produit est à son maximum
  • Adoptez une perspective mobile d’abord
  • Attirez l’attention en utilisant le contenu social et encouragez les clients à cliquer pour en savoir plus
  • Offrez des réponses rapides et informatives pour établir une relation de confiance de votre public

La création d’une expérience de commerce électronique social facile et agréable encouragera les utilisateurs à terminer leur achat.

En mars 2019, Instagram a dévoilé le système Instagram Checkout, qui permet aux utilisateurs de compléter leur achat à partir d’Instagram. Les marques peuvent créer et afficher des publicités interactives qui permettent aux utilisateurs de cliquer et de faire des achats en toute simplicité. Cela contribuera à réduire le risque que les clients abandonnent leur achat parce qu’ils doivent changer d’application ou se connecter.

Des marques comme Missguided utilisent les messages Instagram « Shoppable » pour faciliter le parcours des clients.

Source de l’image

La marque combine des visuels accrocheurs et un passage en caisse sans faille sur son site Internet mobile. Tout le processus se déroule dans l’environnement social d’Instagram et de nombreux utilisateurs ne se rendent même pas compte qu’ils ont été redirigés vers la boutique en ligne de Missguided.

Tendance n°2 : Les expériences de RA et de RV influenceront le succès du e-commerce

La visualisation des produits augmente les ventes et diminue les retours. C’est pourquoi près de 90% des entreprises dont le chiffre d’affaires annuel se situe entre 100 millions et 1 milliard de dollars utilisent désormais la technologie de réalité augmentée ou de réalité virtuelle.

Selon Gartner, 100 millions d’acheteurs utiliseront la RA en ligne et en magasin d’ici 2020. Cette technologie sert de prolongement à l’expérience de la marque, car elle engage les clients dans des environnements immersifs et augmente les revenus.

Par exemple, l’application Yamaha My Garage permet aux clients d’accessoiriser les modèles officiels de motos en 3D. Ils peuvent se connecter à un casque VR spécial pour inspecter la mécanique d’une moto et des rendus virtuels sont disponibles sur l’état du moteur, les capteurs et le mélange de carburant. De cette façon, l’interaction du client avec le produit est « émotionnalisée ».

Vous pouvez envoyer des modifications et des ajustements personnalisés à partir de l’application à votre concessionnaire Yamaha local qui pourra construire un nouveau véhicule basé sur ces spécifications.

Voici comment votre entreprise peut tirer le meilleur parti de la réalité augmentée et virtuelle en 2020 :

  • Développez des produits prêts pour la réalité augmentée et ajoutez-les à votre site Web pour une expérience de magasinage intuitive
  • Améliorez le processus de découverte des produits. Combinez les connaissances des clients et la RV pour mettre en valeur des produits uniques qui plaisent à votre public cible
  • Insistez sur l’aspect nouveauté. La plupart des acheteurs n’ont jamais fait l’expérience de la RV ou de la RA. Les gens qui l’ont fait, en particulier les Millennials, apprécient l’expérience.
  • Essayez avant d’acheter. 58 % des consommateurs sont plus susceptibles d’acheter un produit après l’avoir d’abord testé. Utilisez les technologies de RA et de RV pour que les publics puissent  » tester  » divers articles de votre site
  • Explorez la RA et la RV comme moyens de raconter des histoires. Offrez des expériences d’achat mémorables et immersives. Emmenez les utilisateurs à travers le récit de votre marque à la première personne pour une impression durable.
  • Organisez des événements en direct pour commercialiser vos produits auprès d’un public plus large sans vous soucier des déplacements ou de la distance.

Tendance n°3 : Les chatbots permettront de maximiser les revenus

Selon Business Insider, 80% des entreprises utiliseront des chatbots d’ici 2020. Ce logiciel d’intelligence artificielle représente bien plus qu’un nouveau canal permettant aux consommateurs de trouver des offres de commerce électronique et d’acheter des produits. Les consommateurs peuvent utiliser les chatbots pour identifier les produits qu’ils veulent et dont ils ont besoin.

Voici comment vous pouvez tirer profit des chatbots :

  • Utilisez les chatbots pour engager les clients sur la page d’accueil elle-même. Aidez-les à trouver le bon produit, car une navigation rapide augmente les possibilités de conversion et fait gagner du temps.
  • 94 % des acheteurs en ligne fondent leurs décisions d’achat sur les informations relatives aux produits. Programmez votre chatbot pour qu’il réponde aux questions les plus courantes sur les produits. Cela permettra à vos employés de gagner du temps.
  • Permettez aux chatbots de diriger les clients vers des professionnels du service client pour des produits hautement spécialisés.
  • Le taux de rebond moyen pour les magasins de commerce électronique peut atteindre 45 %. Utilisez les chatbots pour réduire les taux de rebond en faisant un suivi auprès des acheteurs. Obtenez des informations concrètes sur la façon d’améliorer votre plateforme de commerce électronique et leur expérience d’achat.
  • Offrez à vos clients un accès 24h sur 24 et 7j/7 à votre entreprise ou à votre service client grâce à des chatbots.
  • Utilisez les chatbots pour collecter efficacement les données des clients. Surveillez leur comportement, y compris leur historique d’achat et leurs préférences.

Le ShopBot d’eBay en est un bon exemple. Ce chatbot unique en son genre fait office d’assistant personnel virtuel pour aider les acheteurs à trouver les articles qu’ils désirent. Entrez quelques détails sur le produit et le ShopBot posera les questions pertinentes pour trouver la bonne couleur, la bonne coupe et le bon style sur eBay

eBay a constaté que son ShopBot recevait trois fois plus de requêtes que la fonction de recherche d’inventaire habituelle. Ainsi, les chatbots peuvent repousser les limites de ce que les sites de commerce électronique offrent comme expérience d’achat, améliorant la rétention, l’engagement et les ventes.

Tendance n°4 : Le commerce vocal deviendra incontournable

La recherche vocale se développe rapidement, grâce à la popularité des assistants numériques.

En 2019, la Chine compte 85,5 millions d’utilisateurs de haut-parleurs intelligents, les États-Unis en comptent 74,2 millions et le Royaume-Uni 12,6 millions.

Selon Canalys, il y avait environ 100 millions de haut-parleurs intelligents en usage l’an dernier, un nombre qui devrait atteindre 225 millions d’ici 2020. Aux États-Unis, 22% des propriétaires d’enceintes intelligentes ont déjà acheté quelque chose avec leur appareil.

Les dispositifs de haut-parleurs intelligents comme Google Home et Amazon Echo s’associent à des assistants personnels intelligents comme Google Assistant et Alexa pour exécuter des commandes, chercher sur le web et contrôler d’autres dispositifs intelligents.

En fait, 60% des propriétaires d’assistants virtuels ont fait des achats par commande vocale. En raison de l’immense popularité de cette technologie, on s’attend à ce que d’ici 2021, de nombreuses marques remanient leurs sites Web pour qu’ils prennent en charge les fonctions de recherche vocale.

Domino’s Pizza a lancé l’an dernier un assistant de commande de pizza à commande vocale nommé Dom. Dom prend les commandes, aide les utilisateurs à vérifier l’état de leur commande et trouve les meilleures offres pour les clients.

Développée par la société de reconnaissance vocale Nuance, cette technologie s’intègre aux activités quotidiennes de l’entreprise – et dans les trois mois qui ont suivi son lancement, 500 000 commandes ont été passées.

Voici comment votre boutique en ligne peut bénéficier du commerce vocal :

  • Traitez votre stratégie de recherche de la même façon qu’une conversation. Concevez le contenu avec des mots-clés de la longue traîne.
  • Concentrez-vous sur les requêtes attendues et les mots-clés appropriés.
  • Utilisez des mots déclencheurs pour les recherches vocales.
  • Ne vous limitez pas aux mots exacts. Considérez plutôt le contexte possible des requêtes du client et proposez un contenu de valeur qui répond à la question.
  • Mélangez plusieurs terminologies pour créer des ensembles variables de mots-clés et de phrases. Ils doivent naturellement couvrir toutes les données pertinentes des questions.
  • Proposez des descriptions de produits accrocheuses qui sonnent bien lorsqu’elles sont lues à haute voix.
  • Optimisez votre site de commerce électronique pour qu’il apparaisse rapidement dans les SERP mobiles pour les recherches vocales.
  • Investissez dans une fonction de recherche vocale fluide, pilotée par l’intelligence artificielle. Cela améliore l’expérience utilisateur et montre aux clients que vous souhaitez réellement leur offrir la meilleure expérience sur site.

Tendance n°5 : Le magasinage et les paiements mobiles continueront d’être tendance

Environ 2 milliards de personnes dans le monde utilisent des smartphones pour accéder à Internet. C’est environ six fois la taille de la population américaine !

Il n’est donc pas surprenant que 60 % du trafic du e-commerce vienne des consommateurs mobiles. Cela indique que les appareils mobiles ont un impact énorme sur la vente de produits en ligne. C’est pourquoi des plateformes comme Amazon Pay et PayPal sont une aubaine pour les acheteurs.

Qu’est-ce qui contribue à l’augmentation des achats et des paiements mobiles ?

  • Une meilleure expérience client. La plupart des sites Web de commerce électronique ont des conceptions adaptées aux besoins des utilisateurs mobiles. Ces appareils offrent une navigation supérieure qui est attrayante pour les acheteurs.
  • Les données d’inscription sont stockées sur l’appareil mobile lui-même, ce qui contribue à réduire les temps d’attente.
  • Placez les éléments importants dans la partie supérieure de votre page d’accueil et assurez-vous que la fenêtre de recherche est visible.
  • Faites en sorte que l’appel à l’action soit suffisamment grand pour que vous puissiez le tapoter facilement du doigt et qu’il soit lumineux pour attirer l’attention des acheteurs en ligne.
  • Supprimez toutes les distractions du processus de paiement afin que les clients qui se trouvent près de la  » ligne d’arrivée  » puissent facilement la franchir.

Le shopping mobile a un bel avenir en 2020 : 66 % des Américains pensent que les paiements mobiles remplaceront les paiements par carte et 61 % affirment la même chose pour l’argent liquide. Et ce n’est pas tout : le mobile dominera les ventes en ligne d’ici 2021, avec 54 % des ventes.

Comme toujours, Amazon est à la pointe du shopping et des paiements mobiles. Le géant de la vente en ligne est fier d’offrir une expérience mobile axée sur le client. L’application combine le meilleur de ce que les plateformes mobiles ont à offrir, y compris une navigation intuitive, des recommandations basées sur des données et des paiements faciles en un seul clic.

La marque personnalise également ses offres en mettant en place le programme de fidélité Amazon Prime, qui a permis de résoudre l’un des principaux points de difficulté des acheteurs en ligne : la livraison. Avec Prime, les acheteurs bénéficient d’une livraison gratuite en deux jours sans achat minimum.

Amazon a même lancé Amazon Pay, son propre service de traitement des paiements en ligne. Cela permet de réduire les frictions à la caisse.

Le monde du commerce électronique est en constante évolution, les détaillants et les vendeurs en ligne doivent donc eux aussi évoluer. Alors que le pouvoir d’achat des consommateurs augmente dans le monde entier et que les médias sociaux brouillent la frontière entre le contenu et le commerce, les entreprises doivent identifier les tendances futures du e-commerce pour rester à la pointe du progrès.