Stratégie SEO et ROI : 5 conseils pour petites entreprises

11 février 2013

Cet article est une traduction de « 5 Small Business SEO Campaign ROI Secrets » du blog Search Engine Watch.

  • Faire en sorte que votre stratégie SEO fonctionne dans un espace très compétitif au niveau des mots clefs est très difficile pourtant il est important pour votre site en ligne de récolter beaucoup de trafic.
  • Avant toute chose, pour ne pas planter votre stratégie SEO prématurément, vous devez définir des paramètres appropriés en matière de ROI.
  • En effet, puisque les petites entreprises ont des petits moyens, elles oublient une étape importante dans la stratégie SEO : comment définir le succès de la stratégie mise en place ? Cette étape ne peux en aucun cas être oubliée…
  • Voilà 5 conseils pour les petites entreprises afin que ces dernières aient un ROI optimal…
stratégie seo petite entreprise

1.Ne partez pas à l’aveuglette…

  • Que vous le croyiez ou non, de nombreuses personnes passent du temps et dépensent de l’argent sur leur site internet sans utiliser Google Analytics… C’est de la folie. Vous ne pouvez pas piloter un avion sans instruments de conduite, à moins que vous ne souhaitiez vous écraser…
  • Vous devez connaître vos sources de trafic, le pourcentage de visiteurs uniques, le pourcentage de visiteurs venant des moteurs de recherche ou bien venant d’autres sites web…
  • Vous devez également savoir quels sont les mots clefs qui sont performants et ceux qui n’amènent pas de trafic. Vous ne pouvez pas avoir un ROI positif de votre campagne SEO sans suivre, étudier et comprendre votre trafic.
Sur le même sujet :   L'émotion : la clé de la différenciation !

2.Un « non branded » trafic est la clef d’un bon ROI…

  • Vous devez comprendre vos internautes. En effet, certains internautes tapent directement dans les moteurs de recherche ce qu’ils souhaitent trouver tandis que d’autres utilisent les moteurs de recherche pour trouver une variation d’une marque qu’ils connaissent déjà.
  • Il s’agit ici de comprendre le « branded traffic » et le « non-branded traffic ».
  • Par exemple, pour que cela soit plus clair : si une Clinique vétérinaire est appelé “DrDrPuppy.com, alors l’internaute qui trouve le site internet via Google en tapant « DrPuppy vet” sera considéré comme une « branded visit ». Ces internautes sont des consommateurs très importants car ils connaissaient déjà le nom de l’entreprise. Les relations publiques, la réputation, les liens sponsorisés vous aideront à avoir ce genre de trafic.
  • Par contre, le SEO n’est pas un « branded trafic ». En effet, un internaute qui tape dans Google «vet in Cleveland » et tombe sur le même site internet que ci-dessus ne correspond pas au même type de trafic. Cela correspond à une stratégie SEO réussie.
  • Un site bien positionné dans les SERPs et attirant des internautes n’ayant aucune idée du nom exact de l’entreprise qu’ils recherchent montre que la stratégie SEO de l’entreprise en question est optimale et qu’elle est surtout positionnée sur les bons mots clefs.

3.Le taux de conversion est roi…

  • La plupart des ressources d’une entreprise sont dépensées dans le but d’attirer plus de visiteur sur son site internet. Un des pièges les plus commun est d’oublier l’expérience utilisateur dans tout ça.
  • Il est à noter que le taux de conversion moyen sur un site est compris entre 1 et 3%. Cela peut sembler dérisoire mais pourtant c’est un enjeu énorme !
  • La différence entre les sites qui obtiennent 1% et ceux qui obtiennent 3% de taux de conversion fait la différence entre les sites qui survivent et ceux qui se plantent.
  • Il est donc important que vous étudiez pourquoi les internautes vont sur votre site internet, pourquoi ils le quittent. Vous pouvez ici utiliser un test A/B afin de construire le meilleur site possible pour un bon taux de conversion.
taux de conversion seo

4.Les individus aiment les smartphones…

  • Quand on se focalise sur une stratégie de marketing en ligne, il est facile d’oublier que les individus aiment utiliser leur téléphone pour un premier contact. Ces derniers sont également de plus en plus enclins à réaliser leurs achats grâce à leur smartphone.
  • Des applications e-commerce accessibles via smartphone sont d’autant plus importantes qu’elles facilitent la navigation et à terme donc, l’achat. Pensez à faciliter le tunnel d’achat sur les téléphones et préoccupez-vous donc d’avoir une stratégie m-commerce.
Sur le même sujet :   Formations Référencement et Webmarketing par Arkantos Consulting

5.L’email marketing est vivant et se porte bien…

  • Il est primordial qu’un prospect passant sur votre site internet soit enrôlé dans une stratégie e-mailing de la part de l’e-commerçant. Cela passe par une inscription à une newsletter ou l’accès à des offres spéciales en échange de l’adresse email de l’internaute.
  • Même si l’emailing n’est pas un sujet très sexy, c’est un des meilleurs outils pour garder un contact avec les prospects.
  • Ensuite, construisez une stratégie d’approche emailing pour l’ensemble de la base de donnée clients que vous aurez construite.
campagne emailing besonews

Conclusion

  • Le SEO est très compétitif. Il n’est pas facile pour une petite entreprise de se créer sa place parmi la masse de concurrents sur le même marché.
  • Une approche très disciplinée de la part de ces petites entreprises avec une mesure et une évaluation très précises du ROI favorisera une bonne visibilité sur le web.

 

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. Total des avis : 0

Pas de vote à ce jour, soyez le premier à donner votre avis