5 minutes pour comprendre l’intention de recherche en SEO

Avec la dernière mise à jour de son algorithme, Google prend particulièrement en compte les intentions associées à chaque requête réalisée par les internautes.

Pourquoi ? Simplement afin de répondre au mieux aux questions des individus. En effet, en comprenant mieux le contexte dans lequel sont tapés ces expressions clés, Google propose des informations beaucoup plus pertinentes.

Découvrez dans cet article 10 conseils pour prendre en compte l’intention de recherche en SEO grâce à l’infographie ci-dessous réalisée par Abondance.

10 conseils pour prendre en compte l’intention de recherche en SEO

Deux niveaux se dessinent afin de mieux prendre en considération l’intention de la recherche dans votre référencement. Le premier niveau est celui de la requête. Tandis que le second est au niveau des pages web et du contenu de ces-dernières.

Niveau 1 : La requête

5 éléments principaux sont à prendre en compte dans l’optimisation de votre SEO en fonction de l’intention de la requête.

#1. La longueur

Il est tout à fait logique que plus il y aura de mots dans la requête et mieux le moteur de recherche comprendra l’intention de l’internaute. Ainsi, chaque mot compte afin de mieux saisir le contexte.

#2. La précision

Lorsque vous désirez proposer des solutions aux requêtes réalisées par les internautes, vous devez identifier une requête claire, avec le moins d’ambiguïté possible dans les réponses que vous allez pouvoir donner.

#3. Le contexte

Il est possible que certains mots possèdent différents sens. On parle alors de polysémie. Les mises à jour de Google telles que Hummingbird, Rankbrain ou bien encore Bert (dernière des mises à jour) permettent de mieux comprendre les relations entre les termes utilisés par les internautes. Cela donne plus de contexte et de signification à la requête.

#4. Les mots « d’intention »

Certains mots sont plus significatifs que d’autres lorsqu’ils sont utilisés dans les moteurs de recherche. En effet, les requêtes et intentions sont différentes en fonction des termes employés : acheter, vendre (transactionnel), quel est le meilleur, qui, quoi, comment (informationnel),… Chacun de ces mots renvoient aux intentions des individus.

#5. L’interrogation

Les termes utilisés dans les questions sont riches de sens. En effet, selon le mot interrogatif employé, les informations attendues sont très différentes (comment, qui, quel, etc.). C’est cette forme interrogative qui est la plus employée avec la recherche vocale.

Niveau 2 : Le contenu des pages

De la même façon, 5 éléments sont essentiels à comprendre quant à l’intention de recherche au niveau du contenu des pages web.

#1. Les requêtes ciblées

Afin de mieux comprendre les intentions des internautes, pensez à regarder les résultats de recherche (le top 10). Cela vous donne en effet une idée de ce que Google propose dans ses résultats en fonction des requêtes réalisées. En d’autres termes vous voyez de quelle façon Google comprend les requêtes et le contenu qu’il va pousser aux internautes.

#2. Le champ lexical

Dans vos contenus, l’idée est de varier votre champ lexical. En effet, plus vous allez employer des synonymes, des termes et expressions différentes en relation avec la requête cible et mieux les moteurs de recherche comprendront ce dont vous désirez parler. Il pourra alors mieux vous positionner dans les SERPs.

#3. Les balises de données structurées

Il est primordial que vous utilisiez les balises schema.org. Pourquoi ? Simplement car cela donne un second niveau d’information sur vos contenus. Grâce à elles, les moteurs de recherche vont mieux analyser vos textes et toute la sémantique utilisée. Vous lui facilitez la tâche !

#4. Les types de supports

Le contenu textuel est essentiel, même indispensable. Toutefois, les contenus du type vidéos et images permettent eux aussi d’apporter des réponses aux internautes. Ne les oubliez pas !

 #5. La qualité du contenu

L’idée lorsque vous écrivez du contenu est d’écrire au minimum 700 mots. Cette « quantité » est très importante… mais la qualité de ce contenu passe avant tout ! Si vous proposez un contenu de meilleure qualité que ce qui est proposé sur le Web, les internautes iront naturellement lire vos contenus et Google vous référencera bien mieux !

L’ensemble des éléments cités ci-dessus vous permettront de mieux vous positionner dans les résultats de recherche, c’est évident. Surtout depuis que Google donne de l’importance à l’intention derrière les requêtes. Toutefois, n’oubliez pas tous les fondamentaux concernant le SEO : bonne optimisation technique, bonnes pratiques concernant la stratégie de création de backlinks, etc.