Web-to-store : les attentes des consommateurs restent en suspens – Mappy et BVA

Cet article vous intéresse ? Partagez le

Mappy et BVA ont réalisé la 3ème édition du baromètre Web to Store en cette année 2015. Le digital est bel et bien présent à toutes les étapes du parcours d’achat du consommateur. Toutefois, en ce qui concerne les commerçants, les pratiques ne sont pas encore tout à fait au point.

89% des individus sont intéressés par le web to store et seuls 30% des commerçants mettent en place des pratiques afin de développer leur visibilité sur internet.

Côté consommateurs, le digital est dans tous les esprits…

  • 91 % des consommateurs ayant réalisé un achat en magasin de proximité ont auparavant effectué une recherche sur le web.
  • 75 % des consommateurs disent avoir déjà utilisé leur mobile au moins une fois lors d’un achat en magasin de proximité. 47 % ont déjà utilisé leur mobile après un achat en magasin
  • 73 % des consommateurs indiquent que les avis tiennent une place prépondérante dans leur décision d’acheter en ligne ou pas
  • 43 % des internautes qui ont déjà acheté en ligne et qui ont été interrogé ici ont déjà utilisé le click&collect. A noter que 85 % d’entre eux pourraient l’utiliser à l’avenir.
  • Pour terminer, 56 % des consommateurs sont potentiellement intéressés par la réception d’actualités et de promotions sur leur smartphone grâce à la récolte de leurs données de localisation.
Lire :   M-commerce : 4 raisons de développer une stratégie mobile avant la fin du monde

Les marchands quant à eux sont peu nombreux à proposer du web-to-store…

  • 30 % des commerçants seulement se disent intéressés par le Web-to-Store. Malgré tout, cela représente plus de marchands que l’année passée (seulement 25% étaient intéressés par le concept en 2014).
  • C’est peut-être fou, mais 45% des commerçants pensent encore que les clients ne font pas de recherches sur le web avant d’acheter des produits ou services.
  • Seulement 23 % des magasins de proximité disent avoir mis en place du Click&Collect alors que 85% des internautes seraient intéressés pour utiliser cette technique.
  • Enfin, 64% des commerçants pensent que le click & collect permet de favoriser leurs ventes en magasin physique et pourtant, ils ne sont que 43% à se dire que la pratique pourrait devenir courante chez leurs clients à l’avenir.

Quand le digital devient prépondérant dans le parcours d’achat…

  • La recherche sur Internet est maintenant et pratiquement systématique avant tout achat, que ce dernier soit effectué en ligne ou bien en magasin physique. Ainsi donc, parmi les individus qui ont déjà acheté en ligne, 96 % ont effectué une recherche sur Internet avant (comportement appelé « Full Digital »). Pour ceux qui ont déjà acheté au moins un produit en magasin de proximité, 91 % ont fait une recherche en ligne en amont (comportement appelé « Web-to-Store »).
  • 75 % des possesseurs de devices mobiles se sont déjà connectés à Internet lors d’un achat en magasin. Les smartphones sont maintenant souvent utilisés lors de l’acte d’achat en magasin afin par exemple de photographier le produit pour l’envoyer à leurs proches (55%). Ils utilisent également ce terminal afin de faire une recherche d’informations et/ou de bons plans : 51 % utilisent leur mobile pour obtenir des informations complémentaires et 48 % l’utilisent pour avoir une promotion.
  • 47 % des possesseurs de smartphones ou de tablettes utilisent ce type de device afin de diffuser une photo de l’achat à ses proches (37 %), ou de partager son avis. Cet avis pouvant porter sur le produit (33 %) ou sur le magasin de proximité (28 %). Les avis en ligne sont largement pris en compte pour réaliser un achat : 73 % des consommateurs en prennent compte alors que 60% des commerçants n’ont pas encore mis en place les avis en ligne sur leur site.
  • Enfin, notons que 63% des marchands ne perçoivent pas encore l’e-commerce comme une opportunité pour leur business. 
Lire :   Quelle solution PHP est faite pour votre business e-commerce ?

commercants-et-web-to-store-france

A propos AudreyPortes

Audrey est en thèse de doctorat #marketing et monitrice d'enseignement à l'IAE de Montpellier. Elle a en poche un master 2 spécialisé #emarketing et a passé une année aux USA. Elle travaille plus particulièrement sur l'omni-canal, les parcours d'achat, le #CRM, la relation client, la transparence des entreprises et le dilemme de privacy paradox dans un contexte hyper-connecté. Passionnée par de nombreux sujets : recherche en marketing, psychologie du consommateur... et surtout de running ! Egalement blogueuse #ecommerce, #communitymanager au quotidien et sur des événements spécialisés comme #connecsud. Try to follow her : @AudreyPortes