Webmarketing inclusif, il est temps de se poser les bonnes questions

Marketing inclusif
Cet article vous intéresse ? Partagez le

Le webmarketing inclusif est une stratégie de marketing en ligne consistant à rendre une marque accueillante et accessible à tous.

Il regroupe toutes les solutions à adopter afin de répondre aux besoins de l’ensemble des consommateurs, sans faire un ciblage de groupes de personnes en particulier.

Ainsi, il n’exclut donc pas des personnes en fonction d’un critère discriminatoire du genre, sexe, âge, race, capacité ou situation socio-économique.
Pour mieux comprendre le webmarketing inclusif, suivez ce guide.

Quelles sont les formes visibles et invisibles du langage inclusif ?

Tous ensemble

Le webmarketing inclusif doit être vu sur tous les angles. Il ne faut pas considérer uniquement les formes visibles les plus manifestes.
Il faut aussi tenir compte des formes invisibles subtiles.

Entre autres, il faut éviter l’utilisation de termes offensants ou obsolètes du genre « liste noire ».
Puis, il ne faut pas non plus s’adresser à un groupe de personnes en particulier du genre hommes, femmes, professionnels, débutants, etc.

Il faut également faire attention avec les pronoms utilisés dans les textes. Le « il » et le « elle » sont à bannir. Il vaut mieux privilégier le « nous » ou le « vous ».

Enfin, il faut proscrire les expressions qui contrarient ou dévalorisent la culture et l’éthique des gens.
Il faut essayer de rester neutre quel que soit le sujet afin de retenir l’attention de tous les prospects et clients.

Comment atteindre les objectifs du webmarketing inclusif ?

 

Stratégie Marketing Inclusif

Pour atteindre les objectifs du webmarketing inclusif, il faut donc opter pour un langage conscient et proactif.

Lire :   Définition du jour : Le "Flow Experience"

De un, l’entreprise ne doit pas supposer qu’elle connaisse son public. De deux, elle ne doit pas caractériser ni cataloguer de manière générale ses cibles.

En fait, l’idéal est de faire semblant d’accepter les différences au lieu de les ignorer.

Comme cela, les différents traits et caractéristiques identitaires ne deviennent pas des barrières à la communication.

Si possible, il faut aussi essayer de mettre en évidence les récits et non les traits singuliers.
Et bien sûr, il faut miser sur une représentation authentique et contextuelle.

Ce n’est pas la peine de symboliser quelqu’un à travers sa race, son sexe ou son identité. Cela ne fera que mettre les gens dans des cases et véhiculer des préjugés.

Enfin, il faut apprendre de ses erreurs et tenter de les corriger.
Ce n’est pas une fatalité si l’entreprise n’a pas su satisfaire ses clients.

Elle a encore la chance d’apporter des solutions à ses problèmes. Cependant, il faut qu’elle soit transparente avec son public. Elle doit justifier ses engagements par des valeurs palpables.