Infographie : le E-commerce en France en 7 points clés

15 novembre 2012

Voilà une infographie de Kangourouge qui résume très bien la situation du e-commerce en France en 2012. Je me permets de vous la partager et de la détailler un peu plus ci dessous…

1. Les différentes formes de commerce en ligne

  • E-commerce : commerce en ligne classique avec commande depuis un ordinateur sur tous les sites de vente en ligne comme les places de marché et autres plateformes
  • M-commerce : commerce mobile. C’est l’achat depuis un smartphone, une tablette via un site web adapté pour mobiles ou via des applications créées spécialement pour.
  • F-commerce : correspond au e-commerce mais spécialisé sur facebook. La plupart du temps, la boutique sur Facebook est accessible depuis la page officielle du site marchand.
  • B-commerce : désigne le e-commerce entre professionnels. Il est à noter qu’il est en forte progression en France.
  • L-commerce : correspond au Location Based Commerce. C’est à dire une application mobile alerte en temps réel sur les bons plans des magasins que l’on peut trouver à proximité.
  • T-commerce : correspond au e-commerce via la télévision. Par exemple, cette nouvelle forme de e-commerce a été utilisée par Ikéa. On peut donc commander depuis sa télécommande un produit que l’on voit à la TV.
Sur le même sujet :   Les étapes de la création d’une campagne Amazon offre d’annonceur (partie 5)

2. Progression du E-commerce en France

(d’après la Fevad et le Journal du Net)

  • Le E-commerce a progressé de 80% en 3 ans, ce qui est impressionnant.
  • A ce qui est prévu, le e-commerce va  continuer d’augmenter de 15% par an et représentera 5% de la consommation des ménages d’ici 2015.
  • Le e-commerce représente en 2012 plus de 45.2 milliards d’euros.
  • On compte plus de 104 000 e-commerçants en 2011 mais seulement 13% des entreprises françaises ont une boutique en ligne.

3. Chiffres clés du E-commerce en France

  • Il y a eu plus de 30 millions de e-consommateurs en France en 2011 avec un panier moyen de 90 euros et une moyenne de 14 commandes.
  • Au cours des 6 derniers mois, 96% des acheteurs ont été satisfaits de leurs achats sur internet.
  • A noter tout de même que plus de 60% des paniers sont abandonnés à cause la plupart du temps de frais de port trop élevés, le manque de clarté sur le site ou le trop peu de choix dans les modes et tarifs.

4.Les produits / Services achetés en ligne

Au cours des 6 derniers mois voici ce qu’à le plus acheté en ligne l’ensemble des internautes :

  • 56%, des voyages
  • 53%, des services
  • 49%, des habits, des chaussures (secteur habillement, mode)
  • 35%, des produits techniques
  • 24%, des objets « univers de la maison »

5. Progression du M-commerce en France

(Source : Centre for Retail Research, baromètre Fevad/ Mediamétrie/Netratings)

  • Le M-commerce représente en 2012, 2,2 milliards d’euros. C’est une hausse de 633% en deux ans.
  • 14% des e-consommateurs ont déjà acheté à partir d’un appareil mobile, soit plus de 4.3 millions de français.
  • Les produits les plus achetés sur les mobiles sont les billets ou réservations de voyages (33%) mais aussi les produits culturels (28%) et les vêtements et chaussures (26%).
Sur le même sujet :   Infographie : 65 chiffres sur la psychologie du consommateur e-commerce en 2016

6. Les différents leviers emarketing pour le e-commerce

  • L’emailing : des emails sont recueillis grâce à l’opt-in. Vous pouvez ensuite développer une stratégie emailing et envoyer vos offres, promotions et nouveautés par e-mail.
  • Le display : des bannières publicitaires sont diffusées sur des sites ciblés ou via Google.
  • Le retargeting: cela permet d’afficher des bannières publicitaires de vos produits sur d’autes sites à partir du moment où l’internaute a consulté votre boutique en ligne.
  • L’affiliation : des affiliés sont payés pour diffuser vos publicités et offres. Vous les rémunérez à la performance (performance des ventes)
  • Présence sur les places de marché et comparateurs de prix : dans ce cas là, vous exportez vos produits vers des plateformes qui ont de fortes chances d’être dans les premières places dans les moteurs de recherche.
  • Les blogs : permettent de faire connaître vos produits et d’améliorer votre référencement naturel.
  • Les réseaux sociaux : le but est ici d’animer et d’informer votre communauté grâce à des différents réseaux.
  • Google : par le biais de Google, vous achetez « votre place » sur Google grâce à des mots clés.
  • Stratégie de référencement naturel : travail très long et fastidieux mais vous permettra d’être placé en super position et à long terme sur Google.

7. Comment sera le e-commerce dans les prochaines années ?

  • Il sera bien évidement mobile! Les sites vont de plus en plus s’adapter aux smartphones grâce à une ergonomie toujours plus poussée.
  • Le e-commerce proposera également toujours plus de produits en abonnement.
  • Le web sera toujours plus social avec des réseaux comme facebook, twitter, google +, pinterest…
  • Ce qu’il y a de sur c’est que le e-commerce sera de plus en plus personnalisé, avec des produits qui vous correspondent.
  • Le e-commerce va également progresser sur les produits d’équipement comme ceux de la maison ou de la personne.
Sur le même sujet :   E-commerce : 3 stratégies de prix profondément modifiées par le web

Voilà le résumé avec l’infographie de l’agence Kangourouge ci dessous …

infographie ecommerce

 

Avez vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. Total des avis : 0

Pas de vote à ce jour, soyez le premier à donner votre avis